Contenu principal

Message d'alerte

dépendance

  • Une femme âgée en perte d'autonomie et en fauteuil en compagnie d'un aidant La santé des 11 millions d’aidants est un sujet qu’il est urgent d’aborder : le collectif Je t’Aide(1) lance ce plaidoyer pour interpeller les pouvoirs publics sur l’état de santé fragilisé des aidants, leur place dans le système de santé global et le manque de reconnaissance des aidants auprès des professionnels de santé. Un plaidoyer qui vise à rendre compte de l’impact de l’aide sur la santé, à mettre en place des stratégies de prévention et à développer une relation plus étroite avec les professionnels de santé. Vieillissement de la population, besoin d’accompagnement des personnes en situation de handicap, augmentation des maladies chroniques, développement de la chirurgie ambulatoire et de l’hospitalisation à domicile, … Tous ces indicateurs impliquent une place de plus en plus prépondérante pour les aidants et soulignent l’urgence de la prise en compte de leur rôle.

  • l’accueil dans un EHPAD a Versailles situe dans département des Yvelines (illustration 2016)Le secteur de la santé, des hôpitaux aux EHPAD, traverse aujourd'hui une crise majeure qui a commencé il y a déjà presque 20 ans. Cette crise trouve ses racines dans sa lointaine histoire, des Hôtel-Dieu aux congrégations qui géraient ces lieux avant l'émergence de la professionnalisation du secteur. Cette professionnalisation a progressivement entraîné tous les acteurs dans une exigence de qualité, tout à fait légitime, initiée et voulue tant par l'État, les professionnels, les usagers que les familles.

  • l acceuil dans un EHPAD a Versailles situe  dans departement des YvelinesAlors que l’Assemblée nationale se penche actuellement sur le syndrome d'épuisement professionnel dans le cadre d’une mission d'information. la DREES, vient de publier un rapport sur les conditions de travail des professionnels soignant en EHPAD pour lequel elle a été contrainte de prendre aussi celle de la diversité des situations. Qu’il s’agisse de celle des métiers, que celle de la diversité des statuts des établissements, mais aussi diversité des organisations et des modes de fonctionnement. Une étude qui au-delà de ces différences, a voulu mettre en lumière la grande unité dans les témoignages des professionnels et de voir ainsi se dessiner les contours d’une identité professionnelle forte.

  • Le Président de la République Emmanuel MACRON sur BFM.TV le 15 avril 2018 dans son interview sur son bilan un an après son élection face aux journalistesLors de son intervention sur la Chaîne BFM.TV qui aura été pour le moins « chaude » ou il aura été bousculé dans ces retranchements par les deux journalistes Edwy PLENEL et Jean-Jacques BOURDIN, pour un premier bilan un an après son arrivée. Le Président de la République Emmanuel MACRON a jugé la piste d’une deuxième journée travaillée non payée ou « journée de solidarité active » comme une « piste intéressante ». Une deuxième journée qui elle contrairement à la première qui finance aussi le handicap, celle-ci ne concernerait uniquement que les personnes âgées.

  • Lundi de pentecôte Journée de solidarité : Et vous vous bossez aujourd’hui ?Mise en place après la canicule de 2003 qui avait fait 15 000 morts, cette journée de solidarité pour les salariés de travail non rémunéré et destinées à financer la prise en charge des personnes âgées et handicapées. Une journée qui n’a jamais véritablement fait l’unanimité tant à gauche qu’à droite, mais auquel les Français semblent avoir accepté. Modifié à plusieurs reprises notamment, en 2008, qui permet aux entreprises de fixer elle-même cette journée librement. Une journée qui, en 2017, avait rapporté selon CNSA près 2.37Mds€ en 2018, la somme devrait avoisiner 2,42Mds€. La mise en place d’une deuxième journée restant « une piste possible » pour Emmanuel MACRON.

  • Réunion de la commission des affaires sociales le 5 juillet 2017La commission des Affaires sociales à examiner ce 9 mai 2018, la proposition de loi de Philippe BERTA du groupe Mouvement Démocrate et apparentés, présenté le 17 mai en séance publique, relative à la prestation de compensation du handicap (PCH). Un texte, avec deux objectifs celui de la suppression de la barrière d’âge de 75 ans, mais aussi de réduire le reste à charge des bénéficiaires. Un texte voté adopté à l’unanimité, preuve selon le député du Gard, de l’urgence qu’il y a à proposer des dispositifs d’amélioration de cette prestation ». À se demander pourquoi le combat pour la suppression de la prise en compte des revenus du conjoint pour l’A.A.H. a lui était rejeté par l’Assemblée nationale.

  • Séance de gymnastique entre étudiants et résidents de l'EHPAD F. Gauffier à MontpellierAnnie YAGUE, adjointe au maire de Montpellier, déléguée aux affaires sociales, Vice-présidente du C.C.A.S. et Vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole déléguée au social a présenté aujourd'hui, le dispositif des colocations étudiantes. Un dispositif qui vient concrétiser une annonce faite en février dernier dans le cadre de la nouvelle politique sociale et l’ambition de changer le regard sur la vie en EHPAD, de rompre l’isolement et la précarité et de renforcer le lien social et intergénérationnel.

  • Services d'aides a la personnes de l'association Abrapa l'un des 82 prestataires reconnu par le Bas RhinLors de la dernière assemblée départementale du 23 avril dernier le président Frédéric BIERRY, à décider le renforcement de l’accompagnement des services d’aide a l’accompagnement à domicile (SAAD) pour les 4 prochaines années. Un choix qui demeure aussi une obligation par la progression constante des besoins et que beaucoup de départements, on était contraint d’effectuer.

  • Logo Hackathon innovation et Autonomie les attentes des seniors en Hauts de seineLe Département des Hauts-de-Seine organise le premier Hackathon « Innovation & Autonomie », en partenariat avec la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie, les 21 et 22 juin à La Seine Musicale à Boulogne-Billancourt, dans le cadre de la Conférence des financeurs du Département. Des inscriptions en ligne sont prolongées jusqu'au 3 juin 2018, sur le site dédié. Le Département des Hauts-de-Seine qui se lance également pour la première fois dans le mécénat collaboratif au service de la solidarité en utilisant la technologie de la « blockchain » à l’occasion de cette manifestation.

  • Une personne âgé au sein Ehpad d'un destinée a accueillir les personnes dépendantesLa Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) publie une nouvelle étude sur le personnel et les difficultés de recrutement en Ehpad, issues d’une enquête quadriennale menée par la DREES auprès de 10 870 établissements d’hébergement pour personnes âgées dont 7 400 Ehpad. Près de la moitié (44 %) des Ehpad déclarent avoir des difficultés de recrutement, surtout en aides-soignants et médecins, le secteur privé étant le plus concerné. Dans le détail, 49 % de ces établissements du secteur privé affirmant être confronté à des difficultés de recrutement, contre 38%.% des établissements publics.

  •  La nécessité d'un congé parental et un besoin pour les familles d'enfant handicapés ou de pour celle ayant une personnes âgées a chargeA la veille de son discours au Parlement européen, 51 associations ont sollicité le soutien du Président Emmanuel MACRON dans une lettre ouverte, sur proposition d’une directive européenne en discussion au Conseil de l’Union Européenne, sur l’équilibre vie professionnelle, vie privée des parents et des aidants. Une directive prévoyant notamment la création d’un congé parental et proposant 5 jours par an de congé rémunéré pour s'occuper d'un proche dépendant. Des associations qui rappel au président son discours de la Sorbonne et de Göteborg qui le positionne selon « comme un des leaders européens dans ce domaine ».

  • Couverture du guide pratique gratuit à téléchargée .Jamais Seul.e.sA l’occasion de la Paris Healthcare Week, la Mutuelle Nationale des Hospitaliers (MNH), en partenariat avec l’Association pour le Développement des Ressources humaines dans les établissements sanitaires et sociaux (adRHess), l’Association française des Directeurs des soins (AFDS) et le Comité national Coordination Action Handicap (CCAH) lance le guide « JAMAIS SEUL.E.S – Aidants familiaux : concilier vie pro vie perso » qui traduit l’engagement commun de la MNH et de ses partenaires en faveur du handicap.