Contenu principal

Message d'alerte

Reserve Naturelle Regionale du Marais de Bonnefont 04Le Président du conseil régional de Midi-Pyrénées, Martin MALVY a inauguré aujourd’hui au côté d'Alfred Mathieu TERLIZZI, président de la Communauté de Communes du Pays de Padirac, ainsi que la Catherine MARLAS, présidente du Parc naturel régional des Causses du Quercy le nouveau sentier accessible aux personnes à mobilité réduite créée au sein de la Réserve naturelle régionale du marais de Bonnefont. Une cérémonie en présence notamment d’Afif LAZRAK, sous-préfet de Gourdon, de Serge RIGAL, président du conseil général du lot ou encore Claire BERNAT, directrice de la délégation Rodez de l'agence de l'eau adour garonne.

Une cérémonie qui aura était l’occasion pour par Sonia RECOPPE, gestionnaire de la réserve de présenter les actions pour la période 2012-2014 qui ont permis l’élaboration du plan de gestion pour les 5 ans à venir. Cette manifestation permettra aux acteurs locaux, élus et structures du territoire de comprendre l’intérêt de tels projets sur une Réserve naturelle régionale.

Un projet de plus 20 ans…

Reserve Naturelle Regionale du Marais de BonnefontSitué au sud-ouest du Massif central en région Midi-Pyrénées, dans le département du Lot, le site du marais de Bonnefont fut classé en réserve naturelle régionale en février 2011 prés douze ans après sa création en 1999. Un site qui s’étend sur 41 hectares ne cessant d’évoluer, avec l’objectif de pour ses concepteurs de protéger la singularité et la richesse spécifique du site. Il représente en effet la plus grande roselière du Lot et est l'un des seuls marais tourbeux alcalins du département, comme le Marisque, la Fougère des marais et le Jonc des chaisiers.

En outre, ce milieu accueille également des espèces de faune rares telles que l’Agrion de Mercure, le Damier de la Succise et un cortège exceptionnel de coléoptères paludicoles. Le site compte une diversité de 37 habitats que composent le marais, 15 sont d’intérêt communautaire dont 2 prioritaires.

Un lieu qui avait bien failli disparaitre « Il fut même grandement question et à plusieurs reprises de le transformer en projet touristique propice à la pêche et à la baignade », ou encore « par la menacé de disparition à cause d’une baisse du niveau de la nappe phréatique et de l’uniformisation de la végétation », comme le soulignera Alfred Mathieu TERLIZZI, lors de son discours. « Que de chemin parcouru, disais-je ! Et en une vingtaine d’années seulement ! »

Lieu éducatif et de tourisme…

Catherine MARLAS, reviendra elle dans son intervention sur l’utilité d’un parc à la fois éducatif, ainsi depuis 2003, année de finalisation du projet de protection et de mise en valeur du site et de l'ouverture officielle du lieu aux visiteurs et scolaire, de nombreuses actions ont été réalisées, activités pédagogiques, programmes d’animations et de visites grand public…

Mais aussi touristique avec depuis 2011 le Marais bénéficie de la Marque Accueil du Parc pour des prestations de découverte et de loisirs accompagnées. Dans ce cadre il bénéficie de l’accompagnement, de la promotion, d’outils à destination des visiteurs et de formations. Un service qui donne au site un libre accès avec des sentiers d’interprétation, dont un maintenant accessible aux personnes a mobilité réduite.

Un sentier accessible a tous…

Reserve Naturelle Regionale du Marais de Bonnefont 00Réalisé par le Parc naturel régional des Causses du Quercy, pour un cout total de 144 000 € avec la Communauté de Communes du Pays de Padirac, et le soutien de notamment de la région Midi-Pyrénées et l’Agence de l’eau ou encore de l’Europe avec le FEDER. Un projet inclus dans le programme 2012-2014 et dont l’inauguration en est la finalisation.

Un projet qui avait débuté à partir de 2003 a la suite de la demande d’ouverture du site par des personnes handicapées et qui débutera par l’acquisition d’une joëllette et l’accès au bas du marais en véhicule, par la mise en place de rampes d’accès temporaires… C’est en 2008, les élus souhaitent étudier la possibilité d’améliorer le sentier existant pour le rendre plus accessible à tous.

C’est à partir de 2012 que le tracé verra réellement le jour avec la mise en place avec création de clôtures, de caillebotis à chaines, de pilotis et de platelages ainsi que du mobilier d’interprétation (avec création des panneaux adaptés et mise en place du balisage et de la signalétique ainsi que des applications mobiles).

Depuis l’été 2014, les responsables du parc ont édité un dépliant de la réserve afin d’informer sur son accessibilité et son ouverture a tous. Un éco compteur a lui également été installé afinReserve Naturelle Regionale du Marais de Bonnefont de mieux connaitre la fréquentation générale de la Réserve et mieux appréhender sa gestion. Ce sont ainsi plus de 3500 visiteurs qui seront passés sur le site durant les trois derniers mois.

Un site pour lequel Alfred Mathieu TERLIZZI, c’est félicité « Accueillir tous les publics, voilà notre volonté et c’est qui nous a guidés dans la réalisation du parcours dédié aux PMR. Quelle formidable réalisation dont nous sommes particulièrement fiers ! (…) Voilà ce que signifie accueillir tous les publics, sans exclusive ». Avant de regretter que ce « type d’équipement soit malheureusement trop rare et l’accessibilité dans de très nombreux endroits reste un voeu pieux ».

Remerciant également la Région, le PNRCQ, l’ADT, l’Agence de l’eau, les associations spécialisées : le CAT du Pech de Gourbières, le foyer Marthe Robin, l’Association des Paralysés de France, l’Institut Camille Miret, les maisons de retraite, qui dès le début, ont été associés à ce projet.

 « Elle s’est donc associée à son projet de sentier adapté aux personnes en situation de handicap qui permet désormais au plus grand nombre de profiter de la biodiversité exceptionnelle de cette réserve. Je salue évidemment cette initiative » lui aura répondu, Martin MALVY, président de la Région Midi-Pyrénées.

Midi-Pyrénées principal financeur

Reserve Naturelle Regionale du Marais de Bonnefont 03Un objectif auquel la Région Midi-Pyrénées a contribué au financement des programmes d'actions annuels de cette Réserve, pour une enveloppe globale de 63 000€. Midi Pyrénées qui compte a ce jour au total cinq réserves naturelles régionales. La Région reste en effet le principal financeur des 4 PNR que compte Midi-Pyrénées : Pyrénées Ariègeoises (09), Grands Causses (12), Causses du Quercy (46), Haut Languedoc (81). En 2013, la Région leur a consacré une enveloppe de plus de 700 000€ pour leurs programmes d’actions, et un budget de 2,1 M€ pour les contributions statutaires.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir