Contenu principal

Message d'alerte

Chômage

  • Gérard BEAUVOIS Président du GEIQ Emploi & Handicap Hauts de FranceLe Président Gérard Beauvois, du GEIQ Emploi & Handicap Hauts de France lance appel dans cette tribune libre, tous « Les recruteurs du 21ème siècle doivent faire tomber les barrières entre candidats valides et handicapés. Pensons compétences et opportunités, avant de penser contrainte ! » En 18 ans, nous avons assisté à une meilleure considération des personnes handicapées au sein de la société et du monde de l’entreprise. Le récent succès médiatique des Jeux Paralympiques en témoigne. A l’échelle du GEIQ Emploi & Handicap Hauts-de-France, ce changement de regard est devenu réalité : nous ne sommes plus perçus comme des « militants engagés » ou des acteurs de la solidarité, mais comme des partenaires à part entière de l’entreprise, des experts du recrutement et des acteurs de l’emploi.

  • Les municipalités de la Montérégie se mobilisent pour favoriser l'embauche des personnes handicapéesAlors que la Semaine Québecoise du handicap vient de se terminer hier, plusieurs acteurs des municipalités de la Montérégie ont pris part aujourd'hui au Forum « Un pas de plus vers l'inclusion » à Mont-Saint-Hilaire. Une journée de de sensibilisation et d'échanges qui avait pour les organisateurs de mobiliser pleinement les municipalités participantes à faire un pas de plus pour favoriser l'intégration et le maintien en emploi des personnes handicapées dans leur municipalité.

  • DuoDay 2017 dans Lot et Garonne ici dans un établissement médico-social a droite l'affiche DuoDay 2018Aujourd’hui, à quelques jours de la fête du Travail, alors que bon nombre des salariés seront dans la rue pour manifester leurs colères, contre la politique du gouvernement et du Président MACRON. La Secrétaire d’État Sophie CLUZEL participera au « #Duoday2018 » née dans Lot-et-Garonne en 2016 et qu’elle a décidé de déployer au niveau national. Objectif composer un binôme personne valide/handicapée dans toutes les entreprises, collectivités et associations de France pour une rencontre entre une personne valide et une personne handicapés. Pas certains que cela soit suffisant pour convaincre ou faire baisser le chômage ou la discrimination comme dans les métiers de la communication, de la culture ou des médias ou les embauches ne represente - 2 % dont 0.03 % au sein des médias.

  • Partie supérieur de l_affiche de la troisième édition des DuoDay lance au niveau national a l_initiative de Sophie CLUZELÀ dix jours de la 3e édition de la journée DuoDay qui aura lieu le 26 avril 2018, Cap emploi-Samteh vient de lancer un appel à la mobilisation de tous comme « l’un des leviers d’action de cette société inclusive dont nous sommes les artisans doit être l’emploi, véritable vecteur d’inclusion sociale », pour combattre un chômage qui atteint plus de 23.5 %, dont un quart des entreprises ne respectant toujours le taux légal de 6 %. Une journée reprise au niveau national à l’initiative de la Secrétaire d’État Sophie CLUZEL en charge des personnes handicapées, dont le Président de la République a dit vouloir « érigé l’inclusion des personnes en situation de handicap dans notre société comme priorité du quinquennat ».

  • Jean Christophe COMBE Directeur de la Croix Rouge française depuis octobre 2016Directeur général de la Croix Rouge Française, Jean-Christophe COMBE, occupe ce poste depuis octobre 2016, aujourd’hui ce dernier a accueilli un jeune homme Martin dyslexique, parmi près de 150 Duos réalisés dans le cadre de l’opération DUODAY par l’association. Une opération que la Secrétaire d’État Sophie CLUZEL a souhaité déployer au niveau national. Une rencontre dont Jean-Christophe COMBE diplômée de l’IEP de Paris en 2005 qui aura été avant de rejoindre la Croix rouge en 2011 conseiller technique, au Sénat en 2003, et d’exercer différents postes auprès d’élus, estime que « Certaines rencontres peuvent même changer une vie ». A 37 ans, Jean-Christophe COMBE, dirige la Croix-Rouge française qui compte aujourd’hui près de 600 établissements, 18 000 salariés et 59 000 bénévoles.

  • Signature convention Cap vers l'entreprise inclusive 2018 2022 entre trois associations et le gouvernement La Ministre du Travail Muriel PÉNICAUD, et Sophie CLUZEL, Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, ont signé l’engagement national "Cap vers l’entreprise inclusive 2018-2022" avec l’union nationale des entreprises adaptées (UNEA), l’APF France handicap et l’UNAPEI. Un accord qui met fin a une concertation lancée en a l'automne dernier et qui selon les associations « permet d'aboutir aujourd'hui à un engagement fort en vue de développer l'emploi des personnes en situation de handicap dans les entreprises adaptées ». Un avis que ne partage pas toutes les associations comme l’APAJH qui a refusé de signer cet accord.

  • Entreprise Adapté de l'APAJH situé dans le Puy de Dôme a à Pionsat. spécialisé dans la buanderie lingerie qui sadressent principalement à des professionnelsAu lendemain de la signature avec trois grandes associations l’union nationale des entreprises adaptées (UNEA), l’APF France handicap est l’UNAPEI pour l’engagement national "Cap vers l’entreprise inclusive 2018-2022". L’APAJH fait elle savoir que les discussions commencées l'automne dernier et qui aboutisse son contraire aux associations gestionnaires d’entreprises adaptées (EA), même si elle admet l’intérêt de certaines mesures elle ne signera pas cet engagement national.

  • Graphique du rapport du bilan AGEFIPH 2017 sur l’évolution de l embauche des travailleurs en situation de handicapAlors que la secrétaire d’État Sophie CLUZEL, s’apprête a lancer la journée DuoDay le 26 avril prochain. L’emploi des travailleurs handicapés serait selon l’AGEFIPH qui publie ses chiffres pour 2017 en progression de 5 % dans le secteur privé, une hausse continue depuis 2011. Difficile a croire quand ont sais que le taux de chômage sous François Hollande entre 2012 et 2017 aura progressé de 00 en cinq ans…Où est l’erreur, peut-être dans le soutien inconditionnel que porte la présidente de l’Agefiph au Président Emmanuel MACRON….C’est-ce que n’hésite ne pas affirmer officieusement de nombreux syndicats.

  • Nous voulons légalité entre salariés valides et handicapésA contrario des nombreux autres syndicats comme la CFE-CGC, FO ou la CGT, ou même l’AGEFIPH qui demeure en prudente tout en reconnaissant des avancées. La Confédération française des travailleurs chrétiens (CFTC) qui compte moins de 140 000 membres, estime que le rapport rendu le 5 juin dernier intitulé « L’emploi des travailleurs handicapés : Tous concernés, tous mobilisés » par la ministre du travail Muriel PÉNICAUD et Sophie CLUZEL, secrétaire d’État au Handicap « vont dans le bon sens et salue les nombreuses propositions ». Tout en reconnaissant que l’emploi des travailleurs handicapés n’a eu de cesse de dégradée.

  • Présence de Sophie CLUZEL à Lorient lors du 48eme Congrès de la FNATHLa FNATH, association des accidentés de la vie, a tenu son 48e congrès national au stade du Moustoir à Lorient. Plusieurs temps forts ont été organisés et de nouvelles orientations stratégiques ont été adoptées. Après 3 jours de travaux, le Congrès de la FNATH, placé sous la thématique de l’accès aux droits et du maintien en emploi, s’est terminé le vendredi 22 juin. L’occasion aussi pour la présidente de la FNATH Nadine HERRERO d’interpeller la Secrétaire d’État Sophie CLUZEL…

  • La ministre du Travail Muriel PÉNICAUD et Sophie CLUZEL Secrétaire d'État en charge du handicapMuriel PÉNICAUD, ministre du Travail et Sophie CLUZUEL, Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées ont présenté, ce mardi 5 juin, un premier point d’étape sur la politique de l’emploi des personnes en situation de handicap. Concernant à la fois la simplification des embauches de la formation, valorisation des stages en entreprise. Le gouvernement qui annonce vouloir agir dans ces domaines tout en simplifiant les démarches des entreprises. Une présentation pour laquelle les associations restent sceptiques comme la FNATH et les syndicats comme la CFE CGC ou la CGT parle elle « d’une déception » et de promesses « non tenues ». Des pistes de travail qui devraient être intégrées dans le projet de loi "avenir professionnel" par voie d’amendement.

  • La représentante du FIPHFP et par Christophe ROLLAND de la ville de Nîmes signent sa première convention pour favoriser l'emploi des personnes handicapéesCe vendredi 13 juillet, le Fonds pour l'Insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) et Christophe ROLLAND Conseiller municipal délégué à l'accessibilité et au Handicap, ont signé leurs premières conventions triennales en faveur de l'insertion professionnelle et du maintien dans l'emploi public des agents en situation de handicap. La ville de Nîmes qui veut améliorer son taux d’emploi car avec 3456 emploi a temps plein et mi-temps la ville ne compte que 152 bénéficiaires de l’obligation d’emploi (BOE) soit 4.3 %. Une ville ou l’accessibilité reste aussi en chantier comme la mairie qui vient a peine de terminé sa rénovation.

  • Le Bus Handi Talents qui sillonne les route du Var du 28 mai au 31 juillet a destination des TPE et PME pour favoriser l'embauche des travailleurs handicapésAlors que la ministre du Travail, a annoncé le 5 mai dit vouloir «avoir la volonté « que toutes les entreprises respectent l'obligation de 6% d'emploi de personnes handicapées », face a des entreprises dont plus d’un quart préfère aujourd’hui, encore payé la contribution plutôt que d’embauché. Un bus Handi-Talent, lauréat des hackathons de l’innovation sociale organisés par L’ADAPT, en 2016, qui va sillonner les routes varoises afin de rapprocher les TPE et PME des demandeurs d’emploi travailleurs handicapés du 28 mai au 31 juillet prochain. Un travail difficile sachant que ces entreprises qui ont du mal à comprendre l’intérêt de pouvoir le faire !!

  • La Directrice adjointe du FIPHFP et le président de l'Université de Picardie Jules Verne à la signature de la conventionA la veille de la présentation du bilan que donnera le FIPHFP en charge de la gestion des fonds pour l’emploi des personnes handicapées dans la fonction publique, l’université Picardie Jules Verne vient de signer sa première convention triennale (2018-2020) en faveur de l’insertion professionnelle et du maintien dans l’emploi des agents en situation de handicap. Un choix encore trop peu présent au sein des universités dont le FIPHFP avait été la victime involontaire, pour lequel le gouvernement de Manuel VALLS avait à l’origine d’un détournement de fonds de 50 M€ pour financer la sécurité des universités. Un choix qui intervient alors que l’Éducation nationale qui bénéficie d’une dérogation l’exonérant de la cotisation jusqu’en 2025, prendra fin en 2020.

  • Conférence de presse présentation enquête unea sur les entreprises adaptéesAvec plus de 550 000 personnes en situation de handicap privées d’emploi progressant de +27 % entre 2012 et 2017. Ce taux reste et demeure deux fois plus élevé que la moyenne qui de 10 % environ. Une situation qui confirme si cela devait être le cas la difficulté réelle que rencontre ces personnes. Une situation jugée comme inacceptable par près de 9 Français sur 10 (89%) d’après la récente enquête(1) menée par CSA pour l’Union Nationale des Entreprises Adaptées (UNEA). Alors que le gouvernement tente de vouloir favoriser l’emploi en milieu ordinaire dans sa nouvelle réforme en préparation. L’UNEA qui souhaite rappelée par cette enquête que « l’entreprise adaptée reste un modèle inclusif dans l’accès à l’emploi ».

  • Le Président de la CFE CGC François HOMMERIL et deux élus du secteur santé au travail et handicap rencontrent Sophie CLUZEL le 27 mars 2018Après l’annonce ce 5 juin, de la ministre du Travail Muriel PÉNICAUD, et Sophie CLUZEL, Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées présentant le premier point d’étape sur la politique de l’emploi des personnes en situation de handicap. La CFE-CGC affirme regretter le comportement du gouvernement et de la Ministre pour lequel il s’agit plus d’une réflexion que d’une concertation alors que tous semblaient pourtant d’accord sur le constat. Un avis que semble partagée également la CFDT, FO ou la CGT qui « déplore le manque d’ambition récurrent et les échecs des politiques d’emplois des personnes handicapées depuis des décennies ».

  • Les différents partenaires sociaux réunis en septembre 2017 lors dune conférence sur le dialogue socialeAlors que le secrétaire d’État Sophie CLUZEL, en charge du handicap, travaille toujours actuellement sur une, réforme de l’emploi des travailleurs handicapés, et a une plus grande « inclusion en milieu ordinaire », reforme qui devrait être présente dans les prochaines semaines. Les cinq principales organisations syndicales (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO), renouvellent leur attachement à la négociation collective et à la signature d’accords dédiés au Handicap, au niveau des branches et des entreprises, ceci dans l’objectif de « mieux intégrer et maintenir en emploi les personnes handicapées ».

  • La Présidente Anne BALTAZAR de l'AGEFIPH le 3 octobre 2017 à l'occasion du 30e anniversaire du fond créée en 1987A la suite de la présentation du bilan de la première partie des concertations effectuée par la Ministre du Travail Muriel PÉNICAUD, Ministre du Travail et de Sophie CLUZEL, secrétaire d’État aux personnes handicapées concernant la réforme de l’OETH. l’AGEFIPH et sa présidente ont annoncé dans un communiqué prendre acte de l’ambition portée par le gouvernement et notamment celle de favoriser l’emploi direct pour ouvrir davantage l’entreprise aux personnes handicapées. Une déclaration pour laquelle l’AGEFIPH exprime néanmoins des regrets et se montre prudente pour la suite.

  • Dominique du PATY de CLAM Fondatrice du fondatrice du cabinet de conseil en investissement HandiréseauL'État sera-t-il en capacité d'ouvrir un nouveau champ prometteur aux achats responsables et de simplifier le recours à davantage de diversité ? Juillet devrait permettre aux acheteurs d'obtenir les réponses qu'ils attendent. Il court un petit vent de panique chez les acheteurs : la Loi Handicap en cours de refonte pourrait transformer radicalement le recours au secteur du travail protégé et adapté (STPA) qui a demandé tant d'efforts de mise en oeuvre aux directions achats. Les achats solidaires, rejetés avec l'eau du bain ? Cette refonte impactera nécessairement les services achats qui avaient appris à apprécier ces partenariats, en leur permettant de jouer un rôle décisif pour l'intégration des personnes en situation de handicap, dans leur entreprise.

  • Bruno LEMAIRE recevant entouré la délégation de la CPME son président François ASSELIN le 22 mars 2018Alors que la réforme engagée en début d’année pour la simplification du taux d’emploi des travailleurs handicapés avec la volonté pour le gouvernement de promouvoir l’insertion en milieu ordinaire dont les négociations devrait se conclure fin juin. Sophie CLUZEL a confirmé sur le plateau de RTL accompagné d’Alexandra une jeune bipolaire, a souhaité rassurer les petites et moyennes entreprises de moins de 20 salariés dont la crainte de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME), étaient qu’ils soient désormais soumit a l’obligation d’emploi de travailleurs handicapés.