Contenu principal

Message d'alerte

La Marche des oublies lors dans les rues d Angers et d une manifestation sur l accessibilite le 28 mars 2017Partis de Nantes le 28 mars dernier, quatre membres de la délégation de Loire-Atlantique de l’association des paralysés de France pour une « marche des oubliées », avec l’objectif de rejoindre Paris le 11 avril prochain sur l’esplanade des Droits de l’Homme à Paris. Objectif pour bénévoles que sont Philippe, Yoann, Jean-Pierre et Michel, pour remettre aux différents candidats a la présidentielle, leurs revendications, cela même dont les personnes en situation de handicap n’ont pas l’impression que le sujet, peut être une véritable priorité pour les candidats. Les Handbikers qui feront une trentaine de kilomètres par jour sont arrivées aujourd’hui à Angers ou ils ont organisé une action sur l’accessibilité universelle, après avoir traversé les villes d’Ancenis, Montjean-sur-Loire.

Quatre citoyens...direction Paris...
Quatre personnes en Hand-bike (vélo couché ou assis équipé de trois roues) ou de vélos béquilles, adhérente de la délégation départementale de l’APF, sont donc partis le 25 mars sous les yeux de leurs familles et amis, mais aussi des citoyens Nantais venue les soutenir pour cette marche. Quatre adhérents conduit par Jean Pierre CHAMBON, Elu du Conseil départementale de l’APF Loire-Altantique, qui seront soutenue dans cette équipée d'environ 550 km, d'un "minibus événementiel" conduit par un adhérent bénévole.

Une marche des oubliés qui se terminera au Trocadéro le 11 avril apportant aux candidats leurs revendications, mais aussi celle issue de la plate-forme de l’APF « Agir ensemble 2017 » et plus généralement de « tous les oubliés de La Marche des oublies lors du depart a Nantes devant la prefecture de Loire Atlantiquela campagne présidentielle, exclue par la pauvreté, les mal-logés ou les sans domicile » souligne Grégoire Charmois, directeur de l’APF Loire-Atlantique.

Une marche a la rencontre des Français...
Un événement citoyen ouvert « à tous ceux qui voudront faire un bout de chemin avec les quatre porteurs de messages » indique Jean Pierre CHAMBON. Une marche ou les personnes handicapées veulent exprimer leurs volontés d’une société inclusive, et ne « veulent pas être les exclus de la campagne et veulent que la construction d’une société inclusive et solidaire soit effective pour tous », précise-t-il. Une situation d’exclusion, de précarité et discrimination qui sont encore trop quotidiennes pour des millions de concitoyens en situation de handicap ou pas, comme le démontre régulièrement les faits divers, pétition ou encore les rapports annuel ou sur l’emploi présenté il y a quelques jours par le défenseur des droits.

Plusieurs manifestations...
Comme celle aujourd’hui a Angers sur le sujet de l’accessibilité universelle, la marche sera est jalonnée tout au long de son parcours d’un ensemble d’actions (manifestations, débats, prise de parole publique, signature de pétitions sur les marchés, etc.) sur toutes les régions traversées : Pays de la Loire, Centre-Val de Loire et ile de France. Objectif celui de mobilisé un maximum de citoyens français sur les questions du handicap et de toutes les formes d’exclusion ou de discrimination.

Stéphane LAGOUTIERE

Sources : AFP délégation de Nantes

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir