Contenu principal

Message d'alerte

Un bebe en train de se faire vaccinerLa plainte de 240 familles contre le distributeur français du vaccin Meningitec a été examinée ce mardi 24 novembre au tribunal de grande instance de Clermont-Ferrand. Des familles qui pour obtenir gain de cause ont également lancée une pétition sur Change.org en octobre dernier par Coralie MUHAMMAD qui demande à la ministre de la Santé Marisol TOURAINE l'ouverture d'une cellule de crise au sujet du vaccin Meningitec.

Une pétition qui a réunit a ce jour plus de 77 000 signatures contre un vaccin que les parents accuse notamment d'être à l'origine de "fièvres inexpliquées, d'éruptions cutanées, de douleurs abdominales quotidiennes, de diarrhées à répétition ainsi que de troubles du sommeil et alimentaires" chez sa fille vaccinée à l'âge d'un an.

Selon Coralie MUHAMMAD, « il a été révélé que ce vaccin était frelaté et le 26 septembre 2014, les lots concernés ont été rappelés ».

Consciente de « ne pas être la seule dans cette situation » et que « des milliers de personnes partout en France ont reçu ce vaccin », Cette mère de famille à crée un collectif de 240 parents qui « a déposé plainte contre le distributeur français afin que la lumière soit faite sur cette affaire ».

Suite à la médiatisation de la pétition signée sur Change.org par plus de 77 000 personnes, le collectif a été reçu vendredi 20 novembre au ministère de la Santé. Ce dernier a « rejeté tout problème d'ordre sanitaire », selon Coralie MUHAMMAD, et a proposé de mettre à disposition un numéro vert pour rassurer les parents. Une mesure jugée insuffisante par la mère de famille, qui attend beaucoup de cette audience au tribunal. Son avocat, Me Emmanuel Ludot, demandera ce mardi des expertises médicales pour chaque enfant.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir