Contenu principal

Message d'alerte

accessibilité,

  •  Jean Louis GARCIA, Laura FLESSEL Ludovic CHABOUREAU, Société Générale et Jean Marc SAINT GEOURS HandiSurfLe lundi 3 décembre prochain, l’APAJH célèbrera la 14e édition des Trophées APAJH au Carrousel du Louvre à Paris. Des Trophées, récompensent une nouvelle des initiatives remarquables qui favorisent l’accès des personnes en situation de handicap à tous les domaines de la vie : sociale, culturelle, professionnelle, etc.. Après la victoire, en 2017, de l’association Unis-Cité et leur mobilisation pour le service civique pour tous qui sera vue décerner le trophée accessibilité universelle ou de HandiSurf dans le sport. Ce sont 15 initiatives qui seront retenues par ce dernier dans lequel cinq lauréats seront désignés…

  • De gauche a droite le sénateur du nord Éric BOCQUET du groupe communiste Thani MOHAMED SOILIHI Sénateur de Mayotte de La République en MarcheIl avait pourtant affirmé haut et fort que le handicap serait « l’une des priorités de son quinquennat », force et de constater comme l’affirment les associations, avec le collectif Urgence Handicap mais aussi Handi-Social 31 que la réalité ne semble pas la même pour les personnes en situation de handicap. Des parlementaires eux-mêmes s’inquiètent comme le sénateur du nord Éric BOCQUET du groupe communiste ou Thani MOHAMED SOILIHI du groupe La République en Marche. Tous deux ayant interpellé par écrit ce 24 mai, Sophie CLUZEL a la foi sur le manque de place dans les IME, le second sur la situation désastreuse la défaillance des aménagements réservés aux personnes à mobilité réduite à Mayotte.

  • Normes des habitation collectives pour les personnes a mobilité réduite Présenté demain en conseil des ministres, le projet de loi ÉLAN (Évolution du logement et aménagement numérique), serait-il une bataille de plus gagnée par les lobbies de la construction et du bâtiment contre la mise en œuvre de l’accessibilité prévus dans le cadre des logements neufs ? Le gouvernement va-t-il se mettre à dos des centaines de milliers de personnes à mobilité réduite ? Plus dizaines d’associations1 sont-elles inquiètes et pour preuve celle-ci ont exprimé leurs inquiétudes face à l’ambiguïté de la loi si elle était votée en l’état.

  • Handicap International en partenariat avec la plate forme Airbnb France pour 19 nouveaux critères accessibilitéAu-delà de ces missions contre les mines que mène chaque jour l’ONG Handicap International, celle-ci milite activement à la vie quotidienne de personnes handicapées et de leur inclusion et notamment afin de rendre plus accessible dans leurs déplacements. Pour cela elle vient de mettre en place dix-neuf nouveaux critères de sélection « accessibilité » désormais disponibles sur la plate-forme Hizy.org de Airbnb France partenaire dans cette mise en œuvre. Un moyen supplémentaire indispensable pour inciter ces personnes de connaître le plaisir de la détente et d’un repos bien mérité…Reste la barrière financière qui reste le frein principal pour une grande majorité d’entre eux.

  • Page d'accueil du site Hizy.org mise en place par Handicap InternationalL’accessibilité reste un sujet sensible pour toutes les personnes en situation de handicap et ceux quelle qu’il soit. Une accessibilité qui nous concerne tous, et doit plus que jamais garder ces valeurs universelles et pourtant toujours mises a mal pour des raisons politiques, économiques ou de puissant lobby. Un contrepied pour lequel Handicap international a choisi d’apporter une réponse avec sa plateforme Hizy.org, en dressant un aperçue de la mobilité en France en s'appuyant sur des témoignages et des enquêtes. Mais aussi en proposant des idées et astuces pour ceux qui osent affronter l'espace public eux-mêmes ou avec leur enfant handicapé. Déception, malgré tout avec certains de ces services les plus importants qui eux demeurent payants !!

  • l’université TÉLUQ au Salon FormationEn cette 22e édition de la Semaine québécoise des personnes handicapées, l'Université TÉLUQ est fière de poursuivre son engagement visant à bonifier son service de soutien aux étudiants en situation de handicap et ainsi répondre à l'appel thématique « Ensemble, bâtissons une société plus inclusive ». Parmi les 20 000 étudiants que l'Université TÉLUQ cette année, 360 d'entre eux ont déclaré devoir composer avec un handicap. Ils ont tous reçu un diagnostic médical confirmant des limitations qui les empêchent d'étudier de la même façon que les autres étudiants.

  • Affiche Challenge Jaccede Paris du 1er au 30 juin 2018Demain, Nicolas NORDMAN, adjoint à la maire de Paris et Jérôme COUMET, Maire du XIIIe arrondissement, lanceront officiellement le mois parisien du handicap qui se tiendra du 1er juin au 2 juillet prochain. L’occasion pour cette 10é édition à laquelle l’association Jaccede a voulu participer à cette manifestation en lancant un Challenge aux Parisiens celui de détailler l’accessibilité de tous les établissements de la ville grâce à l’application Jaccede Challenge. Un pari, qui ne doit pas faire oublier la réalité du terrain, celle d’une accessibilité universelle, dont le chantier restent immenses comme dans le métro par exemple.

  • Traducteur en langue des signes de l'entreprise DEAFIPres du 18 mois aprés le vote le 7 ocotbre de la Loi pour une République numérique celle-ci commence prendre effet vie dans les entreprises publiques ou prive ! En effet, cette loi qui rendra obligatoire l’accès aux services clients des entreprises aux personnes sourdes et malentendantes dès octobre 2018, marque une réelle avancée. Après plusieurs entreprises comme la Poste, Free, Le Crédit Mutuel et le CIC ou Allianz, c’est l’Oreal France qui vient choisir DEAFI pour rendre son service client accessible aux personnes sourdes ou malentendantes.

  • Le secrétaire dÉtat en charge du Logement Julien DENORMANDIE ce 1er juin 2018Voilà c’est fait ! Il avait pourtant promis de faire du handicap la « priorité de son quinquennat », les associations nombreuses à avoir cru, en 2017, à ses promesses. Le vote aujourd’hui par les députés de la loi élan, réduisant l’accessibilité dans les logements neufs de 100 % prévus par la loi de 2005, à 10 %, et la preuve d’un retour en arrière en matière d’accessibilité universelle. Une confirmation de la véritable politique du président Emmanuel MACRON. Celle d’une politique ou la rentabilité et le profit prime comme priorité gouvernementale contre celle de la solidarité et de la fraternité ! Un vote en première lecture qui partira ensuite devant le Sénat pour lequel certains sénateurs ont déjà annoncé leurs refus.

  • Gare des Vallées situé en région Île de France après l’achèvement des récent travaux ici avec des pictogramme d'accessibilitéTreize ans de retard me direz-vous, mais bon il n’est jamais trop tard pour bien faire et c’est ce que semble avoir commencé depuis quelques mois la région Île-de-France et la SNCF. Certainement dans l’espoir des Jeux de 2024. Une situation à laquelle la Capitale ne semble pas vouloir se préoccuper pour son métro. Île-de-France Mobilités, la Région Île-de-France et SNCF se donc engageait ce 17 mai 2018 à poursuivre et intensifier leurs efforts afin de rendre les gares franciliennes accessibles aux personnes à mobilité réduite. Avec pour cela un budget de 930M€ afin de rendre accessible encore plus rapidement l’accessibilité des 209 gares de la région.

  • Portillon du métro parisien pour personne handicapée Station de métro Haussmann Saint LazareParis rejoint la majorité des grandes villes française avec le « Pass Paris Seniors » comme Toulouse, Nantes, Grenoble, Strasbourg…qui avait supprimé la gratuité totale pour les séniors, qui sont désormais liés aux revenus. Innovation par contre puisque comme Toulouse, la capitale instaure une « Passe Paris Access » destinée aux personnes handicapées. Une promesse faite quelques mois plus tôt, en janvier 2018, qui vise selon la maire de Paris Anne HIDALGO « à faciliter le quotidien des Parisiens qui rencontrent le plus de difficultés à se déplacer. 220 000 personnes pourront en bénéficier ».

  • Sophie, maman d’une adolescente lourdement handicapée crie au scandale après les nouvelles mesures gouvernementales concernant les logements pour handicapés.Après des mois passés à alerté les ministres sur les effets néfastes d'un quota de logements accessibles et sur le flou quant à la définition d'un logement évolutif, le gouvernement s'entête à vouloir réduire le nombre de logements neufs pour les citoyens en situation de handicap et en perte d'autonomie. Alors que les députés vont adopter le projet de loi ÉLAN ce mardi 12 juin, le Comité d'entente tient à réaffirmer sa ferme opposition à son article 18 et en demande son retrait.Une position exprimée également par plusieurs sénateurs comme le Dominique WATRIN (PC) et les députés de l’opposition Mathilde PANOT (LFI) ou Thibault BAZIN (LR)

  • Façade du Conseil d'État (Illustration 2015)Alors qu’un collectif d’associations demandaient le retrait de l'article 18 de la loi Élan le 3 mai dernier. Le Conseil d’État chargé d’étudier ce projet de loi rappelle dans un avis publier le 5 avril que le Parlement n’a pas le droit de fixer un pourcentage de logements accessibles. Mais que rien n’empêche le gouvernement de déterminer ce pourcentage par décret ou arrêté après modification de la loi et que celle-ci aura été adoptée ! Une décision mi-figue mi-raisin qu’il est loin de satisfaire les associations qui craignent plus que jamais que le gouvernement ne cède aux pressions des lobbys.

  • Conférence de presse accessibilité dans l'audiovisuelle par le CSA le 29 mai 2018Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a dévoilé aujourd'hui son bilan annuel sur la visibilité des personnes handicapées au sein des programmes des chaines françaises et de l’accessibilité des programmes. Un rapport présenté par son président Olivier SCHRAMECK, en présence de Mme Mémona HINTERMANN-AFFEJEE et de la secrétaire d’État Sophie CLUZEL. Un bilan qui reste « contrasté », et qui témoigne surtout d’un manque d’intérêt des chaînes françaises sur le sujet. Pour le CSA, « le constat est chaque fois le même, le handicap ne semble pas être considéré comme télégénique, ou difficile à appréhender médiatiquement ». Pire comme le dénonce le syndicat Handi-Presse Info, l’emploi de salariés handicapés dans le monde des médias et notamment audiovisuels restent quasiment inexistant.

  • Le Nouveau Palais de Justice de Paris ouvert officiellement depuis le 16 avrilLe Syndicat de la magistrature, plusieurs syndicats d’avocats, et les associations, sont toute d’accord pour critiqué la généralisation la mise en place des box « dits sécurisés », au sein des salles d’audience et ceux malgré l’annonce aujourd’hui par la ministre de la Justice Nicole BELLOUBET, de mesure d’adaptation « ne s’imposent pas » dans les procès de comparution immédiate, mais uniquement es procès d’assises, les audiences liées au terrorisme ou à la criminalité organisée ». Une annonce, qui n’a pas empêché le défenseur des droits de publié un avis à la suite d’une saisi en octobre 2017 par le Syndicat des avocats de France. Un avis dans lequel il juge ces installations atteinte manifeste aux droits et l’accessibilité…

  • Le Metro de Rennes en service depuis 2002 a décidé de mettre au parfum pour aidé les malvoyants a circulé En cours d’expérience pour une durée de six mois, une station de métro de Rennes se parfume pour permettre aux malvoyants de s'orienter plus facilement. L’idée étant de diffuser deux parfums « l’une plutôt iodée, l'autre menthe poivrée », aux directions opposées d'une même ligne afin de faciliter leur identification par les malvoyants. Armelle BILLARD, chargée de communication à Keolis, gestionnaire du métro.

  • l'Adjoint au Maire Nicolas NORDMAN adjoint à la maire de Paris chargé du handicap et de laccessibilité lancant le Mois Parisien du HandicapNicolas NORDMAN, adjoint à la maire de Paris chargé du handicap et de l’accessibilité et Jérôme COUMET, Maire du XIIIe arrondissement, ont lancé officiellement le 2 juin dernier, le Mois Parisien du handicap programmé jusqu’au 2 juillet prochain. 1/10 édition dont la mairie souhaite une nouvelle fois donner l'occasion parisienne de se familiariser avec le monde handicap au travers d’événements festifs, conférences, débats, d’animation. Mais aussi de « meet-up, c’est dire faire connaissance ou encore d’initiations au braille et à la langue des signes française. Un rendez-vous avec quatre grands moments forts sur l’accessibilité, la sexualité, ou encore le lancement d’un nouveau site Internet de la ville de Paris.

  • Monsieur le Président ne touchez pas à notre accessibilité des logement neuf telle et le titre de la petitionSix mois après son déplacement a Toulouse le 11 septembre dernier, Emmanuel MACRON annoncé la mise en place de sa réforme, présentée il y a quelques jours en Conseil des ministres. La loi ÉLAN qui vient confirmé la volonté exprimée a l’époque du président vouloir « libérer » la construction en passant notamment par « une réduction des exigences des normes environnementales et sociales ». Des déclarations qui avait provoqué la mobilisation des associations a l’époque et notamment de Patrick et Michelle TOUCHOT, Créateurs et gestionnaires du réseau accessible POUR TOUS sur Twitter, Facebook auteur de la pétition septembre 2017, qui atteint 49 193 signatures a ce jour sur les 50 000.

  • Abdelghani DJALLALI domicilié à Lozanne dans le Rhône auteur dune pétition pour une gare accessibleAlors que la grève au sein de la SNCF se poursuit notamment contre la réforme que souhaite mettre en œuvre le Président Emmanuel MACRON. Celle de l’accessibilité des gares en France reste un sujet de préoccupation pour des millions de Français concerné par le sujet. Un homme contraint a lancé cette pétition pour que cette gare soit à nouveau accessible à toutes les personnes à mobilité réduite ». La gare ayant décidé de supprimer une passerelle piétonne situait directement sur les voies, pour éviter la passerelle avec les marches. Une pétition qui atteint a ce jour plus de 34 500 signatures.

  • Le Trophées de l’Accessibilité 2014 est attribué à l'Opéra dOslo lauréatC'est dans un esprit serein, mais critique et avec une certaine déception qu'ont été dévoilés les huit nouveaux lauréats de ces trophées de l'accessibilité en présence de la secrétaire d'État en charge du Handicap et de l'exclusion, Ségolène NEUVILLE. Un prix où le sujet reste d'actualité preuve la manifestation à Paris intitulé Liberté, Égalité, Accessibilité l'appel des 100. Si personne ne doute que les initiatives existent y compris au sein des collectivités la volonté politique nationale tant elle véritablement à disparaitre...Le prix d'honneur a quant a lui été attribué à L'Homme qui roule. Une sculpture à quatre mains de Guy TABURIAUX et Bertrand BESSE SAIGNE.