Contenu principal

Message d'alerte

De gauche a droite Jean François MARTINS adjoint à la Maire de Paris en charge du Sport et  Philippe GOUJON Maire du XVe on inauguré les deux piscines réalisé par l'Agence A26Jean-François MARTINS, adjoint à la Maire de Paris en charge du Sport, du Tourisme et des Jeux Olympiques et Paralympiques, a inauguré en présence de Philippe GOUJON Maire du XVe et des Architectes de l'Agence A26 et d'association handisport ce matin les piscines René et André MOURLON et Émile ANTHOINE dans le 15e arrondissement de la capitale. Elles ont fait l’objet de travaux de rénovation ambitieux inscrits dans le cadre du Plan Nager à Paris. Un « plan nager à Paris » qui prend aussi en compte l’aide a la nage pour l’handisport ou le sport adapté…

Les piscines René et André MOURLON et Emile ANTHOINE, situées dans le 15e arrondissement de la capitale, ont été inaugurées ce matin par Jean-François MARTINS au coté du Maire du XVe arrondissement. Une rénovations inscrites dans le « Plan Nager à Paris » pour améliorer le confort et la sécurité des usagers et des agents, mais aussi la performance énergétique et l’accessibilité de ces piscines.

Pour Jean-François MARTINS, adjoint à la Maire de Paris en charge du Sport, du Tourisme et des Jeux Olympiques et Paralympiques, « ces inaugurations illustrent parfaitement l’investissement sans précédent de 150 M€ du Plan Nager à Paris pour rendre nos piscines plus robustes et plus accueillantes. Ces rénovations sont indispensables pour pouvoir toujours accueillir plus de parisiens et maintenir nos piscines très sollicitées en état de marche. Je suis également très fier de proposer au pied de la Tour Eiffel un projet unique dans une piscine à Paris autour du handisport, du sport adapté et du sport santé ».

Le « plan santé handicap »…
Dans le cadre de la mesure 77 du Plan Nager à Paris qui prévoit la mise en place d’un projet sport-santé et sport-handicap dans les équipements sportifs, le Centre Sportif Emile Anthoine, incluant lel'une des deux piscines totalement rénové dans le cadre le cadre du plan nager a Paris ici la piscine Emile ANTHOINE dans le XVe bassin mobile, le bassin principal rénové, le gymnase, le stade et le TEP ont été retenu comme espace de référence parisien dans ce domaine. Pour permettre la mise en œuvre de ce plan, des travaux ont été réalisés sur le bassin principal afin de rendre l’équipement accessible aux personnes en fauteuil, d’aménager des rampes et un ascenseur, tandis qu’une signalétique adaptée a été mise en place, notamment une signalétique tactile.

Chaque semaine, 20 heures sont réservées aux associations d’handisport, sport santé et sport adapté, et 10 heures sont proposées par les maitres-nageurs de la Ville de Paris pour diverses activités : aquagym seniors sourds et malentendants, natation handi-jeunes, sport adapté, Paris Handisport Vacances, etc…

Le « Plan Nager à Paris »…
La piscine est devenue l’un des équipements publics les plus fréquentés et l’un des plus sollicités par les habitantes et les habitants de la capitale : 7 millions d’entrées annuelles et une hausse de 46% des entrées grand public en 13 ans, avec près de 70 000 usagers très réguliers et une moyenne annuelle de 190 000 usagers par piscine alors que celles-ci ont été conçues pour en accueillir 120 000. Cette demande en augmentation et en évolution se heurte au vieillissement du parc aquatique de 50 ans de moyenne d’âge, mais aussi à un manque d’équipements.

L’investissement de 150 M€ de la Ville de Paris vise un triple objectif selon la mairie à engager l’amélioration et la modernisation du parc des piscines parisiennes tout en créant de nouvelles piscines, pour « les ouvrir davantage pour répondre à la demande et enfin, améliorer encore la qualité du service public. Plus de 70% des 104 mesures du Plan Nager à Paris ont été réalisées depuis 2015 » précise la ville de Paris.

La Rédaction

Sources : Ville de Paris

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir