Contenu principal

Message d'alerte

Extrait de la Page d acceuil du site internet handiBookingQui n'a pas rêvé de partir en vacance en toute tranquillité, sans contrainte ni aucune galère d'aucune sorte ? Beaucoup encore plus quand vous êtes en situation de handicap et plus exactement 10 millions de personnes en France. C'est l'idée que vient de lancée à une semaine des vacances scolaires le fondateur de handiBooking, plate-forme de réservation à destination des touristes handicapés, qui vient de partir à l'assaut du Brésil où se tiendront les jeux paralympiques en 2016 et qui souhaite « conquérir la planète ! ».

Une communauté internet pour un service pour tous...

Tourné vers le secteur du handicap ce site permet d'organiser ses vacances en toute sécurité, en France et à l'étranger, et d'échanger des infos", explique Christian GATTA, dont l'épouse est malvoyante, et qui a créé cette start-up voici un an. Un site multilingue qui propose ces services en français, anglais et espagnol et partir de la fin août, s'y ajouteront le portugais (brésilien), l'allemand et l'italien. L'accès est gratuit, le site qui emploie 8 salariés se rémunère grâce aux commissions versées par les hébergeurs (10 %, dont 3 % reversés à des associations).

Un site qui recense Hôtels, campings, locations, chambres d'hôtes ou gîtes présents sur le site doit obligatoirement avoir un label d'hébergement adapté, et respectant les normes en vigueur dans chaque pays. Si il ne s'agit pas d'une première puisque d'autre site comme celui de l'APF le portail de locations Abritel, Belambra, Cap France ou Cléavacances, qui comprennent des offres adaptées aux personnes à mobilité réduite, sa force sera dans son aspect internationale.

Ainsi d'après son concepteur, "Après la Belgique, l'Espagne, le Brésil et le Canada qui ont signé une convention signée, ou encore avec le Québécois Kéroul depuis le 15 juin 2015 « d'autres pays devraient nous rejoindre dont la Thaïlande, le Portugal, Israël ou la Turquie », assure M. GATTA, également trésorier de Tourisme et Handicaps association qui délivre en France le fameux label d'accessibilité.

Adieux les mauvaises surprises...

Si la France peut aussi compter sur le Petit Futé un guide Handi-tourisme. "Avec handiBooking, adieu les mauvaises surprises. Pas de chambre « accessible au 1er étage sans ascenseur ni d'établissements qui ne sont pas aux normes pour les malvoyants (éclairage à fort contraste, taille de police supérieure sur les documents...) malgré l'affichage d'un logo », relève-t-il.

Un site qui propose également un annuaire des lieux touristiques labellisés accessibles (restaurants, sports, visites...). L'handinaute effectuant sa recherche par type d'hébergement, activité, région. La plate-forme étant dotée d'une carte interactive et d'une assistance vocale pour les malvoyants.

Un homme qui devrait rencontrer sa demande les autorités chinoises début juillet lors de la visite officielle du premier ministre chinois en visite à Paris. Des « Chinois très surpris de ma requête ». Un marché en ligne, qui devient notamment en France, mais aussi en Europe avec l'harmonisation de la législation « hyper concurrentiel ». Un problème demeure souvent selon ce dernier, « L'un des sites les plus fréquentés affiche un critère d'accessibilité, mais c'est seulement déclaratif. Avec tous les risques que cela comporte ».

Un site en plein développement qui propose près de 400 hébergements et compterais 23.000 visiteurs uniques chaque jour après une qui lu avait i était consacrée. Avec depuis peu un parrain de choc : Philippe CROIZON, amputé des quatre membres, qui avait traversé la Manche.

Les difficultés demeurent !!!

Si à partir à partir de juillet, vols et trains adaptés peuvent aussi être réservés sur la plate-forme grâce à un accord-cadre avec Amadeus. « Nous valoriserons les compagnies qui soutiennent l'accessibilité », précise M. Gatta. « Tant pis pour les autres », comme la compagnie La compagnie EasyJet, condamnée pour discrimination pour avoir refusé d'embarquer une passagère handicapée qui voyageait sans accompagnateur.

Reste que si cette initiative ne sera pas sans mauvaise surprise comme celle qui attend cependant les vacanciers handicapés. Ces derniers doivent désormais s'acquitter de la taxe de séjour, dont ils étaient exonérés depuis 2002, dans les hôtels, les campings... Auquel le Sénat a également donné son feu vert à de nouveaux délais pour la mise en accessibilité des lieux publics et des transports. « La France est la lanterne rouge de l'accessibilité en Europe », déplore M. GATTA. Pour un pays qui compte près de 10 millions de personnes handicapées et environs 800 dans le Monde.

La Rédaction

Source : AFP

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir