Contenu principal

Message d'alerte

Logo Hand'IGS la mission handicap une des grandes écoles Française spécialisé dans les ressources humaines notammentÀ partir du 5 et jusqu'au 6 juin prochain une centaine de personnes en processus d'apprentissage, suivant un enseignement du Groupe IGS et dix entreprises découvriront mercredi 5 et jeudi 6 juin, avec Adecco et Hand'IGS (la Mission Handicap du Groupe IGS) l'environnement du handisport, ses spécificités et ses contraintes sur terre battue lors des Internationaux 2013 de Roland Garros. L'occasion de débattre grâce au sport sur les questions du handicap en entreprise : comment l'entreprise peut-elle changer de regard sur le management d'un collaborateur en situation de handicap ?

Mais aussi, Comment au-delà des apparentes différences, créer un collectif dynamique autour d'un projet commun ? Comment transposer les valeurs de performance, de compétition, et de travail en équipe dans la vie en entreprise ?

Journée étudiante ou entreprise

Alors que le 5 juin sera consacré aux étudiants en alternance du Groupe IGS en BTS Management des Unités commerciales, en cycle Master professionnel, responsable en Gestion des Ressources humaines, et en développement commercial participeront à la découverte du Handisport. De 9 h 30 à 11 h, ils seront sensibilisés au handicap et aux handisports grâce à l'intervention d'Olivier LAUBIER, consultant et joueur de tennis en fauteuil, accompagné de Maxime Merel. L'après-midi sera consacré aux internationaux de Tennis en Fauteuil. La Deuxieme journée sera elle destinée aux entreprises en partenariat avec Adecco qui convie celle-ci à découvrir une compétition internationale en Fauteuil à Roland Garros.

Malgré une réalité toujours bien présente

Une politique de bonne volonté qui malheureusement qui au vu de la dernière progression du chômage en avril et pour lequel dans certaines régions françaises le taux du chômage des travailleurs handicapés atteint près de 30 %. Un taux qui ne fait que progresser encore quand il s'agit des moins de 25 ans. Autre difficulté il suffit pas de vouloir désormais accepter ces jeunes dans les grandes écoles ou université, faut-il leur donner une chance d'accéder a l'école à partir de la primaire ou du lycée situation loin d'être le cas face a l'absence toujours récurrente de personnel comme les AVS et ceux malgré des promesses gouvernementales. Situation que le précédent gouvernement n'avait pas lui non plus améliorer !

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir