Contenu principal

Message d'alerte

ADRIEN-et-LAURENT lors du tournageLe parcours semé d'embûches d'un jeune homme, Adrien en quête d'un emploi sert de fil rouge au web-documentaire ʺAvoir un travail, c'est du boulot pour une personne handicapéeʺ. Un outil multimédia que vient de publié l'Association des Paralysée de France, qui panache témoignages et données factuelles sur le handicap, le chômage et la discrimination à l'embauche. De quoi s'instruire et porter un regard neuf sur l'emploi des personnes handicapées et qui nous montre également que le chemin pour une inclusion des salariés en situation de handicap reste encore encore tres long !!!

« Prends donc ton allocation adulte handicapé, une bonne raison pour nous foutre la paix et rester loin, en marge de la société... » Des paroles décapantes, slammées sur fond de guitare sèche, pour introduire un web-documentaire sur le chômage des personnes en situation de handicap, voilà qui n'est pas banal. Le parti pris de Laurent Cistac, réalisateur de ʺAvoir un travail, c'est du boulot pour une personne handicapéeʺ ? Privilégier l'humain pour mieux montrer le réel et rester positif. Comment ? Au travers de témoignages, d'informations factuelles consultables à volonté, mieux combattre les préjugés sur l'emploi des personnes handicapées.

Le handicap, un frein pour trouver du travail

Ce projet est né d'une rencontre. Celle de Laurent Cistac avec Adrien Pajet, principal protagoniste du web-doc (photo gauche), Adrien et Laurent sur le tournage du documentaire ADRIEN-au-travail-ESAT-APF-de-PreclouʺMa vie, mon chien, mon handicapʺ en 2012. Le jeune grenoblois, atteint d'infirmités motrices cérébrales, confie alors au réalisateur ses difficultés pour trouver un emploi. Son interlocuteur, lui, découvre « un problème méconnu du grand public, peu traité dans les médias, sauf à l'occasion de la semaine pour l'emploi des personnes handicapées ». Il prend conscience de la discrimination, du manque de formation des travailleurs handicapés, des difficultés psychologiques qui constituent un obstacle supplémentaire... Devant le peu d'enthousiasme des diffuseurs, il décide finalement de frapper à la porte des entreprises.

Reconversion, adaptation de poste... : des témoignages multiples

Ce sont elles qui permettront de dégager un petit budget et, par le biais de leurs référents handicap, aideront à identifier d'autres personnes susceptibles de témoigner. Car ce web-doc, ne raconte pas seulement l'histoire d'Adrien, suivi de la maison départementale de l'autonomie à l'Ésat APF Pré-Clou à Échirolles, en Isère (photo), où il signe finalement un CDI après deux ans de galère.

Il met aussi en avant celles de Mélanie, Thierry, Kouros et Vanida qui illustrent d'autres situations : reconversion, adaptation du poste de travail, handicap invisible... Chacun exposant son parcours en toute liberté dans un mélange d'images filmées et de
photos noir et blanc.

Partager ce web-doc et devenir « ambassadeur emploi handicap »

ADRIEN lors du tournage, de « quelques semaines en pointillé » est ralenti par le vol d'une caméra. Pour la remplacer, Laurent Cistac aura recours au financement participatif. L'occasion de nouer des contacts et de découvrir qu'il y a « un réel écho au projet, même chez des gens qui ne connaissaient rien au handicap ». Ils auront sans doute accueilli avec plaisir le résultat de leur générosité, le web-doc, mais aussi un film de 80 min dont les plus grands donateurs ont reçu une copie en contrepartie. Et si ce dernier entend se faire connaître via différents festivals comme « Dans la boîte, emploi & handicap » à Lyon, le web-doc, lui, vise à être diffusé le plus largement possible sur les réseaux sociaux. Ses concepteurs invitant chacun à devenir « ambassadeur emploi handicap » en le partageant avec ses contacts.

 

Corinne MANOURY / APF /
Photos Laurent Cistac

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir