Contenu principal

Message d'alerte

Image du film Les intouchables. premier festival du film sur le handicap a Cannes en septembre 2016Après le succès du film « Les intouchables » ou encore le « Le Septième jour » du 16 au 21 septembre 2016, la croisette à Cannes sera accueillera la France entière sans aucun préjugé afin de sensibiliser le public à la question du handicap ont annoncé les organisateurs. « Sans misérabilisme » afin de mettre simplement des films en valeur et sur celle du droit à la « différence » et de mettre l'accent sur la nécessité d'adapter les salles de cinéma aux personnes handicapées a expliqué lors d'une conférence de presse à Paris l'un des parrains de l'événement, Jean-Christophe Parisot, seul préfet tétraplégique de France.

« Il y a 30 ans, mon père m'a amené au cinéma, j'étais en fauteuil », a relaté M. PARISOT. « Lorsque nous sommes arrivés, le directeur du cinéma a dit : Pour des raisons de sécurité, je ne veux pas de handicapés ». Une situation ou face au manque de solidarité il a dû ranger son fauteuil dans la voiture et repartir.

Parmi les initiateurs de ce festival figure Katia MARTIN-MARESCO, qui fait partie de l'équipe du festival des très courts et avait lancé la sélection Travelling 34, consacrée à de très courts métrages sur le handicap.

Un événement en deux temps

Le premier aura lieu dans un train exposition dans lequel une douzaine de villes, entre Copenhague à Cannes, du 1er au 16 septembre sont prévus. En second lieu dans ces différentes villes seront organisées diverses animations et débats et 21 films seront diffusés dans une voiture-cinéma, parmi lesquels Breaking the waves de Lars von Trier, Elephant Man de David Lynch ou encore Sur mes lèvres de Jacques Audiard.

Plus de 150 films en compétitions...

Au Palais des festivals à Cannes du 16 au 21 septembre, plus de 150 films concourront, jugés par un jury de professionnels, parmi lesquels l'acteur François CLUZET et des membres des Monty PYTHON, a précisé M. PARISOT. Courts, longs métrages, documentaires, clips musicaux et publicitaires seront en lice.

Pour cette première édition, un partenariat sous forme de "carte blanche" a été établi avec les directeurs de festivals de courts métrages en Italie et au Brésil, qui ont proposé des films. Le comité de soutien est parrainé par l'écrivain Érik ORSENNA. Parmi les partenaires figure la créatrice de mode Agnès B.

La Rédaction/ Avec l'AFP