Contenu principal

Message d'alerte

transport en commun

  • Un accident sur l autoroute A25 situe dans le département du Nord Pas de CalaisEn début de matinée selon nos informations, deux minibus transportant enfant âgée entre 11 et 16 ans sur l'autoroute A25 reliant Lille à Dunkerque sur de la commune de Flêtre entre les sorties 12 et 13 sont entrés en collision avec un véhicule léger. Au total, 13 personnes ont été blessées et transportées dans « les centres hospitaliers les plus proches de Lille, Armentières, Dunkerque et Lomme », dont cinq enfants en situation de handicap, a indiqué la préfecture du nord dans un communiqué

  • Quai de la station Sainte Anne de Rennes direction la PoterieAnnoncés en avril dernier, la société Keolis avait mis en place pour une durée expérimentale de six mois à la station Sainte-Anne du métro Rennais un diffuseur de parfum censé au malvoyant de favoriser leurs déplacements. La société Keolis vient d’annoncer qu’elle mettait fin définitivement à l’expérience face aux nombreuses critiques. Mise en place depuis fin mars deux senteurs différentes étaient censées indiquer les directions. Une expérimentation qui aura, semble-t-il peut convaincu, mais pour lequel les associations regrettent ne pas avoir été consultées.

  • L'autoroute A4 en région Île de France près de ParisOnt avait pourtant cru comprendre que l’accessibilité était l’une des priorités de Mme Valérie PECRESSE, présidente de la région Île-de-France, notamment après son annonce le 17 mai dernier concernant l’accessibilité des ter et des gares de la Région. Comment comprendre alors la décision de celle-ci d’une ponction de 730 000€ du budget handicap et cela pour financer une étude sur l'avenir des autoroutes? Une décision qui provoque la colère des associations et des personnes handicapées on peut le comprendre. Une affaire dénoncée par le groupe Alternatif écologiste et sociale.

  • Gare des Vallées situé en région Île de France après l’achèvement des récent travaux ici avec des pictogramme d'accessibilitéTreize ans de retard me direz-vous, mais bon il n’est jamais trop tard pour bien faire et c’est ce que semble avoir commencé depuis quelques mois la région Île-de-France et la SNCF. Certainement dans l’espoir des Jeux de 2024. Une situation à laquelle la Capitale ne semble pas vouloir se préoccuper pour son métro. Île-de-France Mobilités, la Région Île-de-France et SNCF se donc engageait ce 17 mai 2018 à poursuivre et intensifier leurs efforts afin de rendre les gares franciliennes accessibles aux personnes à mobilité réduite. Avec pour cela un budget de 930M€ afin de rendre accessible encore plus rapidement l’accessibilité des 209 gares de la région.

  • Portillon du métro parisien pour personne handicapée Station de métro Haussmann Saint LazareParis rejoint la majorité des grandes villes française avec le « Pass Paris Seniors » comme Toulouse, Nantes, Grenoble, Strasbourg…qui avait supprimé la gratuité totale pour les séniors, qui sont désormais liés aux revenus. Innovation par contre puisque comme Toulouse, la capitale instaure une « Passe Paris Access » destinée aux personnes handicapées. Une promesse faite quelques mois plus tôt, en janvier 2018, qui vise selon la maire de Paris Anne HIDALGO « à faciliter le quotidien des Parisiens qui rencontrent le plus de difficultés à se déplacer. 220 000 personnes pourront en bénéficier ».

  • Le Metro de Rennes en service depuis 2002 a décidé de mettre au parfum pour aidé les malvoyants a circulé En cours d’expérience pour une durée de six mois, une station de métro de Rennes se parfume pour permettre aux malvoyants de s'orienter plus facilement. L’idée étant de diffuser deux parfums « l’une plutôt iodée, l'autre menthe poivrée », aux directions opposées d'une même ligne afin de faciliter leur identification par les malvoyants. Armelle BILLARD, chargée de communication à Keolis, gestionnaire du métro.

  • Les quatre objectifs de la villes et avancée sur le plan 2017 2021 voté en mars 2017 et la Maire de Paris Anne HILDAGO en haute a gauche lors du Conseil de Paris le 2 juillet 2018L’exécutif parisien s’est réuni du 2 au 5 juillet, le Conseil de Paris qui a débuté ces discussions le 2 juillet par un premier bilan de la stratégie parisienne 2017-2021 « Handicap, inclusion et accessibilité ». Une préoccupation qui concerne un plus de 154 000 Parisien, en 2016, soit près de 7 % de la population de la Capitale. « Une question prise avec sérieux » selon Anne HIDALGO et Nicolas NORDMAN adjoint au maire en charge du handicap qui explique « logement, de scolarisation, d’emploi ou encore de transports ainsi que le lancement du nouveau site handicap.fr afin de rendre la vie plus accessible, accompagner dans les projets, faciliter les déplacements les personnes en situation de handicap ».

  • Abdelghani DJALLALI domicilié à Lozanne dans le Rhône auteur dune pétition pour une gare accessibleAlors que la grève au sein de la SNCF se poursuit notamment contre la réforme que souhaite mettre en œuvre le Président Emmanuel MACRON. Celle de l’accessibilité des gares en France reste un sujet de préoccupation pour des millions de Français concerné par le sujet. Un homme contraint a lancé cette pétition pour que cette gare soit à nouveau accessible à toutes les personnes à mobilité réduite ». La gare ayant décidé de supprimer une passerelle piétonne situait directement sur les voies, pour éviter la passerelle avec les marches. Une pétition qui atteint a ce jour plus de 34 500 signatures.