Contenu principal

Message d'alerte

Logo FHFLa Fédération Hospitalière de France (FHF) et la Fédération nationale des associations gestionnaires au service des personnes handicapées et fragiles (FEGAPEI) ont mis en place le 27 novembre dernier le premier atelier collaboratif sur le handicap psychique réunissant professionnels du sanitaire et du médico-social. Une grande première pour les personnes souffrant d’une déficience mentale. À cette occasion, de nombreuses propositions ont émergées autour des personnes souffrant de ce type d’handicap.

C’est une première qui devrait en appeler d’autres. Les deux fédération celle Hospitalière de France (FHF) et celle nationale des associations gestionnaires au service des personnes handicapées et fragiles (FEGAPEI) ont mis en place le premier atelier collaboratif sur le handicap psychique à Lille. Des propositions notamment concernant l’organisation de formations communes sur ces sujets ainsi que le développement de conventions de partenariat entre établissements sanitaires et médico-sociaux afin de mieux accompagner les parcours de vie des personnes atteintes de handicap psychique. Ou encore la mis en place de réunions pluridisciplinaires de territoire ainsi que l’amélioration de la connaissance et de la reconnaissance des missions de chacun.

La FEGAPEI, qui fédère 500 associations et accompagne près de 240 000 personnes, espère que cet atelier aura donné un autre regard sur le handicap psychique. C’est pour cette raison que cinq autres ateliers de ce genre seront organisés en France en 2015 afin de faciliter l’employabilité de ces personnes souffrant d’une déficience mentale. Prochain grand rendez-vous pour la FHF qui organise un colloque intitulé « Recherche en psychiatrie et santé mentale : un enjeu majeur pour la qualité des soins » le 29 janvier 2015, au FIAP Jean Monnet (30 Rue Cabanis, Paris 14e). L'objectif de cette quatrième journée annuelle FHF sera de réunir un public large autour du thème de la recherche.

Mais les deux fédérations ont encore du pain sur la planche pour faire avancer les choses mais surtout pour donner une claque à tous ces préjugés qui entourent ce handicap. Un atelier qui fait suite a la convention signée entre la Fédération nationale des associations gestionnaires au service des personnes handicapées et des personnes fragiles) et la Fédération hospitalière de France le 30 mai 2014, à l'occasion des Salons de la santé et de l'autonomie, pour deux ans.

Ainsi, les deux entités souhaitent mettre à contribution leurs savoirs et leurs réseaux afin de favoriser les échanges autour de deux principaux enjeux : l'accompagnement des personnes handicapées psychiques et l'accès aux soins des personnes handicapées.

 

Romain BEAUVAIS

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir