Contenu principal

Message d'alerte

Le jeune Lyonnais Marin age de 20 ans venu au secour d un couple qui s embrassait dans la rue et aujourd hui paralyseeAlors que la fête des amoureux aura lieu demain 14 février faut-il croire que s’embrasser dans la rue pourrait devenir un acte périlleux. C’est le sentiment que l’ont pourrait avoir après l’expérience vécue par le jeune Marin âgé de 20 ans pour être venu au secours d’un couple qui s’embrassait en novembre 2016, dans à la Part Dieu a Lyon. Aujourd’hui, trois mois après les faits gravement blessé et paralysé ces parents et sa famille ont lancé une pétition afin d’obtenir la Légion d’honneur pour son acte de courage et d’héroïsme.

Pacome age de neuf ans a lui un reve faire partie du Raid un voeux qui risque d etre difficile si rien ne changeIl s’appel Pacome il a neuf ans, Alizée âgé de 22 ans et championne de Judo ou encore Maximilien il rêve tous d’un d’exercer un métier celui d’agent du raid, ou de policier ou encore de pilote d’avion. Un rêve aujourd’hui anéantie simplement pour la seule raison qu’ils sont diabétiques. Un destin brisé que la fédération française des diabétiques (FFD) et l’Aide aux Jeunes Diabétiques (AJD) n’acceptent pas et ne comprennent pas a décidé de lancer une campagne intitulée « Je fais un vœu » sur YouTube, mais aussi une pétition directement sur un site dédié a cette campagne qui a ce jour obtenu plus de 31700. Une pétition que la Fédération souhaite adresser aux candidats a la présidentielle de 2017 et modifier la loi en vigueur.

Thierry BRUN Directeur General de MESSIDORLa parution au Journal officiel, le 29 décembre 2016, du décret d’application « emploi accompagné » de la loi relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels adoptée le juillet 2016, est une très bonne chose, que nous partageons a l’association Méssidor et en tant que Directeur Général.

Handicap et sexualite le centre de ressources handicaps et sexualite estime qu il est desormais temps parlerUn droit revendiqué depuis des années par le président de l’association l’APPAS, Marcel NUSS, auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet et qui reste pourtant un sujet tabou encore en France qu’il s’agisse de l’accompagnement ou de celui auquel peuvent aussi revendiquer les personnes déficientes mentales. Une activité d’accompagnement sexuel des personnes en situation de handicap ou de perte d’autonomie qui malgré son existence n’est toujours pas dans la pratique, restant considérée comme une activité prostitutionnelle.

Apres le recul sur l accessibilite nouveau recul sur les heures d aide humaine pour les personnes handicapeesCinq minutes pour déjeuner, 2,5 minutes pour se laver les dents, 2 minutes pour boire seulement 5 fois par jour, ...Vous accepteriez VOUS ??? C’est pourtant ce que la CNSA veut imposer aux personnes handicapées dépendantes, en toute illégalité ! Un principe qui contrevient totalement aux objectif affiché de la loi du 11 février 2005 qui rappel le principe de « permettre à chacun, reconnu comme sujet, de compenser ses déficiences et ses restrictions, en respectant son « projet de vie » par nature mouvant et évolutif. Une raison pour laquel nous avons décidé de lancer une petition qui réuni a ce jour 2400 signatures

Carte de france des questions pose par les deputes et senateurs sur les difficultes professionnelles des orthophonistesLe « groupe de travail » sur l’attractivité des postes de rééducateurs dans les hôpitaux a été réuni pour la dernière fois le lundi 05 décembre. Comme toutes les réunions des représentants du Ministère de la Santé et des confédérations des salariés des hôpitaux, seules les décisions gouvernementales déjà prises ont été exposées et aucune considération n’a été accordée aux remarques des représentants syndicaux.

Annie Alfred 10 ans aujourd hui menace de mort au Malawi a cause de superstition et de sa maladieAlors que les Nations unies fêtent aujourd’hui même les 10 ans de la Convention internationale des droits des personnes handicapées de l'ONU, Amnesty International rappel la pétition publiée le 1er décembre dernier et compte déjà plus 32 000 signatures sur les 40 000 espérer et ceux pour défendre qui comme Annie âgé de 10 ans, vit au Malawi et atteinte d’Albinisme qui aujourd’hui comme 7000 a 10 000 autres de ces concitoyens elle est menacée de mort et confronté a série de violences. L’État du Malawi doit assurer la protection d’Annie Alfred et des personnes atteintes de cette pathologie.