Contenu principal

Message d'alerte

Inserm

  • Culture d'adipocytes au laboratoire du département "Métabolisme et obésité" de l'unité 858, CHU Rangueil, ToulouseUne équipe toulousaine vient de montrer le rôle d'une hormone dans la fonte musculaire liée à l'âge. Ces travaux illustrent l'ambition de Toulouse à devenir le plus grand centre de recherche sur le « vieillissement en bonne santé ». Comment limiter la diminution liée à l’âge des capacités musculaires (ou sarcopénie), une des causes majeures de perte d’autonomie des séniors ? Ces a ces questions que des chercheurs de l’Inserm, de l’Université Toulouse III – Paul Sabatier et du Gérontopôle du CHU de Toulouse pourraient avoir trouvé, au sein même des muscles, un allié de taille dans la lutte contre cette maladie : l’apeline. Cette hormone, dont la production diminue avec l’âge, est sécrétée lors de l’exercice physique et permet une amélioration de la capacité musculaire.