Contenu principal

Message d'alerte

Affiche spectacle je marche dans la nuitActuellement en tournée dans toute la France, la pièce de Julien Séchaud, mise en scène par Annie Vergne celle-ci connait un succès appréciable au cœur d'un sujet encore polémique. Une pièce qui après été joué le 16 mai prochain au Guichet Montparnasse a Paris partira pour une tournée nationale. L'espace-temps au cœur de l'action...Une pièce dont immédiatement le spectateur est lui transporté, une pièce par des mots simples, pose les limites deux mille ans de croyance culturelle ou religieuse et de l'homme face a la mort et sa relation avec celle-ci.

Une pièce dont l'action se passe sur un quai de gare où deux hommes interpréter Ghislain GEIGER et Julien SECHAUD et une femme Léa (Annie Vergne) en partance attendent le train. Tandis qu'une « VOIX » (Isabelle DELAGE) annonce régulièrement que tel train aura du retard ou que tel autre est tout simplement supprimé. Peu à peu le spectateur découvre qu'en réalité, ces trois personnages sont dans le coma et qu'ils ne savent pas quand passera le train qui les emportera vers leur destin.

Un microcosme qui veut voir là une allégorie de notre propre société, ces trois personnages aux caractères très différents se côtoie. Bruno, jeune chef d'entreprise un peu arrogant et très sûr de lui. Mathias, le rejeté, un peu rebelle, un peu poète. Léa, c'est la plus ancienne. Sa vie n'a pas été facile, mais elle s'est forgé un caractère, une carapace.

Et puis, il y a Madame Nosieco, joué par Sandrine Delsaux, cette femme bienveillante qui leur rend visite, s'inquiète de leur bien-être, leur propose une couverture... Porteuse de bonnes ou mauvaises nouvelles, elle obéit aux ordres de la hiérarchie que représente « LA VOIX ». C'est la « passeuse », celle qui accompagne, qui aide à partir.

Deux possibilités dans ce départ : ceux qui meurent et ceux qui reviennent à la vie, qui ont droit à une seconde chance. C'est « LA VOIX » et elle seule qui décide. On va alors découvrir les sentiments profonds qui unissent ces êtres et comment la force de l'amour et de l'amitié va changer le cours programmé des choses...

L'histoire joue avec nos sentiments, on découvre peu à peu les personnages, on comprend leurs faiblesses, on excuse leurs fautes, on s'accapare leurs chagrins. Pourtant, et c'est peut-être là l'autre prouesse de l'auteur Julien Séchaud, la gravité n'y est pas lourde.

Il traite cette histoire avec cette douce légèreté qu'Annie Vergne a su préserver. On en ressort comme grandi, plus certain de ce que l'on veut, du caractère éphémère des choses, du temps qui passe. C'est une pièce philosophique qui nous rend tout simplement humain et on se dit, alors, qu'il serait dommage de s'en priver.

Une pièce de théâtre abordant des sujets tabous...

La maladie, la fin de vie et la mort sont des sujets « tabous ». L'association Alliance 47 a souhaité organiser ce spectacle théâtral afin d'aborder ces sujets sous une forme ludique, accessible à tout public et ainsi transmettre la culture palliative. Comme en soins palliatifs, l'humain est au cœur de cette pièce.

Pour les bénévoles accompagnant de l'Association Alliance « jusqu'au bout accompagner la vie » c'est une nouvelle occasion de faire découvrir ou (re)découvrir leurs activités. Aussi, il s'agit de transmettre un message aux personnes atteintes d'une maladie grave et à ses proches, à savoir qu'ils ne sont pas seuls et s'ils le souhaitent, qu'ils peuvent bénéficier gratuitement de l'accompagnement d'un bénévole.

La fin de vie, au cœur de l'actualité...

Des situations complexes médiatisées rappellent régulièrement que la fin de vie peut être complexe et que même le Conseil d'État n'arrive pas à se positionner. En effet, la Loi Leonetti aborde certains problèmes de la fin de vie, mais ne les résout pas tous. Les directives anticipées et la désignation de la personne de confiance sont un exemple. Selon une étude de l'Institut national démographique (INED) de décembre 2012, 2,5 % des patients en fin de vie avaient exprimé leur choix.

Alliance 47, organisateur de l'événement

« Jusqu'au bout accompagner la vie... », est une association reconnue d'intérêt général, non confessionnelle et apolitique. Son engagement est de faire connaître les soins palliatifs et l'accompagnement. Elle est constituée de bénévoles qui ont pour missions de répondre à la détresse et à la demande des personnes en souffrance physique et/ou morale, liée à la maladie grave, la fin de vie ou le deuil. Ils proposent gratuitement et sans se substituer, ni aux professionnels ni à la famille, un accompagnement des personnes en fin de vie, en deuil, à domicile ou en institution ainsi que leur entourage. Les bénévoles sont une présence-écoute, une présence vraie et respectueuse.

Agenda et des prochaines représentations

  • Vendredi 16 mai à 20h30 à l'Espace François Mitterrand à Boé - Spectacle pièce de Théâtre «aimez-vous la nuit? « de Julien Séchaud par le Théâtre le Guichet Montparnasse - ouvert à tous - prix d'entrée : 5€
  • Jeudi 5 juin à 19h salle du 1er étage au Grand Café Foy d'Agen : réflexion partage «les directives anticipées et la personne de confiance» ouvert à tous/entrée gratuite
  • Vendredi 27 juin marche nocturne (détails à venir)
  • Samedi 20 septembre toute la journée Journée bien-être : «prendre soin de soi pour prendre soin des autres» - ateliers animés par des sophrologues, esthéticienne, coiffeuse, réfléxologue, etc.
  • Samedi 11 octobre : 5ème colloque Aquitain de soins palliatifs et d'accompagnement sur le thème : «choisir son lieu de vie et de fin de vie : domicile ou institution» à Agen