Contenu principal

Message d'alerte

La nouvelle agence Cap Emploi a Niort dans les Deux Sevres qui d etre inaugure Créée par par l’Adapei 79 en 1980 , l’agence Cap Emploi des Deux-Sèvres, a pour mission comme sur l’ensemble du territoire de délivrer une aide tant aux employeurs a la recherche de salariés que à ces derniers dans leurs quêtes d’emploi. L’agence qui vient aujourd’hui d’inauguré son siège à Niort, en présence notamment de son directeur Christophe MAZABRAUD un poste qu’il occupe depuis 2008, mais aussi en présence du Préfet et du Président Conseil départementale.

Un service public encore mal considéré...
Si aujourd’hui tant par la reconnaissance que par le travail accompli les agences de Cap Emploi celle-ci font partie intégrante du service public comme le sont Pôle Emploi ou les Missions locales, les agences Cap Emploi ont elle la mission de prendre en charge uniquement les travailleurs handicapés et favorisés leurs inclusions vers l'emploi en milieu ordinaire. Pourtant plus 45 ans après leurs créations celle-ci se trouve fortement déconsidérée par les employeurs et les demandeurs d’emploi.

Une situation qui parfois se trouve confronter à des refus de la part des travailleurs en situation de handicap de préféré malgré tout la gestion par Pôle Emploi. Une situation qui ne peut être généralisée et pour lequel la variation d’un département a l’autre reste considérable.

Un nouveau bâtiment dont les quatorze salariés de l’agence et son directeur avait pris position en 2015 et désormais situé avenue de Paris à Niort. « Un soulagement dont les anciens locaux posés de nombreux problèmes notamment d’accessibilité, mais aussi de confidentialité dans l’accueil et lancement des ateliers spécifiques pour les demandeurs d’emploi », selon le Directeur. Dont il affirme que cela n’est pas le cas dans les Deux-Sèvres qui a ainsi « épaulé plus de 1.172 demandeur d'emploi et épaulé plus de 548 sociétés (structures privées ou publiques) et débouché sur la signature de 455 contrats de travail pour l’année 2015 » souligne-t-il.

Cap Emploi : faire progresser les mentalités...
Le département qui est à l’image de la France a vu son taux de chômage progresser pour atteindre fin septembre 2016 plus de 3 350 demandeurs d’emploi travailleurs handicapés tous catégoriels confondus. Soit une moyenne de 12 % de l’ensemble des inscrits. Si son directeur affirme que les contributions sont en baisse « ce qui montre que les employeurs jouent leur rôle », une situation loin d’être totalement exactement elle correspond surtout a l’absence depuis 2011 du nombre supplémentaire soumis à l’obligation. Situation qui fixe une moyenne de salariés dans les entreprises a ce jour 3.3 % dans le privé 5,17 % dans le secteur public pour une obligation fixée à 6 %.

Des chiffres qui exprime une situation nationale, puisqu’ainsi le nombre de travailleurs handicapés au chômage a progressé entre 2012 et 2016 de 44 % parmi les plus concernés les déficients intellectuels et le handicap auditif et atteint aujourd’hui 23 % soit plus du double que chez les valides. Une image du département et une baisse du chômage qui sera difficile a faire baisser, reste un travail sur un changement des mentalités qui lui doit certainement se poursuivre comme la démontré la dernière semaine européenne pour l’emploi organisé part l’ADAPT. Une situation que reconnais Christophe MAZABRAUD, et que « le chemin pour faire pour changer les mentalités et les appréciations par rapport au handicap sera encore long »

Stéphane LAGOUTIÉRE

Source : Cap Emploi/ Préfecture/ Département

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir