Contenu principal

Message d'alerte

Rapport

  • Jacques TOUBON Défenseur des droits dans les locaux situe place de Fontenoy dans le 7e arrondissement a Paris presentant le rapport dComme chaque année, le défenseur des droits, Jacques TOUBON a rendu son rapport annuel 2017 concernant l’activité de cette institution, dont les décisions font aujourd’hui autorité pour tous, y compris pour la justice. Un rapport de 131 pages présenté dans une conférence de presse, dans lequel, Jacques TOUBON invite « a ne jamais détourner le regard ». Le Défenseur des droits qui aura également lors de son audition à l'Assemblée sur le bilan d'activité 2017, aura haussé le ton contre les députés LREM pour sa position soit dit "caricaturale". Jacques TOUBON qui souhaite rappeler que « le droit est le ciment d’une commune humanité sans cesse à construire. »

  • l acceuil dans un EHPAD a Versailles situe  dans departement des YvelinesAlors que l’Assemblée nationale se penche actuellement sur le syndrome d'épuisement professionnel dans le cadre d’une mission d'information. la DREES, vient de publier un rapport sur les conditions de travail des professionnels soignant en EHPAD pour lequel elle a été contrainte de prendre aussi celle de la diversité des situations. Qu’il s’agisse de celle des métiers, que celle de la diversité des statuts des établissements, mais aussi diversité des organisations et des modes de fonctionnement. Une étude qui au-delà de ces différences, a voulu mettre en lumière la grande unité dans les témoignages des professionnels et de voir ainsi se dessiner les contours d’une identité professionnelle forte.

  • Jacques TOUBON lors de la présentation de son rapport annuel 2017 intitulé "Ne jamais détourner le regard".Un peu plus d’une semaine après la présentation de son rapport annuel, pour lequel les discriminations liées aux handicaps sont désormais en tête, le Défenseur Jacques TOUBON revient dans cette longue interview et exprime ces souhaits pour une société qui ne doit « jamais détourner le regard ». L’occasion aussi de revenir sur son interpellation par deux députés de la LREM sur la loi Asile-Immigration, pour lui cette position « n’est ni caricaturale ni idéaliste ». Abordant dans cette interview également les questions de l’emploi, de la santé, de l’éducation et la vie quotidienne des personnes en situation de handicap, mais aussi la baisse de son budget face une progression de + 7.8 % des dossiers…

  • Graphique du rapport du bilan AGEFIPH 2017 sur l’évolution de l embauche des travailleurs en situation de handicapAlors que la secrétaire d’État Sophie CLUZEL, s’apprête a lancer la journée DuoDay le 26 avril prochain. L’emploi des travailleurs handicapés serait selon l’AGEFIPH qui publie ses chiffres pour 2017 en progression de 5 % dans le secteur privé, une hausse continue depuis 2011. Difficile a croire quand ont sais que le taux de chômage sous François Hollande entre 2012 et 2017 aura progressé de 00 en cinq ans…Où est l’erreur, peut-être dans le soutien inconditionnel que porte la présidente de l’Agefiph au Président Emmanuel MACRON….C’est-ce que n’hésite ne pas affirmer officieusement de nombreux syndicats.

  • IME Vallée de l'Anjou à Vernantes en Maine et Loire qui héberge des handicapés mentauxLa chambre régionale des comptes des Pays de la Loire a procédé à l’examen de la gestion de l’association ligérienne d’aide aux handicapés mentaux et inadaptés (ALAHMI). Une association créée en 1971 par le Dr. CHALOPIN située à Chemillé en Maine-et-Loire, regroupant une dizaine d'établissements et de services permettant d’accueillir 368 bénéficiaires, enfants et adultes en situation de handicap. Si la Cour a constaté dans son rapport, le bon équilibre dans les dépenses de rémunérations, celle-ci met en avant certain dysfonctionnement dans la gestion des ressources humaines.

  • Un jeune enfant en situation de handicap moteur en compagnie de son assistante de vie scolaire « Toutes les personnes en situation de handicap appartiennent à notre communauté, elles doivent pouvoir en partager le patrimoine comme tout citoyen : école, culture, art, communication, emploi…», insiste la Croix Française. C’est le message qu’elle souhaite faire passer dans la 3e édition de son Pacte Santé qui a pour thème « Enfance et Handicap » âgé entre 0 et 12 ans, qui sont « l’avenir de demain » et celle d’une société ou moins l’espérer « plus inclusive et participative ». Un pacte réalisé à partir d’une enquête réalisée avec l’Institut CSA sur la perception du handicap auprès du grand public et des parents d’enfants en situation de handicap réalisée en décembre 2017 et janvier 2018(1).

  • La Secrétaire d'État Sophie CLUZEL ici a gauche avec les responsables de la plate forme du RSE lors de la remise du rapportCertains vous diront que toutes les bonnes propositions sont utiles ! Et c’est certainement, sauf que cela fait maintenant plus de 25 ans que cela dure depuis 1975. Néanmoins dans le cadre de simplifications de l’emploi des personnes handicapées annoncé en février, la secrétaire d'État chargée du handicap Sophie CLUZEL, a reçu 23 avril les conclusions et 15 de recommandations de la plate-forme RSE (Responsabilité sociétale des entreprises). Objectif « encourager les entreprises à prendre des initiatives en faveur de l'embauche et du maintien dans l'emploi des travailleurs handicapés ».

  • Remise du rapport du HCFEA avec de gauche a droite Agnès BUZYN, la Vice Présidente Sylviane GIAMPINO du HCFEA et Sophie CLUZELLe 29 août dernier, dans le cadre de la rentrée des petites sections, Agnès BUZYN ministre des Solidarités et de la santé, et Sophie CLUZEL et la secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, se sont déplacées au multi-accueil « Le Sourire du Chat ». Une structure gérée par l’association APATE, accueille 30 % d’enfants en situation de handicap. Les ministres qui ont reçu à cette occasion un rapport recommandant la création de davantage dans les crèches et les écoles maternelles aux enfants handicapés de moins de 6 ans. Il serait ainsi de 30 000 à 40 000 selon ce rapport a nécessité une prise en charge plus précoce.