Contenu principal

Message d'alerte

Politique

  • Graphisme de l'Etude IFOP a la question Un an après l'élection de Emmanuel Macron diriez vous que vous êtes très satisfait plutôt satisfait plutôt mécontent ou très mécontent de son actionA l’occasion du congrès de l’APF France Handicap qui a eu lieu le 22 juin dernier. Celle-ci a dévoilé les résultats d’une enquête IFOP(1) sur la confiance des personnes en situation de handicap et de leurs proches envers la politique d’Emmanuel Macron et de son gouvernement. Le constat est sans appel est sévère notamment chez ceux qui sont concernés par le handicap, 69% se disent « révoltés » face à la situation économique et sociale (+ 33 points par rapport à l’ensemble des Français) et 19% « résignés ». Au total, 85% sont très majoritairement mécontents de l'action du président de la République et de son gouvernement.

  • Arrivée d'Emmanuel MACRON au palais de l'Elysée lors de la passation de pouvoir le 16 mai 2017Dans une enquête réalisée par Harris Interactive1) un ans après de l’élection d'Emmanuel MACRON en tant que Président de la République, pour la chaine parlementaire LCP. Ce sondage delivre un appercu sur la perception que les français on de cette première année de son quinquennat. Quelle perception ceux-ci ont-ils de la politique menée par Emmanuel Macron depuis le début de son mandat ? Sont-ils satisfaits de cette première année de mandat ? Quelle est leur confiance dans sa capacité à agir dans plusieurs domaines ? Un sentiment pour le moins contradictoire et surtout une baisse de la confiance qui se confirme, même si elle demeure encore légère !

  • La secrétaire d'Etat en charge du handicap le 3 mai a l'ambassade de France au Royaume UnisIls seront aux finales 29 ministres et des secrétaires d’État à l’image de Sophie CLUZEL en charge du handicap qui se rendra ce 17 à Asnières en Île-de-France, à la rencontre des Français, pour une expliqué la politique du gouvernement. Une opération baptisée, « les rencontres du gouvernement », qui semble-t-il risquée, face à une agitation sociale et de la confirmation de l’accord de toutes les organisations pour la manifestation du 26 mai prochain.