Contenu principal

Message d'alerte

Jule un petit garcon autisme qui veut pouvoir gardor son AVS FrancoiseVoila une alors même qu'un collectif avait manifesté en Haute-Garonne (v.article) en décembre dernier, que les syndicats d'enseignants ont à nouveau manifesté le 5 janvier dernier contre la surcharge des classes ULIS. Une mère obligée de lancée une pétition pour obtenir que son fils Jules est scolarisé en classe de moyenne section et qui présente une forme d'autisme infantile puisse poursuivre sa scolarité normalement avec Françoise son AVS.

La mère de Timothée et son beau-père a Lyon en septembre 2014Maryna Z. mère de Timothée D. a été arrêtée jeudi 17 décembres par la police irlandaise, suite à une demande de la police française pour une affaire commencée 2014. Une fuite qui selon son Comité de soutien, s'explique que celle-ci aurait voulu éviter un retour certain à l'hôpital psychiatrique. Conséquence directe d'une décision de justice persistait à demander à cette mère d'institutionnaliser son enfant. Une décision que l'ONU elle-même a rejetée dans un communiqué adressé a la France. Une situation qui a provoqué la mobilisation d'un comité soutenu par vingt trois associations, qui fait l'objet d'une pétition en ligne adressé a François HOLLANDE avec 65 896 signatures.

Soin funeraire. La morgue de l'Hopital de VancouverChacun de nous un jour doit partir...ce rendez-vous reste un moment douloureux. Causée par la vieillesse l'instant peut être moins difficile ce moment peut se relever incompréhensibles lorsque ce dernier rendez-vous et notamment les soins funéraires sont refusés a des personnes décédées séropositives ou à une hépatite virale. Une contexte qui empêche des familles de rendre un dernier hommage à leurs proches, ajoutant à la peine le traumatisme de ne pouvoir préserver le corps de ceux-ci. Une situation qu'étudiera le Sénat le 14 décembre de maintenir ou non cette interdiction.

Quelques-uns des visages des victimes des attentats du 13 novembre 2015Les Français se recueillent depuis plus de quinze jours sur les lieux où 130 personnes sont tombées sous les balles des terroristes de Daesh. La nation tout entière leur a rendu hommage le vendredi 27 novembre. Il faut maintenant songer avec la même ferveur à ceux qui ont survécu.Je pense aux parents, aux conjoints de ceux qui ont laissé leur vie. Je pense à ces trop nombreux orphelins à qui il faut assurer un avenir. Je pense aussi aux trois cent cinquante-deux blessés :

Le president de l association Messidor Georges BULLIONMéconnu et mal pris en charge, le handicap psychique touche pourtant un nombre croissant de personnes, estimé à 600 000 en France en 2012. Cette pathologie, cyclique, est souvent associée à tort au handicap mental. Elle apparaît en général en fin d'adolescence sous forme de troubles bipolaires, de schizophrénie ou de dépression. Mais elle touche aussi un nombre grandissant d'adultes en proie au burn-outL'enjeu de la prise en charge consiste à stabiliser l'état psychique des personnes pour leur permettre de retrouver la confiance en soi comme tout citoyen au sein de notre société. Or le handicap psychique est le mal-aimé de la politique de santé publique.

Didier ROCHE President de l UPITH  le 30 septembre 2015Acteurs publics, entreprises ou autres acteurs de la société civile : soutenez la création de valeur par des entrepreneurs en situation de handicap. Alors que s'ouvre la 19e Semaine pour l'emploi des personnes handicapées, (SEPH), du 16 au 22 novembre 2015, rendez-vous incontournable autour des enjeux d'insertion professionnelle et de maintien dans l'emploi des personnes handicapées dans les secteurs publics et privés, l'entrepreneuriat des personnes en situation de handicap se pose plus que jamais comme une « 3ème voie » possible d'épanouissement professionnel, aux côtés du salariat ou du travail en milieu protégé ou adapté.

Frederic Bouscarle  fondateur du collectif Handi Pop qui rassemble des handicapes chez les RepublicainsA moins de douze semaine des élections régionale, voila que certains estime n'être suffisament entendu y comprit au sein de leur partis politique. Un sentiement que à souhaité exprimé Frédéric BOUSCARLE, président d'Handi pop. Après les départs de Sébastien CHENU, fondateur du mouvement Gaylib et de Franck ALLISIO, président des Jeunes Actifs, la famille politique à laquelle j'appartiens doit se poser les bonnes questions afin d'apporter les bonnes réponses. Un travail de réflexion d'autant plus urgent que cette vague de départs pourrait bien s'accentuer. J'en veux pour preuve que j'ai moi-même été contacté par un représentant du Front national il y a quelques jours.