Contenu principal

Message d'alerte

Une tablette sur lequel apparait les differents mots lie au coachingNous pouvons entendre très souvent que l’Univers du coaching s’adresse principalement aux personnes dites “non handicapées”, c’est-à-dire aux personnes qui ne traversent qu’un moment de baisse de confiance et de détresse psychologique à court ou moyen terme. D’ailleurs, aucun des plus grands coachs mondiaux, dans leurs teasings et bandes-annonces, ne met en avant le fait qu’il aide les “personnes handicapées”. Est-ce que parce que c’est encore trop tabou dans le monde du coaching ? Car c’est souvent oublier que les personnes handicapées peuvent elles-mêmes avoir leurs périodes de baisse de confiance, de doute, de conflits, de découragements et peut-être même, pour certaines. En plus, bien sûr, du fait que certaines personnes aient également une difficulté physique.

Tout d’abord, définissons ce qu’est le coaching. Je vais ensuite vous expliquer dans quelles conditions un individu est amené à demander l’aide d’un coach. Je vais finalement vous prouver l’importance du coaching dans le milieu du handicap et enfin finir par vous donner quelques astuces pour pouvoir se vendre dans le milieu du travail.

Qu’est-ce que le coaching ?
Selon Wikipedia qui en a une définition claire et objective : Le coaching est un accompagnement personnalisé cherchant à améliorer les compétences et la performance d'un individu, d'un groupe ou d'une organisation, grâce à l'amélioration des connaissances, l'optimisation des processus et des méthodes d'organisation et de contrôle. Il est effectué par un coach.

Selon ma définition plus subjective : Le coaching est une science se déclinant sous la forme d’une aide psychologique par un coach qui vise à permettre l'émancipation de l’individu de toutes ses pensées limitantes et qui le condamnent la plupart du temps à faire de mauvais choix, autrement dit des choix qui ne vont pas lui permettre de vivre une vie épanouie et heureuse.

Le coaching est donc la meilleure manière pour l’individu de trouver toutes les solutions à ses problèmes de vie et qui visent autant l’accomplissement du sujet que sa capacité à améliorer sa condition s’il se sent malheureux ou sa capacité à accepter sa condition s’il doit le fait pour rester heureux.

Et, à la différence de la psychologie qui fait appel aux démons du passé pour mieux vivre le présent et qui se pratique sur plusieurs années, le coaching est une science de court ou moyen terme qui fait seulement appel aux problèmes du présent pour mieux vivre son futur et qui ne dure jamais plus de quelques mois (en tout cas si votre coach est bon ou éthique, il ne vous prendra jamais en séance plus d’un an, sinon c’est que vous avez un réel besoin d’un psychologue).

Pourquoi un individu est amené à demander l’aide d’un coach ?
Si vous avez bien compris la définition du coaching vous comprendrez, qu’autant il n’est pas certain que tout le monde ait besoin d’un psychologue, car tout le monde n’est pas forcément atteint d’une maladie psychologique grave et L inclusion dans l emploi du handicap visuel dans une entreprisequi nécessite des soins et suivis, autant il est certain que chacun est confronté à des tracas dans la vie et qu’il est donc normal que, si nous voulons gagner du temps, de l’argent, et surtout si nous tenons à notre bonheur, de faire appel à des professionnels au cas où notre entourage ne suffirait pas pour nous guider dans toutes nos difficultés. J’ai l’habitude de classer le type de coaching en 4 catégories : Études ; Carrières ; Argent ; Relations.

Le dernier point étant le plus souvent le plus complexe car le plus faisant appel à la science de la psychologie. Quoi qu’il en soit, pour réussir nos études, pour réussir votre carrière ou vivre notre carrière de rêve, pour mieux gérer notre argent et enfin pour mieux interagir avec notre entourage, il est vital de maîtriser quelques clefs afin de mieux vivre sa vie. Eh oui, un coach de vie peut aussi aider à sauver un couple ou à réparer des familles. Il peut aussi permettre de retrouver suffisamment confiance en soi afin de trouver un partenaire de couple ou de monter son entreprise.

L’importance du coaching dans le milieu du handicap...
Mais après tout, la personne handicapée peut être confrontée exactement aux mêmes problèmes que la personne valide au cours de sa vie. Cependant, même si certaines personnes n’auront jamais besoin de faire appel à un coach professionnel, je pense qu'étant donné la société très limitante dans laquelle nous vivons, le coaching peut véritablement permettre à la personne handicapée de vivre sa vie de la manière la plus libre et heureuse possible.

Je m’explique. La base de la psychologie chez un individu et la manière dont il va mener sa vie ne tiennent pour résumer qu’a une seule chose : ses pensées. Et, la plupart du temps, ce sont nos pensées limitantes qui vont nous brider et qui vont faire qu’au cours de notre vie nous allons rencontrer beaucoup de difficultés ou rester dans notre zone de confort et de ne jamais vivre émancipé. Si vous arrivez à supprimer ces pensées limitantes, vous deviendrez un être épanoui et heureux. C’est bien sur le but ultime du coach.

Pourquoi c’est particulièrement important pour la personne handicapée ? C’est tout particulièrement important, car nous vivons dans une société qui bride énormément ces personnes et qui crée des pensées limitantes qui font que, non seulement les personnes handicapées ne vont pas, le plus souvent des cas, se sentir assez légitimes ou se sentir assez en confiance pour briguer les mêmes professions ou tout simplement la même vie que les valides, mais qu’en plus de cela, la société va leur “interdire” de vivre une vie normale.

En effet, sans s’en rendre compte et pensant qu’elles sont légitimes dans leurs pensées limitantes, les directeurs de ressources humaines et d’entreprises vont penser elles aussi, toujours à tort bien sûr, qu’un individu handicapé ne peut pas du tout réaliser les mêmes tâches et le même travail qu’un valide alors qu’il a souvent parfois plus de compétences et plus de diplômes que le valide. C’est un comble !

Il vient donc tout naturellement aux personnes handicapées de se sentir dans une position parfois, ou souvent, excluante à cause de toutes ces pensées limitantes. Et la meilleure manière de s’affranchir de ces pensées limitantes qui brident souvent, et parfois lourdement l’individu toute sa vie, est de consulter un coach qui au bout de quelques mois permettra votre totale émancipation.

Quelques astuces pour pouvoir se vendre dans le milieu du travail en tant que personne handicapée...
Alors, je voudrais dans ce paragraphe vous donner quelques conseils utiles qui vous permettront, je l'espère, de trouver quelques solutions pour mieux vous vendre dans le milieu du travail.
Premièrement Il est d’abord utile de se mettre suffisamment en confiance et de se mettre suffisamment à l’aise avant d’aller à un entretien d’embauche. Il vous appartient donc absolument de vous préparer en visant TOUJOURS sa présence sur le lieu du rendez-vous au moins 30 min en avance avant le début de l’entretien. Il est important également de se présenter avec un costume chic oui, mais surtout adapté à l’entreprise et surtout adapté à vous-même, il convient que vous vous sentiez à l’aise dans l’habit qui sera le vôtre lors de l’entretien.

Amenagement du poste de travail en entrepriseEn second, relativiser est ensuite une chose absolument à faire lorsque vous passez un entretien. Il appartient à vous de savoir que plus une personne accorde de l’importance à un objectif, plus elle accumulera une pression qui ne pourra que lui rendre plus difficile la tâche. Si vous loupez cet entretien, ce n’est pas grave, il y a encore plein d’entretiens que vous pourrez passer.
Mais croyez bien que plus vous pensez que vous n’obtiendrez pas ce job, plus grande est la chance de perdre vos moyens et de perdre effectivement ce job. On appelle ça en langage de coaching la loi de l’attraction qui marche autant dans le sens positif que négatif. Plus vous vous convainquez vous-même que vous n’arriverez pas à obtenir quelque chose, moins vous aurez de chance de l’obtenir.

Au contraire : si vous vous pensez déjà en tant que candidat légitime au poste, cette attitude et cette pensée positive agiront comme une donnée attractive globale pour le personnel de recrutement.
Maintenant, passons aux choses supérieures. S’il est déjà “difficile” (mais tout à fait possible !) de se convaincre soi-même qu’on est un candidat légitime au poste, encore faut-il convaincre le recruteur ! Vous avez un handicap visible ou invisible ? Ce sera alors à vous, en ayant appliqué du mieux possible mes deux précédents conseils, de vous montrer d’attaque et positif pour le reste de l’entretien. Ce sera surtout à vous de convaincre le recruteur que vous n’avez absolument rien à envier des autres salariés valides. La négociation se fera en deux étapes.

La première, c’est le fait d’axer son discours sur la pensée limitante de la société et le fait que, bien plus qu’un cliché, il est bien réel que la société discrimine tellement les individus qu’elle n’est toujours pas capable d’avoir suffisamment de recul pour croire que handicap n’est pas toujours synonyme de mauvais travail et qu’au contraire, les handicapés sont souvent plus motivés à travailler dans le sens où ils ont à coeur de montrer leurs compétences et leur savoir-faire en dépit de leurs étiquettes.

La deuxième étape consiste à convaincre du coût rationnel et économique de votre emploi. Il suffit de prouver à votre recruteur que la sanction financière imposée (l’amende) en ne vous recrutant pas sera finalement une bien lourde sanction comparativement à toute la valeur ajoutée que vous allez produire en étant embauché(e). Et si vous pouvez appuyer cela par un diplôme égal ou supérieur à celui des concurrents, n'hésitez pas à vanter votre force de caractère et de lui prouver que pour arriver à un tel entretien d’embauche en étant handicapé, il faut souvent faire plus preuve de force de caractère, d'abnégation et d’une réelle volonté d’avancer et de s’émanciper qu’un simple valide qui n’aura jamais besoin de se battre autant pour obtenir un entretien.

Voilà j'espère que cet article aura eu au moins le mérite d’apporter quelques réponses à vos questions J'espère enfin avoir pu vous aider de quelque manière que ce soit à vous sentir plus en confiance pour affronter le « problème » de l’entretien d’embauche. Si vous souhaitez retrouver des contenus inspirants et motivants, je vous donne rendez-vous sur mon site internet et sur le Facebook officiel du coach du bonheur !

Par Adrien Jean MARQUEZ-VELASCO

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir