Contenu principal

Message d'alerte

Affiche le passage de la compagnie les toupiesAprès Au fil du mur en 2009 puis Rêves de comptoir en 2010/11, et une année de recherche et de répétitions hebdomadaires, la troupe théâtrale mixte Les Mines de Rien vous présente sa troisième création. Une pièce de théâtre contemporaine inspirée des univers de Kafka, Beckett et Gogol, Passages, est une création collective, dont chaque représentation est unique. Grâce à une mise en scène reposant sur un jeu d'improvisations travaillées, de variations accélérées et de situations comiques, le public est confronté à la décision en suspens de Monsieur R. : oser le passage ! les 23, 24 et 25 mai 2013 à 20 h au Théâtre de Ménilmontant à Paris.

Une création collective...

En premier plan Rafaël Mendes, avec derrière lui le jeune trisomique âgé de 27 ans Cyril Adida ©compagnie les toupiesCette 3e création des Mines de rien s'invite dans les univers de Kafka, Beckett et Gogol et suit le personnage principal à la recherche du bureau 403. Surgissent alors des situations absurdes et fantastiques inspirées de la société contemporaine...Une pièce de théâtre qui prend pour thème le labyrinthe administratif et renvoie à chacun l'image qu'il se fait de la société et de son rapport à l'autre. À partir d'une simple convocation, elle explore les zones de « l'entre-deux » symbolisées par une porte. Pour passer de l'autre côté, il faut l'aval d'instances aussi insaisissables que nécessaire.

Vers une découverte de « l'entre-deux »

Par une mise en scène de Sabine d'Halluin reposant sur un jeu d'improvisations travaillées, de variations accélérées et de situations comiques, Passages permet d'explorer les zones de « l'entre-deux », avec toutes les incertitudes, les angoisses et l'excitation qui accompagnent cette prise de risque.

Une simple lettre, une convocation mène à une porte gardée par ?... Afin de pouvoir passer de l'autre côté, il faut une signature, un tampon, l'aval d'instances aussi insaisissables que nécessaire. Les personnages sont pris dans des mécanismes qu'ils ne maîtrisent pas. Les choix, apparemment dérisoires, auxquels ils sont confrontés, induisent leur destinée de manière irrévocable. On cherche des conseils auprès de ses pairs, on essaie de se faire des alliés, de contourner le problème, de résoudre la situation de manière convenable... Mais bientôt, il est évident que la vie bouscule les ordres établis, les petits conforts et les aménagements avec l'environnement... Nous sommes incités à passer, et pour cela, à oser la transgression.

La troupe : Les Mines de rien

Composé de cinq comédiens comme Cyril Adida un jeune homme trisomique de 27 ans, passionné de théâtre, de danse, de musique, de spectacle et de comédie musicale. Au sein de la compagnie depuis six ans et pour lequel sa présence confirme qu'il Au milieu l'acteur Arnaud Toupense déficient mental  avec a sa gauche Maryse Khoutmann enseignante à la retraite tout comme  sur sa droite Rachel Southern©compagnie les toupiestoujours voulu être comédien « C'est là que je me sens le mieux, que j'ai confiance en moi et je suis fier de faire maintenant partie de la Troupe des Mines de Rien ». Mais aussi Maryse Khoutmann enseignante à la retraite et présente depuis 2007 dans la troupe un lieu ou elle affirme avoir de se surprendre « de me faire plaisir et de faire plaisir ; de rendre des gens heureux, de me lancer dans une aventure collective pour donner et recevoir, pour créer des spectacles vibrants, pour plus de moments d'humanité. ». Une troupe qui compte également Rafaël Mendes âgé de 30 ans, mais aussi Rachel Southern ou Arnaud Toupense déficient mental pour qui aime le théâtre. « Pour moi le théâtre, c'est mon rêve. J'y pense toute la nuit quand je dors. Je voyais tout le monde de la troupe dans ma chambre pendant la nuit. Le théâtre me tire vers le haut. Ca me réveille. Je me sens chez moi et j'ai des copains ».

Pour ceux qui ne pourront se déplacer les trois prochains jours plusieurs autres représentations sont prévues en 2013 est déjà programmé : Du 23 au 25 mai au Théâtre de Ménilmontant du 25 au 26 juin au Théâtre Douze - Maurice Ravel. Du 10 au 13 octobre à l'Auditorium Saint Germain et du 27 au 30 novembre à La Ferronnerie. Tarif plein : 16 €, Tarif réduit : 12 €, Tarif enfant, moins de 14 ans : 8 € . Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez vous rendre sur le site de la compagnie les toupies

Stéphane LAGOUTIÉRE