Contenu principal

Message d'alerte

Le SATIVEX_un_anti_douleur_des_Laboratoire_GW_PharmaceutisAlors que Laurent PUISAIS, atteint de sclérose en plaques, est en grève de la faim depuis 15 jours pour demander à la ministre de la Santé Marisol TOURAINE dedonner accès au médicament anti-douleur Sativex indisponible en France pour des raisons économiques. Pour relayer son combat, Jean-François MAGLIA a lancé une pétition qui en quatre jours a récolté près de 40 000 signataires.

Un acte fort qui pourrait bien faire changer d'avis les pouvoirs publics, les laboratoires et les autorités sannitaires afin de mettre ce médicament à disposition des personnes souffrant de sclérose en plaques.

C'est le combat de toute une vie. Atteint de sclérose en plaques évolutive depuis vingt ans, Laurent Puisais qui vit à La Puye (86) a entamé sa grève de la faim pour réclamer le droit d'atténuer ses douleurs avec ce médicament et pour en faire bénéficier tous les malades. Il est aujourd'hui soutenu par plus de 40.000 personnes, signataires de la pétition de son ami Jean-François qui a expliqué à Change.org sa démarche :

« Je connais Laurent depuis tout petit, nous sommes nés la même année, je connais sa façon de parler, son ouverture d'esprit, mais là depuis sa grève de la faim, je l'ai trouvé changé, grandi. Je pense que cette putain de maladie l'a amené a réfléchir sur la vie et sur les autres », raconte son ami d'enfance.

Jean-François MAGLIA veut remettre sa pétition dans les prochains jours à la ministre de la Santé

Avant d'ajouter qu'il : « se sacrifie pour que tous ceux qui souffrent comme lui puissent bénéficier d'un petit soulagement. Quelle générosité !!! Je me suis simplement dit à ce moment là que je n'avais pas le droit de le laisser seul dans son combat. Je n'ai jamais consommé de cannabis de ma vie, je n'ai aucun parti pris dans cette action et je pense que beaucoup de gens comme moi seront prêts à l'accompagner dans cette lutte. »

Rappelons que le Sativex, médicament dérivé du cannabis, devait être mis en pharmacie en France en début d'année mais les laboratoires et les autorités sanitaires ne se sont toujours pas mis d'accord sur le prix, malgré une autorisation de mise sur le marché accordée l'an dernier.

Alors que Laurent PUISAIS s'apprête à créer une association pour promouvoir l'usage du Sativex, Jean- François MAGLIA souhaite remettre dans les prochains jours sa pétition à la ministre de la Santé Marisol TOURAINE afin d'obtenir une réponse officielle. Le combat n'est pas près de s'arrêter de si tôt pour Laurent PUISAIS et tous les personnes atteintes de sclérose en plaques.

La Rédaction

Sources : Communiqué

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir