Contenu principal

Message d'alerte

Une standardiste non voyante avec un clavier brailleÀ l'occasion de la Semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées (SEPH), qui aura lieu du 16 au 22 novembre 2015, la Fédération des aveugles de France veut mobiliser les acteurs économiques et politiques avec la mise en place d'un dispositif spécial dans l'objectif de favoriser l'intégration professionnelle des personnes déficientes visuelles. Il y a urgence. D'après une étude menée au cours de l'année 2013 par le laboratoire d'économie de l'université d'Orléans pour la Fédération des aveugles de France auprès d'un échantillonnage de 278 témoignages âgés de 18 à 60 ans, plus d'un aveugle sur deux est au chômage.

Par ailleurs, 41% sont salariés alors que 17% sont en inactivité et 29% sont demandeurs d'emploi, selon cette même étude.la situation de l'emploi des déficients visuels s'avère critique.

« La réalisation de cette étude avait plusieurs objectifs, lâche Bruno GENDRON, maître de conférence à l'université d'Orléans, dans un communiqué. Tout d'abord, elle permettait d'obtenir une photographie statistique de l'emploi des personnes déficientes visuelles en France, ce dont on ne dispose pas pour le moment, ou du moins imparfaitement. Mais elle avait également pour ambition de comprendre les comportements face à l'emploi des personnes déficientes visuelles, en particulier elles avaient envie de travailler ou non. Un des autres objectifs visés était de proposer des préconisations pour lever les freins face aux défis de l'insertion professionnelle et du maintien dans l'emploi de ce public. Enfin, cette étude a été réalisée dans trois régions de France, ce qui nous permettait de comparer les situations des personnes interrogées en fonction de leur implantation territoriale. Sur bien des aspects, cette enquête apporte des enseignements édifiants ».

Vincent MICHEL : « Notre fédération ne se situe pas dans le discours revendicatif mais dans l'action concrète »

Il est donc temps d'ouvrir les yeux sur un échec dans notre société individuelle dont on nous parle tant et de prendre ce fléau à-bras-le-corps. Pour répondre à cette problématique, la Fédération des aveugles de France met donc en place un dispositif spécial, durant la Semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées (SEPH), et qui s'adressera tant au grand public qu'aux acteurs économiques et politiques afin de pouvoir mettre un terme à cette situation insupportable pour des millions de personnes souffrant de cécité ou de malvoyance en France.

Les actions menées durant cet événement ont également pour objectif de présenter et valoriser les initiatives, méthodologies et outils existants proposés par la Fédération et permettant d'accompagner les entreprises dans le processus d'embauche comme de maintien dans l'emploi d'un samarié aveugle ou malvoyant.

Employer une personne déficiente visuelle est donc possible aujourd'hui « en agissant sur la sensibilisation des sociétés, en proposant ses services professionnels pour une meilleure adaptation des postes de travail, en agissant sur une meilleure mise en relation entre demandeurs d'emploi et employeurs, en proposant des solutions techniques de haut niveau pour soutenir les personnes déjà insérées dans l'emploi, en réfléchissant à la question de la formation professionnelle et à la mise à jour de nouveaux métiers accessibles, notre fédération ne se situe pas dans le discours revendicatif mais dans l'action concrète », explique le président de la Fédération des aveugles de France, Vincent MICHEL.

De ce fait, la Fédération, en partenariat avec l'Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph), édite un guide à destination des entreprises embauchant un salarié déficient visuel. Il détaille les modalités et les actions nécessaires pour que l'employé comme l'entreprise développent rapidement des automatismes dans leur fonctionnement du quotidien. Par ailleurs, quatre spots vidéos seront diffusés afin de donner la parole aux salariés déficients visuels. Enfin les 18 et 20 novembre prochains, la Fédération des aveugles de France organise à son siège parisien deux demies journées de sensibilisation dédiées à la thématique de l'emploi. Cette Fédération fait beaucoup pour les personnes déficientes visuelles mais elle ne pourra pas tout faire tout seul.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir