Contenu principal

Message d'alerte

Des faits qui ont lieu dans la nuit de dimanche a lundi dernier selon la police et la victime, l’homme qui nie toujours totalement les faits serait alors descendu à l’appartement de sa voisine situé juste en dessous du sien. Le victime qui aurait alors ouvert la porte aurait reçu plusieurs coups au visage. Interpellé quelques heures après les faits et placé en garde à vue, l'auteur présumé du coup a nié les faits, déclarant simplement claqué la porte au nez de la victime.

Une victime néanmoins qui aura été consulté un médecin légiste a la demande de la police et dont le médecin a lui semble t-il selon nos informations confirmé les coups de poing au visage pour lequel il a établi un certificat pour coup et blessure avec une incapacité de moins de 8 jours. Un homme connu des services de police.

Un homme qui risque néanmoins comme le prévoit l’article 222-13 du Code pénal, trois ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende pour toutes « violences ayant entraîné une incapacité de travail inférieure ou égale à huit jours ou n'ayant entraîné aucune incapacité de travail » lorsqu'elles sont commises sur une personne dont la particulière vulnérabilité, due à son âge, à une maladie, à une infirmité, à une déficience physique ou psychique ou à un état de grossesse, est apparente ou connue de leur auteur

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir