Contenu principal

Message d'alerte

Affiche Journee nationale de l ecouteAngoisse, dépression, suicide, comment sortir de cercle infernal qui touche de plus en plus de nos concitoyens dans une société qui ne cesse de s’individualiser ? Comment sortir du sortir de ce silence... C’est sur thématique commune que les associations ont choisi en lien avec le livre « Sortir du Silence », elle sera présente dans douze villes de France dans le cadre de la 7e Journée nationale de l'Écoute. Des manifestations qui auront lieu du 3 novembre au 6 décembre 2016.

A cette occasion, face au constat alarmant d'une montée continue des souffrances psychiques dans la population, S.O.S Amitié réaffirme l'importance de l'écoute pour la prévention du suicide et lance un appel à de nouveaux écoutants bénévoles. Des hommes et femmes présentent sur le terrain depuis 50 ans, l’association est aujourd’hui devenue principal dispositif d'aide par l'écoute en France, depuis trente ans, ils ont reçu plus de vingt millions d'appels.

L'écoute peut sauver des vies....
L’association organisatrice de cet événement sera présente dans chacune des régions françaises, afin de sensibilisé à nouveau les différents publics et notamment les jeunes ainsi que les seniors ou encore les personnes handicapées afin qu’il puisse trouver une écoute bienveillante et sans jugement. Avec l’objectif, selon les responsables de l’association accueillir les appels de détresse d'hommes et de femmes de tous âges et de toutes conditions pour une écoute anonyme et confidentielle afin de les aider à desserrer leur angoisse, éloigner leurs idées suicidaires et reprendre confiance dans leurs propres ressources.

L’association s’alarme d’une progression...
En 2015, les 54 postes d'écoute de l'association répartis sur l'ensemble du territoire ont répondu à près de 700 000 appels de personnes en souffrance, révélant, selon les derniers chiffres de l'Observatoire des souffrances psychiques publié annuellement par S.O.S Amitié. Parmi l'accroissement de facteurs inquiétants celui de la montée de l'angoisse (+10 % en France et + 24,4 % en Ile-de-France), mais aussi une évocation de plus en plus fréquente de la violence (+15,2 % en France et +28,7 % en Ile-de-France), et une augmentation du nombre d'appels évoquant des pensées suicidaires (+28 % en deux ans). Une évocation qui apparaît directement par messagerie et chat, alors que la moitié d'entre eux a moins de 25 ans.

Des besoins d’écoute de plus en plus importante...
Si S.O.S Amitié est la première plate-forme d'aide par l'écoute multimédia en France, face à un flux croissant d'appels, ses 54 postes d'écoute ne peuvent répondre aujourd'hui qu'à 1 appel sur 4 et ce, malgré la création cette année de deux postes d'écoute supplémentaires en Ile-de-France (Paris Ouest et Cachan). La mise en réseau de leurs 1600 écoutants bénévoles qui sera terminée courant 2017 devrait considérablement réduire cette proportion.

Cependant, pour accroître ses capacités d'écoute, la technologie ne suffit pas, il est impératif pour S.O.S Amitié de recruter, dans toutes les régions, de nouveaux écoutants prêts à donner de leur temps pour un engagement solidaire exigeant, mais riche de développement personnel selon ses bénévoles. L’association qui annonce aussi poursuivre « le développement de l'écoute par chat afin de multiplier ses échanges avec de jeunes appelants hyper connectés, mais désemparés. Et enrichir de façon continue la formation de l'ensemble de ses écoutants face à ces nouveaux appelants et aux mutations constantes de la société ».

Des objectifs qui témoignent selon SOS Amitié de sa volonté de remplir pleinement sa mission à l'écoute des personnes en souffrance, seront mis en lumière à l'occasion de la 7e Journée nationale d'Écoute.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir