Contenu principal

Message d'alerte

Remise des trophees lors de ceremonie de cloture le 13 juin 2015La Ville de Paris a Cloturé ce Week-end le Mois Extra Ordinaire lors d'une grande soirée festive. Bernard JOMIER, adjoint à la Maire de Paris, a remis à cette occasion les « Trophées Extra Ordinaires » à Handiamo, Pour que l'esprit vive et la Réunion des Musées Nationaux. Une édition un peu longue et dont la date avait été changée qui aura connu un succès relatif. Car si la participation des personnes handicapées avait été réelle celle des Parisiens aurait été plus difficile.

Affiche Mois_Extraordinaire_de_Paris_Handicap_ou_pasOrganisée auparavant en novembre, la ville de Paris a décidé de changer son calendrier, mais pas sa visibilité. Lancé hier 14 mai par l'adjoint au Maire en charge de la santé, du handicap, Bernard JOMIER, et jusqu'au 27 juin prochain, avec le groupe Vives Voix et Percujam composés de musicien notamment autiste. Ce sont au final plus de 150 manifestations qui sont prévues aux programmes. Initiée en 2001 après élection, par Bertrand Delanoë. Un espace de rencontres entre tous les Parisiens, en situation de handicap ...ou pas !

Affiche 3e assise HabitatRepenser l’habitat est un enjeu phare de notre société. Pour les acteurs du bâtiment, les économistes de la construction, les architectes et les designers d’intérieur, les médecins, les sociologues, les collectivités locales et territoriales, ces troisièmes assises de l’habitat, qui auront lieu ce mardi et ce mercredi 10 et février 2015, à la Cité des Sciences et de l’Industrie de La Villette, seront un point d’orgue de travaux de recherche inédits. Lorsqu’on est une personne en fauteuil roulant, c’est toujours compliqué d’aller attraper des conserves dans les placards installés en hauteur. Il faut donc repenser toute la maison afin d’adapter au mieux le logement d’une personne handicapée.

Des medecin manifestant en avril 2009La Confédération des syndicats médicaux français et le Syndicat des médecins libéraux annoncent mardi la poursuite de leur mouvement de protestation contre la "loi Santé". Un sentiment partagé par a Fédération nationale des Orthophonistes qui s’oppose également au projet de loi Santé et demande le rétablissement du principe de concertation préalable. Les médecins annoncent une manifestation contre la loi santé en mars à Paris avant le début de l'examen du projet de loi au Parlement. Des médecins en colère qui pour certains ont auguementé unilateralement le tarif de leurs consultations passant de 23 € à 25 € ce qui est bien evidemment illégale !

Manifesation sciences marche ParisPartis il y a trois semaines de Montpellier pour un périple à vélo à travers la France a l’appel lancé par un chercheur Patrice LEMAIRE. Ils sont arrivés aujourd’hui 17 octobre dans les rues de la capitale, rejoints par d'autres chercheurs, dénoncent la « crise profonde » que traverse le secteur de l'enseignement supérieur et de la recherche en France et qui refuse la précarité. Un mouvement qui soutenu par les associations comme l’AFM-Téléthon. Avec cette manifestation, le mouvement « Sciences en marche » espère interpeller le gouvernement et obtenir 30 000 emplois supplémentaires en dix ans.

Avocat dans la CiteAccessibilité, logement, santé…pénale et civile, les avocats de Paris seront du 6 au 12 octobre prochain dans la rue, non pas cette pour manifester pour protéger les professions libérales ou quelconques privilège, mais informer et conseiller le citoyen de ces droits et obligations. L’opération l'avocat dans la Cité, organisée pour la troisième année consécutive du 6 au 12 octobre 2014 par le barreau de Paris, en partenariat avec la Mairie de Paris.

De dos le Président M’Hammed SAJIDI lors de la manifestation organiser devant le ministère de la Santé à Paris contre les méthodes de la psychanalyseSous l'invitation de l'association Vaincre l'autisme pour manifester leur colère face à une politique pour qui ces derniers doivent « arrêter de se laisser intimider par le lobby psychanalytique » mais aussi dénoncer ces pratiques nocives et maltraitantes. Une journée « de l'indignation contre la psychanalyse appliquée à l'autisme » avait été organisée devant le ministère de la Santé. Ce sont ainsi quelques centaines de personnes, parents, amis et famille qui sont venus manifester leur colère face à des méthodes de la psychanalyse qu'ils jugent aujourd'hui comme inappropriées dans le traitement des personnes autistes.