Contenu principal

Message d'alerte

Tribunal correctionnel de Thionville en LorraineLe tribunal correctionnel de Thionville a condamné aujourd'hui 15 mai 2015, deux hommes et deux femmes a deux et quatre ans de prison ferme pour avoir séquestré et violenté un homme de 59 ans, handicapé physique. Les individus qui comparaissent dans le cadre d'une comparution immédiate, qui se tenait à huis clos, avaient attiré la victime, dans un guet-apens via un site de rencontres sur Internet.

Une affaire qui avait débuté le 11 mai dernier, après que la victime se soit rendue à une soirée dans un appartement d'Algrange (Moselle), pour un rendez-vous qu'il croyait avec une femme, avec laquelle il avait noué connaissance quelques heures plus tôt sur un site Internet.

Humiliations et violences...

L'homme aura en fait été reçu par un groupe de personnes appartenant à la même famille, qui loin de vouloir faire la fête, l'ont dépouillé puis séquestré toute la nuit dans le logement. Le quinquagénaire, violenté par ses bourreaux pour obtenir au final le code de sa carte bancaire, qui ne travaille pas et n'ayant que pour seul revenu une allocation adulte handicapé.

Non content et loin d'être satisfait de leurs méfaits les auteurs des faits ne lui épargnent ni les violences ni les humiliations, lui passant notamment autour du cou un collier et une laisse. L'homme qui malgré les nombreuses blessures aura finalement pu prévenir la police grâce à son téléphone portable, profitant d'un moment d'assoupissement d'un de ses ravisseurs, dans la matinée de mardi.

Arrêté par la police, placé en garde a vue, le meneur du groupe aura lui écopé d'une condamnation d'une peine de quatre ans d'emprisonnement, le tribunal correctionnel ayant reconnu la vulnérabilité de la victime en relation avec son handicap. Ses trois complices ont pour leur part été condamnés à deux ans d'emprisonnement ferme. Une peine bien légère tout de même pour la gravité des faits.

La Rédaction

Sources : AFP

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir