Contenu principal

Message d'alerte

pour abus de bien social et abus de confiance dans la gestion de la société « Les Enfants de Moussaron », gestionnaire de l'IME dans le Gers (32).

Selon la ministre des personnes handicapées et contre l'exclusion affirme notamment disposer à ce jour d'éléments laissent entrevoir que les fonds qui étaient à l'origine destinés à la prise en charge des mineurs de cet IME. Ceci auraient ne pas avoir été intégralement utilisés à l'usage auxquels ils étaient destinés. Ces éléments factuels doivent être appréciés à l'aune des dysfonctionnements ayant affecté les conditions de prise en charge des mineurs et jeunes majeurs hébergés au sein de la structure.

La Ministre qui rappelait le 17 janvier dernier que l'Etat « allait faire preuve de la plus grande fermeté » en matière de maltraitance, et sa volonté d'être « à la fois ambitieuse et ferme pour assurer la dignité des personnes handicapées, première responsable et garante de cette dignité ».

L'occasion pour Marie-Arlette CARLOTTI a que celle-ci aura probablement quitté le gouvernement dans les prochains jours de commencer à présenter un bilan pour le moins très mitigé. Celle-ci qui souhaite poursuivre à améliorer la prise en charge du handicap un considérer comme un objectif prioritaire avec en 2014, 4000 places qui seront ouvertes.

Des ouvertures accompagnées de la transformation de l'offre pour une meilleure prise en charge, du 3ème plan autisme doté de 205 M€, de la mise en place d'un dispositif d'urgence pour les situations critiques, d'une mission de réforme pour empêcher les ruptures brutales de prise en charge.

Stéphane LAGOUTIERE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir