Contenu principal

Message d'alerte

handicap mental

  • Élection générale québécoise de 2018 sera la 42e élection générale québécoise et se tiendra le 1er octobre 2018Le Réseau Avant de Craquer, qui regroupe 39 associations membres présentes dans la majorité des régions du Québec et rassemble des milliers de familles, demande aux partis politiques de prendre des engagements fermes en matière de santé mentale durant la campagne électorale. Le Réseau Avant de Craquer propose qu'un nouveau plan d'action en santé mentale soit préparé après l'élection afin d'être effectif dès le 1er janvier 2020.

  • l'unapei lance le Générateur de solidarité pour apporter des réponses à des familles sans solution adaptéeC’est l’une des principales préoccupations de l’UNAPEI depuis de longues années, alors que les gouvernements auront fait de belles promesses qui depuis plus de 20 ans plus tard restent toujours lettres mortes. En 2018, ils sont ainsi 48 000 personnes handicapées toujours sans solution d'accompagnement adaptée auquel s’ajoutent beaucoup d’autres. Face a cela l'UNAPEI lance le générateur de solidarité et appelle à la capacité de mobilisation, d'entrepreneuriat militant et d'innovation de ses associations pour apporter des premières réponses à des familles sans solution adaptée.

  • Guillaume GOMEZ parrain le chef cuisinier du Palais de lElysée parrain de cette 3e edition du gala Handi'Dot © Dominique HUBERLANTPour la troisième année consécutive, l’ADAPEI Var-Méditerranée organise une grande soirée caritative jeudi 14 juin 2018, au château Maravenne à La Londe-les-Maures, au profit de son fonds de dotation Handi 'dot. Un repas d’excellence au profit de l’association mais aussi de sensibiliser les participants aux projets qu’elle réalise en faveur de l’inclusion des personnes handicapées. Une 3ème édition de ce Gala Handi’dot qui aura comme parrain Guillaume GOMEZ, le chef cuisinier du Palais de l’Elysée !

  • Logo du Congrès annuel UNAPEI 2018 a Lille du 31 au 2 juinLe sujet reste brulant et notamment pour les enfants, adolescents désireux de prendre le cartable le matin pour ce rendre à l’école ou au lycées comme le font des millions d’entre eux. Pourtant comme le rappel l’Unapei ils sont plus de 20 000 handicapés intellectuels à ne pas pouvoir le faire. Pourtant comme le rappel l’UNAPEI a l’occasion de ce congrès qui commence demain et jusqu’au 2 juin à Lille, « C'est par l'école que tout commence ! Rendre l'école accessible aux enfants handicapés, avec une scolarité et une pédagogie adaptées ». Une nécessité annoncée comme une priorité par le gouvernement alors que celui-ci menace la fermeture de classe spécialisée comme le dénonce une intersyndicale.

  • Signature Convention Unapei_Gendarmerie nationaleLe président de l’Unapei Luc GATEAU, a signé à la direction générale de la gendarmerie nationale le 6 juillet dernier avec le directeur général de la gendarmerie nationale, le Général Richard LIZUREY, une convention avec la Gendarmerie nationale pour rendre le service public de la gendarmerie pleinement accessible aux personnes en situation de handicap intellectuel. Une convention signée en présence Mme Jacqueline GOURAULT, ministre auprès du ministre d'État, ministre de l'Intérieur et Mme Sophie CLUZEL, secrétaire d'État chargée des personnes handicapées.

  • Réunion du premier Comité de la Stratégie de la santé mentale CSSMP Après l’annonce d’un plan en janvier dernier au Congrès de l’Encéphale et des nombreuses craintes exprimées. La ministre de la Santé Agnès BUZYN a présenté lors du 1er Comité Stratégique de la Santé Mentale et de la psychiatrie (CSSMP), le 28 juin dernier à Paris au foyer de vie Camille CLAUDEL, au côté de Sophie CLUZEL, la secrétaire d’État en charge du handicap, sa feuille de route en 37 mesures, pour la psychiatrie avec trois axes principaux la prévention « dès le plus jeune âge » et « déstigmatiser la maladie psychique ».

  • Initiation au vote pour une trentaine de salarie déficient mentaux de la ville de RezéRéclamé depuis au moins trente ans par les associations et par le défenseur des droits Jacques Toubon, qui recommandé, dans son rapport sur « La protection juridique des majeurs vulnérabxles pusblié en septembre, la France avait été également rappelé a l’ordre lors de la visite de Mme Catalina DEVANDAS-AGUILAR, commissaire au Nation-Unis lors de sa visite en France en octobre 2017. La Cour européenne des droits de l'homme qui c’était égalementexprimée en ce sens dans un arrêt du 20 mai 2010.Une annonce dont le défenseur des droits Jacques TOUBON à tenu a se félicité ainsi que plusieurs associations.

  • Éric TOLEDANO et Olivier NAKACHE au déjeuner des nommés des César du cinéma le 18 février 2018Une nouvelle fois le duo auteur du succès planétaire « d’intouchable » Éric TOLEDANO et Olivier NAKACHE vont prochainement à nouveau aborder le thème du handicap avec cette fois le thème de l’autisme. Un projet révélé en septembre dernier, et confirmé par le site Satellifax. Un an après la sortie du Sens de la fête, les deux réalisateurs révélés au grand public commenceront à réaliser en septembre le tournage d’un long-métrage intitulé « Hors Normes ». Parmi ses acteurs principaux Vincent CASSEL, que l’on ne présente plus, et Reda KATEB jouant deux éducateurs d’enfants et d’adolescents autistes.

  • Marie Jeanne RICHARD la nouvelle présidente de l'UNAFAM et qui assurait la présidence départementale de la délégation de l’Isère Le Conseil d’administration qui s’est réuni suite à l’Assemblée générale ordinaire de l’UNAFAM le 21 juin 2018 a élu comme Présidente Marie-Jeanne RICHARD. Elle succède à Béatrice BORREL, présidente depuis 2014 et quitte ce poste pour des raisons personnelles, et qui a été chaleureusement remerciée pour le travail réalisé durant son mandat par tous les membres présents à l’Assemblée. C’est donc à nouveau une femme qui prend la continuité de l’UNAFAM et qui aura la responsabilité de conduire les objectifs et notamment de prendre le relais face a la réforme de pyschiatrie annoncé par le gouvernement en janvier dernier.

  • Un véhicule de la Police Nationale dans la rue a BobignyUn adolescent de 16 ans a été interpellé selon le parquet de Bobigny, après l’agression contre un jeune handicapé à Bobigny (Seine-Saint-Denis). Dans la nuit de lundi à mardi vers 23 h 00 la victime, un jeune homme âgé de quatorze ans déficient intellectuel, a été frappée violemment à l'aide de bâtons, de barres de fer et de cailloux, pour lui dérober son portefeuille par une bande d’une vingtaine de personnes, rue Du Bois d’Amour, a indiqué France Bleu Paris. Les assaillants auraient voulu lui arracher son portefeuille.