Contenu principal

Message d'alerte

Le colloque organise par FIPHFP et EHESP lors de l etude de la cinquieme et derniere session du colloqueLes 24 et 25 novembre 2016, le fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) et l’École des hautes études en santé publique (EHESP) organisaient un colloque sous le théme « Inclure sans stigmatiser. L’emploi des personnes en situation de handicap dans la fonction publique ». Un rendez-vous qui aura été l’occasion de réunir plus de 150 personnes à la Maison des Sciences de l’Homme à Paris, pour un service public qui tente actuellement à l’exclusion de l’éducation nationale d’être un meilleur exemple que le secteur privée par le taux d’embauche dont la moyenne atteint aujourd’hui 5.17 % pour les trois fonctions publiques.

Un événement dédié aux problématiques d’inclusion et d’accompagnement professionnel des personnes en situation de handicap et qui rend compte ici des travaux de recherche menés conjointement entre le FIPHFP et l’EHESP. Un colloque qui aura été aussi l’aboutissement des travaux réalisés par les deux organisateurs dans le cadre de leur partenariat de recherche développé depuis 2012 en collaboration avec le Groupe national des établissements publics sociaux et médico-sociaux (GEPSo) et permis de rendre compte et de discuter de ces travaux.

Avec l’objectif essentiel de mieux connaître les évolutions relatives à l’accompagnement dans l’emploi, de mobiliser les expertises acquises dans les trois versants de la Fonction publique et de documenter les pratiques professionnelles en France et en Europe. Mais aussi dont l’aboutissement de ce partenariat aura permit de voir la naissance d’un programme de recherche « Emploi des personnes handicapées dans la fonction publique (Emploi PHFP) ».

Un échange autour de cinq grandes thématiques....
Enseignants-chercheurs, maîtres de conférence, sociologues, ingénieurs ou encore référents handicap de la Fonction publique sont intervenus au cours des deux journées d’échanges, articulée en cinq sessions thématiques : Quels effets des processus de catégorisation de handicaps dans le milieu ordinaire du travail ? Une discussion qui a permis de répondre a cette question née pour la première fois par une définition du handicap, la loi de 2005 ayant fait évoluer la question des catégories. Ces catégories peuvent varier selon le point de vue adopté (administratif, médical, juridique, fiscal) et avoir un impact différent sur les personnes en situation de handicap, leur insertion et/ou maintien dans l’emploi.

L’autre question c’est elle interrogé sur comment créer des environnements qui promeuvent la participation des personnes en situation de handicap au travail ? Le colloque qui aura poursuivi sa discussion le lendemain sur la transformation des collectifs de travail au prisme du handicap. Avant de poursuivre celle sur deux autre question vers de nouveaux métiers de l’accompagnement : l’exemple du référent handicap ou encore celle de prendre des décisions équitables pour l’emploi des personnes en situation de handicap en contexte réglementaire et organisationnel complexe.

Un principe d’accompagnement c’est avant tout des solutions sans stigmatisation comme le souligne Dominique PERRIOT, Président du Comité national du FIPHFP, pour lequel « Inclure une personne en situation de handicap dans l’emploi durable, c’est proposer des solutions pour s'adapter à ses différences sans la stigmatiser, c’est compenser sa situation de handicap, et l’accompagner tout au long de son parcours professionnel afin de lui donner toutes les chances de réussite. C’est aussi communiquer avec ses collègues et offrir du soutien aux DRH. »

Laurent CHAMBAUD, Directeur de l’EHESP rappel que « Nous avons pour mission de former des cadres dirigeants d’une grande partie des établissements et dispositifs sanitaires sociaux et médico-sociaux. Mais nous avons aussi la capacité de développer des formations académiques pour des étudiants qui pourront aussi, lorsqu’ils sont en situation professionnelle, défendre cette vision d’une société inclusive. Je parle notamment de notre master Situation de handicap et participation sociale mais aussi d’autres masters qui interviennent sur les aspects de politique et de pilotage. »

Un colloque dont Marc DESJARDINS, Directeur du FIPHFP estime lui retenir deux acquis et deux perspectives. « Le premier acquis c’est le fait que beaucoup d’actions sont menées dans les trois versants de la fonction publique malgré les difficultés, et le FIPHFP est heureux de voir qu’il est sollicité et reconnu par les employeurs. La deuxième chose, c’est l’appropriation du sujet par les correspondants handicap et les référents handicap au sein des Directions des ressources humaines. Concernant les perspectives, il y a d’abord la situation financière du FIPHFP et de l’Agefiph, la nécessité de réinventer un modèle financier qui puisse permettre de pérenniser ces politiques. La seconde est liée à l’évolution de la pyramide des âges. De nombreux départs en retraite vont avoir lieu dans les années à venir, le recrutement de personnes en situation de handicap est par conséquent un enjeu très important. »

La Rédaction

Sources : FIPHFP et EHESP

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir