Contenu principal

Message d'alerte

Une agence du réseau Manpower Place de l'Hôtel de Ville à BELLIGNAT dans l'ainAlors que le taux de chômage n'a jamais été aussi haut chez les travailleurs handicapés, plus de 22 % et trois ans après la création de son association l'AMIH (Agence nationale Manpower Insertion, Handicap), dont l'objectif est d'accompagner les entreprises que des candidats. L'entreprise de travail temporaire Manpower , lance en 2012, sont premier baromètre de satisfaction auprès de ses salariés intérimaires en situation de handicap.

Un barometre soit disant a usage interne laissant penser à l'aspect commerciale d'un groupe qui est certe présent dans les manifesation comme la semaine pour l'emploi, n'oublions pas que le fond de commerce de cette entreprise reste l'emploi il est donc est bien evident que le travailleurs handicapé reste un client comme un autre...

Des premiers résultats satisfaisants pour le groupe

Piloté par l'Agence nationale Manpower Insertion, Handicap, Il aura lieu chaque année afin de pouvoir mettre en œuvre des plans d'action auprès des référents mission handicap. On y apprend notamment que 76 % des intérimaires handicapés interrogés savent que Manpower mène une politique du handicap et 71 % ont trouvé plutôt facile de parler de leur handicap à leur agence. Enfin 37 % ont pu rencontrer des difficultés dans l'intégration dans l'entreprise ou lors de la prise de poste. Un dernier point qui tendraient à prouver selon l'AMIH de l'importance pour l'intérimaire d'informer son agence de ses éventuelles contre-indications médicales et besoins spécifiques pour deux raisons. Dans un premier temps afin de proposer des missions les plus adaptées, d'autre part, pour sensibiliser, si nécessaire, le manager et le collectif de travail de l'entreprise, en amont de l'accueil de l'intérimaire en situation de handicap. Petit déception ce barometre reste selon les informations de la direction de la communication a usage interne et ne sera donc par rendu public. reste que de nombreuse agence reste parfois encore difficilement accessible en fauteuil, une amélioration que le groupe devra réaliser si il souhaite vraiement ouvrir ses portes a de nouveau clients...

Une démarche « sociale » vers le travailleur handicapé

Manpower, qui reste une entreprise au chiffre d'affaires 3,9 milliards d'euros en 2011 et dont le réseau de 707 agences et bureau en France l'oblige fort de ses 4400 collaborateurs permanents, dont 2 % de salariés handicapés soit environ 80 personnes. Très, très loins des 6 % requis par loi. Une action qui demeure commerciale, les travailleurs handicapés restant un moyen pour ses clients de respecter de façon temporaire la législation. C'est pour cette raison a fait le choix de considérer que ses agences devaient être en capacité à recruter et mettre à l'emploi des Travailleurs handicapés. Pour cela, près de 600 référents mission handicap, acteurs locaux de la politique Handicapable de Manpower, ont noué plus de 350 partenariats en France pour favoriser l'emploi des personnes en situation de handicap. Ils sont aussi, en région, les relais clés de l'AMIH.

Manpower qui a également pour élargie son champ d'intervention constitué un partenariat avec le réseau du Groupement d'établissements de services d'aide par le travail et d'entreprises adaptées afin de travailler activement au développement du secteur protégé et adapté, source complémentaire d'aide par le travail pour les Travailleurs Handicapés. Tout comme elle à renouvelait, en 2011, son partenariat avec la Fédération des associations groupements et établissements pour la réadaptation des personnes en situations de handicap en 2001.

« Handicapable » de Manpower en chiffres en 2011

Se sont près de 6 000 salariés intérimaires en situation de handicap qui auront été détachés dans 7 000 entreprises en France dont 50 % pour des PME soit une progression de + 45 % par rapport à 2009 pour un totale de 39 000 missions d'intérim confiés. 580 intérimaires auront pu également bénéficier d'une formation. Auquel s'ajoute la présence d'une chargée de mission dédiée au suivi individuel des victimes d'accident graves du travail qui sont accompagnés personnellement lors de leur période de reconstruction afin de revenir à l'emploi dans les meilleures conditions.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir