Contenu principal

Message d'alerte

Coralie atteinte d une maladie que l on empeche de suivre l ecole recevant son prixAlors que certains font un tour de France pour promouvoir l’inclusion des étudiants handicapés au sein des universités. Voila que l’actualité nous confirme l’absence du gouvernement et des précédents sur la scolarisation des enfants handicapés ou malades dans. Une situation que vivent les enfants autistes et bien d’autre atteint de maladie rare comme Coralie et souhaite elle aller à l’école. Seule solution espoir sa mère  Hélène CORBEC, cette pétition en ligne adressé a la ministre de l’éducation nationale qui a réunit a ce jour plus de 21 502 signatures.
 
Le droit a l’éducation un droit pas un privilège !
Comme le souligne Philippe PIERRE, signataire de pétition et enseignant, « Cette jeune fille a le droit à l’éducation à l’instar de tout enfant, la ministre doit faire en sorte que Coralie ait droit à ce que chaque enfant connaît dans ce pays », l’instruction et son accès qui est droit constitutionnel. 
 
Une enfant du Tarn-et-Garonne, vivant à Saint- Étienne de Tulmont, actuellement, en traitement à la maison qui s’angoisse à l’idée que l'an prochain, l'école à la maison pourrait s’arrêter. « Son regard est triste, inquiet.....elle ne comprend pas....elle qui a fait tant de progrès et notamment a lire », précise sa mère. Une jeune fille atteinte du syndrome Di George sujette a de graves troubles, immunodéficience, septicémies, chimiothérapies, comas, qui a tous les raisons de ne pas comprendre la décision de l’État et des collectivités alors que ces parents auront mis trois ans pour obtenir ce droit réduit a 6 heures par semaines ! Un droit qui pourrait être réduit a quatre heure voir supprimé faute de budgets.
 
Une jeune fille qui pourtant a démontré son sens civisme en obtenant le prix d'encouragement au civisme et de l'ordre du mérite, pour l'aide qu'elle apporte avec sa sœur, à d'autres enfants gravement malades. Pour sa mère à l’origine de cette pétition adressé a la Ministre de l’éducation, mais aussi au Président de la république et au Préfet du Tarn et Garonne ainsi que au Président du Conseil départementale du Tarn-et-Garonne.
 
La France plusieurs fois condamnées…
Les parents de Coralie qui annonce dans la pétition qu’après l’envoi d’un premier courrier, envoyé à toutes les autorités compétentes, avec une date butoir de réponse, pour le 22 mai 2016, saisirons la justice a travers une plainte pour « non application de la loi sur le handicap du 11 février 2005, prévoyant la mise en place des moyens humains et financiers pour pallier à tous les besoins d'une personne en situation de handicap. Par conséquent notre demande n'est autre que légitime et dans le respect de l'application de la loi ».
 
Pour rappel les associations qui sont ont à l’origine de certaines condamnations de l’état français pour non-respect de la loi notamment dans le cadre des AVS, comme cela fut le cas en janvier 2015, ou le tribunal administratif de Versailles qui a ordonnée qu’un jeune déficient mental, Thomas, bénéficie d’une assistante de vie scolaire. Le juge ayant estimé qu’il « Il incombe à l'administration, qui ne saurait se soustraire à ses obligations, de prendre toute disposition pour que cet enfant d'une scolarisation au moins équivalente à celle dispensée aux autres enfants ». Une situation encore trop fréquente puisque malgré la création d’un diplôme, 110 000 écoliers ont besoin de soutien et il n’avait environ 69 000 AVS dans les écoles en 2015.

Une situation qui se poursuit puisque l’Etat ayant été encore récemment condamné en Avril 2016, avec le jeune Achille atteint du syndrome d’Ehlers Danlos, une maladie génétique rare qui entraîne une fatigabilité importante... et donc beaucoup d’absences. Le tribunal administratif de Strasbourg ayant condamné l’État pour ne pas avoir pris toutes les mesures permettant de faciliter la scolarisation de cet enfant handicapé.

La Rédaction

 
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir