Contenu principal

Message d'alerte

étudiants,

  • Affiche des Assises 26 mai de l'enseignement et de l’éducation spécialiséL’intersyndicale des INJ, Instituts nationaux de jeunes sourds et de l’institut national des jeunes aveugles (CFDT, CFTC, CGT, FO, SNJSJA-UNSA, SUD) et l’association de parents APA-INJ organisent des Assises de l’Éducation et de l’Enseignement spécialisés pour les jeunes sourds et les jeunes aveugles. Des assises qui auront lieu le 26 mai à la Bourse du travail à Paris. Des parents et des professionnels qui auront pour objectif de discuter sur « la notion d’inclusion », ces derniers craignant effet « la fermeture de nombreux établissements sous ce seul prétexte » et ceux alors que pèsent des contraintes budgétaires sur les établissements spécialisés et sur l'éducation nationale, qui pourraient mettre en péril l’éducation et l’enseignement spécialisés pour les jeunes sourds et les jeunes aveugles.

  • Khali l Ibrahim HAMZAOUI avant son depart pour ce tour de FranceUn homme Khalil Ibrahim HAMZAOUI, titulaire d’un doctorat en informatique en situation de handicap, a décidé sillonner la France depuis le 2 mai dernier et ce pendant 33 jours et 3000 km, ce qui représenterait le record de distance effectué en fauteuil roulant, pour impulser la recherche et la connaissance. Une aventure très scientifique, afin recueillir de nombreuses mesures pour améliorer les dispositifs mobiles comme les smartphones. Mais aussi humaine, pour promouvoir une meilleure inclusion des étudiants handicapés un parcours qui se terminera le 3 juin 2016.
  • Avec le SIESH c'est la possibilité de disposer gratuitement de valises cabines médicales supplémentairesDepuis le mois de juillet 2017, la Conférence des grandes écoles (CGE) porte auprès des pouvoirs publics et des instances internationales le projet de création d’un Statut international d’étudiant en situation de handicap (SIESH). À quelques semaines de la Conférence de Bologne et du Salon handicap à Paris où il sera présenté le 24 et 25 mai prochain, la CGE lance une campagne pour la création de ce statut qui permettrait de limiter les discriminations dont peuvent faire l’objet les étudiants (e)s en situation de handicap dans le cadre de cursus internationaux.

  • Remise de prix de la Fondation aux équipes d’étudiants issue de lUTC et de lISEP et a celle pôle universitaire Léonard de VinciA l’occasion du Prix étudiant 2018, le jury de la Fondation Sopra Steria-Institut de France, présidée par Xavier DARCOS, Chancelier de l’Institut de France, a récompensé, les projets 6e Sens (Grand Prix du jury) et EasyTalk (Prix coup de coeur), deux projets mettant le numérique au service de l’Homme. Créé en 2004, le Prix étudiant permet à des élèves d’écoles d’ingénieurs et de commerce ainsi qu’à des étudiants d’universités, de concrétiser des projets créateurs de valeur mêlant innovation et solidarité ou protection de l’environnement, à destination de publics vulnérables.

  • Séance de gymnastique entre étudiants et résidents de l'EHPAD F. Gauffier à MontpellierAnnie YAGUE, adjointe au maire de Montpellier, déléguée aux affaires sociales, Vice-présidente du C.C.A.S. et Vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole déléguée au social a présenté aujourd'hui, le dispositif des colocations étudiantes. Un dispositif qui vient concrétiser une annonce faite en février dernier dans le cadre de la nouvelle politique sociale et l’ambition de changer le regard sur la vie en EHPAD, de rompre l’isolement et la précarité et de renforcer le lien social et intergénérationnel.

  • La Directrice adjointe du FIPHFP et le président de l'Université de Picardie Jules Verne à la signature de la conventionA la veille de la présentation du bilan que donnera le FIPHFP en charge de la gestion des fonds pour l’emploi des personnes handicapées dans la fonction publique, l’université Picardie Jules Verne vient de signer sa première convention triennale (2018-2020) en faveur de l’insertion professionnelle et du maintien dans l’emploi des agents en situation de handicap. Un choix encore trop peu présent au sein des universités dont le FIPHFP avait été la victime involontaire, pour lequel le gouvernement de Manuel VALLS avait à l’origine d’un détournement de fonds de 50 M€ pour financer la sécurité des universités. Un choix qui intervient alors que l’Éducation nationale qui bénéficie d’une dérogation l’exonérant de la cotisation jusqu’en 2025, prendra fin en 2020.

  • Aménagement aux examens un droit les jeunes en situation de handicapDes « droits qui continuent à être bafoués » tels et ce que dénonce une nouvelle fois la Fédération des Dys qui ne supporte plus que les familles soient confrontées chaque année, à ce même combat. « Voilà plus de 5 ans que les familles et les jeunes porteurs de troubles Dys se battent pour obtenir une reconnaissance de leurs besoins d’aménagement au moment des épreuves d’examens » précisent la fédération. Et cela malgré une note du défenseur des droits et des décisions des tribunaux suite à des recours, rien ne bouge. La situation continue à se détériorer !

  • DIU Formation destinée au professionnel de la santé pour aider les aidants familiaux session 2017Alors que la France compte entre 9 et 11 millions d’aidants s’occupant d’un proche en situation de handicap, de perte d’autonomie ou âgée. La Fondation France répit propose pour la troisième année propose un diplôme universitaire destiné aux personnels soignants axés sur un enseignement pluridisciplinaire original, autour d'un enjeu majeur de société. Une initiative qui vient en complément de l’expérimentation lancé par Ipéria l’Institut, en 2017, d’un dispositif de répit formation destiné aux aidants dans le département du Doub.