Contenu principal

Message d'alerte

Emmanuel MACRON

  • Le président de la république Emmanuel MACRON et son épouse Brigitte MACRON devant le perron du Palais de lElyséeAlors que se déroule aujourd’hui la journée mondiale de l’autisme, le président de la République Emmanuel MACRON et son épouse Brigitte MACRON se sont vu interpeller dans une lettre ouverte sur l’autisme invitant le couple a passer une journée dans la peau d’une mère d’enfant autiste. Alors que le premier ministre préfère non plus un « plan », mais d’une « stratégie », si certaines associations espèrent sur sa mise en place, dont les concertations avait débuté en juillet dernier et qui sera officiellement présenté le 6 avril prochain. D’autres associations comme SOS Autisme se montrent méfiantes et se demandent ce qu'un tel changement de terme peut bien dissimuler.

  • Emmanuel Macron le 29 mai 2017 quelques jours après son installation a l'Elysée recevant le président RusseUn après son élection le moins que l'on puisse dire, c’est que les Français restent prudents comme le démontre un sondage publié par Harris Interactive le 4 mai dernier. Des Français entre qui se situe scepticisme et espoir. Le handicap pourtant promis comme une priorité de son quinquennat, une promesse renouvelée dans ces termes lors du discours du Premier ministre Édouard PHILIPPE, lors du premier Comité interministériel du handicap, le 20 septembre 2017. Des associations et collectif associatifs, un an après ces promesses comme mensongère. Alors quand est-il exactement ?

  • Le Président de la République Emmanuel MACRON sur BFM.TV le 15 avril 2018 dans son interview sur son bilan un an après son élection face aux journalistesLors de son intervention sur la Chaîne BFM.TV qui aura été pour le moins « chaude » ou il aura été bousculé dans ces retranchements par les deux journalistes Edwy PLENEL et Jean-Jacques BOURDIN, pour un premier bilan un an après son arrivée. Le Président de la République Emmanuel MACRON a jugé la piste d’une deuxième journée travaillée non payée ou « journée de solidarité active » comme une « piste intéressante ». Une deuxième journée qui elle contrairement à la première qui finance aussi le handicap, celle-ci ne concernerait uniquement que les personnes âgées.

  • Manifestation du collectif Ni Pauvre Ni Soumis a Toulouse en 2010 exprimant leurs ras bol face a la pauvreté des personnes en situation de handicapLe 13 septembre dernier, Emmanuel MACRON a officiellement "déclaré la guerre", en présentant son plan voué à limiter, voire à éradiquer la précarité. Il a clamé haut et fort, vouloir "lancer un combat neuf"... pour "ne plus oublier personne". Cette révélation, après avoir été dépeint comme "le président des riches", a peut-être pour but de donner corps à son souhait de renouer avec le reste des Français. Il est apparu ce jour comme un éventuel « président des pauvres ». Et pour ce qui concerne les classes moyennes ? Chaque chose en son temps...

  • Lundi de pentecôte Journée de solidarité : Et vous vous bossez aujourd’hui ?Mise en place après la canicule de 2003 qui avait fait 15 000 morts, cette journée de solidarité pour les salariés de travail non rémunéré et destinées à financer la prise en charge des personnes âgées et handicapées. Une journée qui n’a jamais véritablement fait l’unanimité tant à gauche qu’à droite, mais auquel les Français semblent avoir accepté. Modifié à plusieurs reprises notamment, en 2008, qui permet aux entreprises de fixer elle-même cette journée librement. Une journée qui, en 2017, avait rapporté selon CNSA près 2.37Mds€ en 2018, la somme devrait avoisiner 2,42Mds€. La mise en place d’une deuxième journée restant « une piste possible » pour Emmanuel MACRON.

  • Le Chef de l'Etat lors de la présentation de la Stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté le 13 septembreL’APAJH et son président qui a tenu une conférence de presse le 6 septembre dernier aura été le premier parmi les associations représentant les personnes handicapées à réagir, sur la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté présentée ce 13 septembre par le président de la république Emmanuel MACRON. Une réaction qui laisse entrevoir celle des autres faces a un constat pour les personnes handicapées dont plus d’un million de bénéficiaire de l’AAH vivent toujours en dessous du seuil de pauvreté.

  • Le premier ministre Justin Trudeau prononçant son allocution à la séance de clôture de la Conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial à Montréal 17 septembre 2016Dans un communiqué l’Élysée vient d’annoncer officiellement le souhait du Président de la République Emmanuel Macron d'accueillir en France, en 2019, la sixieme conférence du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme après le Canada en 2016. La France qui l’un des premiers financeurs de ce fond, dont l'objectif est de récolter de nouveaux fonds et de mobiliser le plus grand nombre d'acteurs possibles pour mieux prévenir et éradiquer ces pandémies.

  • Le secrétaire dÉtat en charge du Logement Julien DENORMANDIE ce 1er juin 2018Voilà c’est fait ! Il avait pourtant promis de faire du handicap la « priorité de son quinquennat », les associations nombreuses à avoir cru, en 2017, à ses promesses. Le vote aujourd’hui par les députés de la loi élan, réduisant l’accessibilité dans les logements neufs de 100 % prévus par la loi de 2005, à 10 %, et la preuve d’un retour en arrière en matière d’accessibilité universelle. Une confirmation de la véritable politique du président Emmanuel MACRON. Celle d’une politique ou la rentabilité et le profit prime comme priorité gouvernementale contre celle de la solidarité et de la fraternité ! Un vote en première lecture qui partira ensuite devant le Sénat pour lequel certains sénateurs ont déjà annoncé leurs refus.

  • Viviane LAMBERT devant l'Elysées lors de sa tentative de visite avec François HOLLANDELes mots certainement empreint d’émotion, les parents, de Vincent LAMBERT prisonnier de corps et dans un état végétatif depuis son accident le 28 septembre 2008, ont interpellé le président Emmanuel MACRON dans une lettre ouverte dans elle affirme que son « fils a été condamné à mort », après l’annonce 9 avril dernier par le CHU de Reims de l’arrêt des traitements.

  • La première dame participe au second épisode de la huitième saison de Vestiaires sur France TélévisionTandis que son époux, le Président Emmanuel MACRON présente aujourd’hui le plan pauvreté, pour lequel, rappelons tout de même l’AAH et aujourd’hui inférieur au seuil de pauvreté européenne. La première dame de France, Brigitte MACRON, semble-elle vouloir donner un coup de pouce en matière de communication à son mari, pour faire avaler une pilule d’une politique qui ne tiens pas ces promesses envers les personnes en situation de handicap. Quel meilleur endroit que celui d’une de la 8e saison de Vestiaires ou véritablement celle-ci a été accueillie bras ouvert…Les acteurs et les participants auraient-ils perdu leurs convictions ou coup de gueule.
  • Le collectif inter associatif 31 organise une opération péage gratuit pour protester contre la politique du gouvernement en faveur du handicapAprès avoir protesté contre la politique engagée par Emmanuel MACRON et son gouvernement a l’occasion du bilan de sa première année de quinquennat. Odile MAURIN Présidente du collectif inter-associatif 31 a organisé ce 21 mai dernière une opération péage gratuit dans le Sud Est de Toulouse, brandissant une banderole "Handicap, on va devenir votre priorité". Un collectif Handi Social, bien décidé à se faire entendre, et qui pour ce faire appelle à multiplier les opérations coup de poing et lui rappeler ces promesses et l’engagement du Président de faire du « handicap la priorité de son quinquennat ».

  • Frédéric BIZARD Président de l'Institut Santé Économiste spécialiste des questions de protection sociale et de santé et auteur de plusieurs ouvragesSi ce plan ne contient aucun des éléments clés de transformation, d’adaptation de notre système de santé au nouvel environnement démographique, épidémiologique et technologique, c’est un formidable exemple d’autisme étatique et d’incapacité à tirer les leçons des échecs des dernières lois de santé.

  • C’est un présidentEmmanuel MACRON en visite dans dans les locaux de la crèche Graffitis à Rouen et son épouse accompagné de la ministre de la Santé Agnès BUZYN et la secrétaire d'État chargée des personnes handicapées Sophie CLUZEL, qui aura était chaudement accueilli lors de sa visite a l'unité du CHU dédiée au dépistage précoce de Rouen en Seine-Maritime avant une visite dans une crèche et une rencontre avec des parents. Emmanuel MACRON contraint à la discussion avec 150 et 200 manifestants des services de santé ou des services territoriaux criaient : « Résistance » ou « Macron dégonflé, on t'attend »

  • Le Président Emmanuel MACRON présentant la stratégie de prévention et à la lutte contre la pauvretéLe président de la République a présenté ce 13 septembre au Musée de l'Homme à Paris sa politique relative à la prévention et à la lutte contre la pauvreté d’un montant de 8.5Mds€ sur quatre ans comptant cinq objectifs. Équivalent ainsi à moins de 1000€ par personne pour les 8.8 millions de Français vivant sous le seuil de pauvreté. Emmanuel MACRON qui dans un discours de près 1 h 30 aura surtout tenté de gommer l’image d’un « président des riches », appelant « toutes les forces de la Nation à se mobiliser ».

  • Urgence Handicap des associations déposent une réclamation collective contre l'État françaisEmmanuel MACRON qui avait pourtant promis de respecter les valeurs de l’Europe et de faire du handicap une des « priorités de son quinquennat, aurait-il perdu la mémoire au profit des plus grosses fortunes ? Le Forum européen des personnes handicapées et Inclusion Europe, soutenus par un collectif de cinq associations françaises(1) tous handicaps confondus, ont annoncé avoir déposé une réclamation devant le Conseil de l'Europe pour faire condamner l'État français pour violation des droits fondamentaux des personnes handicapées.

  • Graphisme de l'Etude IFOP a la question Un an après l'élection de Emmanuel Macron diriez vous que vous êtes très satisfait plutôt satisfait plutôt mécontent ou très mécontent de son actionA l’occasion du congrès de l’APF France Handicap qui a eu lieu le 22 juin dernier. Celle-ci a dévoilé les résultats d’une enquête IFOP(1) sur la confiance des personnes en situation de handicap et de leurs proches envers la politique d’Emmanuel Macron et de son gouvernement. Le constat est sans appel est sévère notamment chez ceux qui sont concernés par le handicap, 69% se disent « révoltés » face à la situation économique et sociale (+ 33 points par rapport à l’ensemble des Français) et 19% « résignés ». Au total, 85% sont très majoritairement mécontents de l'action du président de la République et de son gouvernement.

  •  La nécessité d'un congé parental et un besoin pour les familles d'enfant handicapés ou de pour celle ayant une personnes âgées a chargeA la veille de son discours au Parlement européen, 51 associations ont sollicité le soutien du Président Emmanuel MACRON dans une lettre ouverte, sur proposition d’une directive européenne en discussion au Conseil de l’Union Européenne, sur l’équilibre vie professionnelle, vie privée des parents et des aidants. Une directive prévoyant notamment la création d’un congé parental et proposant 5 jours par an de congé rémunéré pour s'occuper d'un proche dépendant. Des associations qui rappel au président son discours de la Sorbonne et de Göteborg qui le positionne selon « comme un des leaders européens dans ce domaine ».

  • Monsieur le Président ne touchez pas à notre accessibilité des logement neuf telle et le titre de la petitionSix mois après son déplacement a Toulouse le 11 septembre dernier, Emmanuel MACRON annoncé la mise en place de sa réforme, présentée il y a quelques jours en Conseil des ministres. La loi ÉLAN qui vient confirmé la volonté exprimée a l’époque du président vouloir « libérer » la construction en passant notamment par « une réduction des exigences des normes environnementales et sociales ». Des déclarations qui avait provoqué la mobilisation des associations a l’époque et notamment de Patrick et Michelle TOUCHOT, Créateurs et gestionnaires du réseau accessible POUR TOUS sur Twitter, Facebook auteur de la pétition septembre 2017, qui atteint 49 193 signatures a ce jour sur les 50 000.

  • Arrivée d'Emmanuel MACRON au palais de l'Elysée lors de la passation de pouvoir le 16 mai 2017Dans une enquête réalisée par Harris Interactive1) un ans après de l’élection d'Emmanuel MACRON en tant que Président de la République, pour la chaine parlementaire LCP. Ce sondage delivre un appercu sur la perception que les français on de cette première année de son quinquennat. Quelle perception ceux-ci ont-ils de la politique menée par Emmanuel Macron depuis le début de son mandat ? Sont-ils satisfaits de cette première année de mandat ? Quelle est leur confiance dans sa capacité à agir dans plusieurs domaines ? Un sentiment pour le moins contradictoire et surtout une baisse de la confiance qui se confirme, même si elle demeure encore légère !

  • Le Chef de l'Etat Emmanuel MACRON, Jean Michel BLANQUER, Ministre de l'Education nationale et Sophie CLUZEL Secrétaire d'Etat aux personnes handicapés au Collège Jules Renard en MayenneTandis que le président de la République aura effectué la rentrée scolaire au collège Jean renard en Mayenne, en compagnie du ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel BLANQUER et de la secrétaire d’État aux personnes handicapées Sophie CLUZEL. Cette rentrée scolaire risque à nouveau de laisser plusieurs milliers d'élèves handicapés « sur le carreau ». Condamné une fois de plus à des listes d’attente interminable, comme le dénonce l’UNAPEI. Mais surtout condamné à attendre selon le ministre, 2022 pour une école réellement inclusive présentée dans son plan le 18 juillet dernier.