Contenu principal

Message d'alerte

Cite des Tilleuls au Blanc-Mesnil en Seine-Saint-DenisC'est un de milliers de drames familiaux que compte chaque année la France qui est véritablement a l'origine de cet incendie qui a causé la mort d'une femme de 48 ans, tué a coups de couteau et brûlé ainsi que celui de sa fille de 15 ans, carbonisé découverte hier dans un appartement en feu au Blanc-Mesnil a la cité des Tilleuls en Seine-Saint-Denis. 

Un drame probablement causé par le père de famille agé de 67 ans, a-t-on appris auprès de plusieurs sources. Seule rescapé de cet incendie l'aîné de la victime âgée de 19 ans et souffrant d'un handicap mental selon le parquet.

Des pompiers qui après avoir été appelés vers 11 h 45, n'auront pu que constater le décès en présence des policiers « d'un cadavre, ainsi qu'un homme agonisant », a déclaré à le parquet de Bobigny. Les pompiers qui auront tenté en vain de réanimer la mère, touchée au thorax et à la gorge, découverte sur son lit par les pompiers. Sa fille de 15 ans, dont le corps est trop abîmé pour être encore formellement identifié, selon le parquet, se trouvait dans la cuisine.

Un drame lié à dispute familiale...

Selon les premiers éléments de l'enquête, le couple se serait disputé, mais on ignore pour l'heure si tous deux étaient armés d'un couteau, a précisé la source policière. Pendant la dispute, l'une des filles, âgée de 19 ans et souffrant d'un handicap mental selon le parquet, a été enfermée dans sa chambre avant de parvenir à s'enfuir en sautant par la fenêtre de leur appartement situé au rez-de-chaussée d'un immeuble de la cité des Tilleuls. Cette dernière c'est alors réfugié chez une voisine, auquel elle lui aurait confié avoir entendu depuis sa chambre "sa mère crier" et dit que sa jeune sœur était encore à l'intérieur.

Occupé depuis 2002, ce petit deux-pièces était au nom d'une femme seule, célibataire, a précisé sur place une responsable de l'office HLM France Habitation, qui gère le lieu.Les voisins décrivent une femme fluette qui fumait souvent à sa fenêtre. « Une femme sans histoire », indique le bailleur. Méconnue aussi de la police, de la justice, et même des services sociaux, confirme Sylvie VILOLET, l'élue du Blanc-Mesnil qui s'est déplacée aux Tilleuls, ce jeudi après-midi, abasourdie par cette violence inexpliquée.

Un magistrat du parquet de Bobigny s'est rendu sur place. Il a confié les investigations à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis.

La Rédaction

Sources : AFP

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir