Contenu principal

Message d'alerte

Le jeune Loig chez lui avant son placementA la suite difficultés familiales qui ont touché successivement sa sœur et une blessure invalidantes de sa mère, celle-ci demande l'application à l'automne 2014 pour le motif de « droit au répit » au Centre d'accueil de jour de l'Institut les Tournesols dans le Haut-Rhin (68). Un jeune garçon qui aura eu la chance, comme le reconnaît le Directeur de l'établissement Daniel LE, la présence importante de sa mère au détriment de sa carrière et de sa vie sociale, mais ce dernier qui refuse néanmoins les accusations porter par l'association Vaincre l'autisme ou de camisole chimique...

Pierre Nazereau secretaire de l association HandiparentaliteLe 20 janvier 2015, lors de ses vœux à la presse, Manuel Valls, le premier ministre, avait parlé d'un « apartheid territorial, social et ethnique », afin de dénoncer l'exclusion qui caractérise les quartiers populaires, autour des grandes villes. Il voulait nommer « la réalité telle qu'elle est ». Mon propos n'est pas de nier cette exclusion, bien évidemment, mais ce jour-là, Manuel Valls a oublié ( ?) une autre exclusion, celle qui concerne les personnes en situation de handicap, et qui correspond également à un véritable apartheid, dont personne ne parle. Cette situation, qui touche une immense partie de la population, voire sa totalité puisqu'avec la vieillesse chacun d'entre nous est ou sera un jour handicapé, vient d'être entérinée par l'Assemblée nationale.

Taxe de sejour les touristes handicapes perdent du pouvoir d achatAlors que les vacances approche a grand pas, et que la dépense moyenne des Français sera de 750 à 1700 €, pour celle-ci l'association Vacances au Présent, vient de lancé une pétition en faveur u retour de l'exonération de la taxe de séjour touristique pour les porteurs de handicaps. Une taxe supprimée sur la loi de finances de 2015, et dont un bénévole a décidé de parcourir la France sur un trajet de 1000 km en vélo pour diffuser cette pétition et sensibiliser les collecteurs de cette taxe. Une année 2015 qui sera pour la première fois taxe depuis l'instauration en décembre 2002 d'un décret qui avait instauré l'exonération de la taxe de séjour pour les personnes handicapées.

Isabelle Delorge AVS de Nicolas BalestraPourtant soutenus par le chef de l’État lors de la conférence nationale du handicap le 11 décembre dernier avec l’annonce de création de postes, les AVS ne semblent pas dans la réalité aussi soutenue dans leurs maintiens en poste. Pour preuve la pétition lancé il y a quelques semaines et qui a réuni 59 164 signatures sur les 75 000 nécessaires. Une situation inadmissible pour cette femme, Isabelle DELORGE, assistante de vie scolaire en charge de Nicolas BELESTRA dont son contrat vient de se terminer le 14 décembre 2014.

Petition MarinaElle a cinq, elle devrait a son âge pouvoir bénéficier comme la loi le prévoit d’un accès a la scolarité, une situation impossible pour cette petite fille autiste et ses parents déséperer face a cette situation qui lance un appel a l’aide…Une petite fille qui ne pourra bientôt plus se rendre a l’école, car le contrat de son AVS se termine le 28 novembre prochain et des parents mis devant le fait accompli début novembre. Une situation d’autant plus inacceptable deux mois à peine le début de l’année scolaire seulement !

Euthanasie soin intensifUne de plus me direz-vous ? Peut être, il reste que notre société démocratique reconnait la voie du peuple et que notre métier de journaliste nous oblige à être les moteur des cette information. Une femme qui a réunit a ce jours autour d’elle par cette pétition plus 7 308 signatures. Un sujet toujours d’actualité pour preuve l’audition le 22 ocotbre devant le commision d’enquête parlementaire de Jean-Luc ROMERO, président de l’association de l’ADMD.

Gregory DOLIGEZ un homme en menace d'expulsionGrégory DOLIGEZ souffre d'un handicap qui l'oblige à se déplacer en fauteuil roulant sera-t-il contraint et expulser de l'appartement situé à Orchies, dans le Nord. Une solution qui pourrait bien être le cas et ceux malgré depuis quatre ans de nombreux de logement social adapté à son handicap au bailleur social de sa ville, Norévie. Un homme pourtant très impliqué dans la vie de sa commune ou il été conseiller municipal de mars 2008 a mars 2014. Reste que ce dernier connait une situation d'urgence à la suite d'une situation familiale.