Contenu principal

Message d'alerte

Mikael LAMOUR sur l'emplacement du vol a BrestUn homme âgé de 40 ans résidant à Brest, victime d'un fait divers qui pourrait faire rire, mais qui reste pourtant dramatique tant humainement que financièrement. Mikaël LAMOUR, accompagné de son amie, a retrouvé sa voiture fracturée en plein milieu de la journée le 28 février dernier. Problème a l'intérieur, sa prothèse d'une valeur de 10 000 euros achetée pour pouvoir recommencer à courir, une de ses passions et pour laquelle il a du faire un prêt d'une durée de cinq ans et qu'il n'aura mis qu'une seule fois.

Un drame pour cet homme, amputé du pied droit, qui lance un appel pour retrouver la prothèse volée par des individus. Ceux-ci ont cassé la vitre du coffre et volé les sacs de sport. Pensant être couvert par son assurance, elle lui fait savoir que son contrat ne prévoit que 1000 € sur le contenu de la voiture fracturée.

Une histoire qui rappllel celle vécue par l'athlète français de saut en longueur,  Arnaud ASSOUMANI, s'est fait voler sa prothèse !!!, le 21 juillet 2012, deux hommes l'ont agressé avec une bombe lacrymogène pour lui voler son Scooter dans le coffre duquel se trouvait la prothèse de son bras.

Un objet unique...

Adaptée à la morphologie de Mickaël, elle ne peut convenir à personne d'autre que lui. En outre, le numéro de série inscrit sur la lame de la prothèse rend impossible toute revente par les malfaiteurs. Pour le père de famille de 40 ans, en revanche, la disparition de sa jambe artificielle rend impossible sa pratique de la course, sport qu'il exerce dans un club handisport depuis son amputation du pied droit en février 2014, suite à une blessure mal soignée en 2008 à la Réunion.

Seul Espoir pour Mikaël LAMOUR, qui ne peut en racheter une nouvelle, que les voleurs s'en débarrassent sur la voie publique et que quelqu'un la retrouve. Pour mettre toutes les chances de son côté, il a demandé à un voisin de lancer un appel sur le réseau social de Facebook, en s'adressant notamment aux voleurs pour la déposer discrètement dans un endroit sûr « Cet objet qui ne vous servira à rien m'est indispensable », conclut l'athlète amateur qui invite à le contacter par téléphone au 06.98.23.32.91. Reste à espérer que ces voleurs aient encore un petit peu d'humanité et répondent à cet homme désespéré.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir