Contenu principal

Message d'alerte

Quelques uns des 37 Tifos, action de rue visuelle et collective, ont été réalisés simultanément, partout en France par les forces vives de L’ADAPT ©ADAPT S'il ne s'agit pas de renier la qualité de ce rendez-vous annuel de l'emploi des personnes handicapées, le nombre d'emplois créés qui reste, quasi nul au vu des 22,5 % de chômage qui touche cette catégorie de salariés. Au final cette semaine organisée par l'ADAPT aura permis un zoom sur les jeunes devenu un véritable sujet politique depuis l'élection de François HOLLANDE. Mais aussi un regard plus attentif sur le parcours de scolarisation et de professionnalisation et surtout l'immense mobilisation des acteurs « engagés » lors du TIFO dans les rues des cités françaises... Mais rien de plus !

Un regard plus positif a quelque heures du concert de l'ADAPT, qui aura lieu à Paris le 18 décembre, pour Emmanuel CONSTANS, Président de l'ADAPT cette nouvelle semaine aura permis notamment de « mobiliser de nombreux acteurs économiques et sociaux, notamment les entreprises partenaires de l'association, ainsi que les médias. Cet effort national est à poursuivre dans la durée ».

L'association qui souhaite néanmoins qu'a l'heure de ce bilan de cette grande semaine pour l'emploi, celle-ci puisse se poursuivre avec la sensibilisation du plus grand nombre en diffusant un blog des situations vécues a découvrir par les personnes handicapées au travail ou en formation sur un ton décalé et humoristique !

470 manifestations partout en France !

Si effectivement l'association au côté de ses deux partenaires que sont l'Agefiph et le FIPHFP, ceux-ci ont réussi a généré 470 actions contre 420 en 2011 partout en France. Des actions qui auront certes pour celle organisée par l'ADAPT réuni 8 700 candidats et 1 700 recruteurs à travers les treize forums emploi/handicap, ou l'organisation de vingt-cinq d'Handicafés© ou encore de trois Jobdatings©. A noté que 2012 aura vu le nombre accru d'actions de sensibilisation au handicap 67 actions sur 145 ayant pris la forme de conférences, de Cafés des Réussites, de micros-trottoirs, de petits-déjeuners, de tables rondes...

Une semaine ou des rendez-vous qui aura vu l'organisation de manifestation plus politique comme celle organisée Martine CARRILLON-COUVREUR, députée de la Nièvre, vice-présidente de la Commission des affaires sociales et Denis JACQUAT, député de la Moselle qui a organisé une conférence parlementaire sur l'emploi

Les jeunes, l'axe de la 16e Semaine

De nombreuses actions ont mis la thématique des jeunes en lumière : une conférence de lancement « Préparer l'avenir des jeunes avec les jeunes » organisée à la Cité des sciences et de l'industrie a ouvert la Semaine et réuni 320 participants. En région, des actions spécifiques ont eu lieu : Cafés des Réussites intitulés « Jeune et Handicapé : double handicap ? » (Clermont-Ferrand, Bordeaux et Paris), des micros-trottoirs (Cherbourg, Enghien et Caen) ou encore des Flashs mobs (Cambrai et Evian)...

 Tifo, 7 500 personnes en plein coeur de la Cité !

Enfin, 37 Tifos, action de rue visuelle et collective, ont été réalisés simultanément, partout en France par les forces vives de L'ADAPT (adhérents, bénévoles, sympathisants, jeunes, personnes handicapées,...) permettant de sensibiliser 7500 personnes en plein coeur des centres-ville de l'Hexagone.

Chômage des travailleurs handicapés : un enjeu majeur

Si sans remettre en cause ce type de manifestation, il fallait aussi arrêter de se voiler la face et de prendre comme seul prétexte le manque de formation d'une grande partie des personnes handicapées. Car si la formation continue, ou l'apprentissage peut et fonctionne pour les valides il ne serait être question quelle ne puisse fonctionner pour les travailleurs handicapés. L'autre problème est la multiplication de la précarité comme le souligne Arnaud de Broca secrétaire général de la FNATH avec une recrudescence des CDD et des temps partiels.

Force est de constaté que malgré l'appel de grande entreprise, l'impact sur l'emploi reste à la fois relativement limité et surtout et que le comportement d'une majorité d'entreprises dont la moyenne d'emploi reste 3,5 % contre 2.7 % en 2009 ressemble à opération marketing. Car si l'ADAPT estime que 60 %* des personnes handicapées ayant participé à un Handicafé© ou à un Jobdating© ont trouvé un emploi dans les six mois qui ont suivi. Comment expliqué que le taux ne lui cesse de chômage progressé...

Stéphane LAGOUTIERE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir