Contenu principal

Message d'alerte

Lancement de la semaine européenne pour l'emploi a Paris avec le Président de l'ADAPT et Sophie CLUZEL Ils sont plusieurs milliers sans emplois une situation qui n’a eu de cesse, malgré ces grands rendez-vous et d’autres initiatives telles que les forums a progressé. L’ADAPT qui à lancé officiellement cette semaine cet après a midi a Paris, placé sous le signe de deux thématiques fortes : de « l’emploi accompagné » et de l’emploi des jeunes diplômés en situation de handicap. Des craintes, des inquiétudes, mais aussi l’espoir d’un changement. Pour cela ce sont près 150 rendez-vous qui sont programmés, auxquelles s'ajoutent celles organisées par les associations, entreprises, missions handicap, collectivités. Afin l’objectif de pouvoir mobiliser ! Mais cela et-il vraiment suffisant ?

 

Un top départ depuis PARIS…
C’est en plein cœur de la capitale qu’a été donné le coup d’envoi de cette 21e édition de semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées, par une conférence avec thème « Emploi accompagné et des jeunesLe parrain de l'édition 2017 de la Semaine Européenne pour l'emploi des personnes handicapées Olivier PLEINDOUX diplômés en situation de handicap » à l'auditorium de l'Hôtel de Ville à 14h en présence du président de l’ADAPT, Emmanuel CONSTANT et de la Secretaire d’Etat en charge des personnes handicapées Sophie CLUZEL et de nombreuses personnalités et de son parrain, Olivier PLEINDOUX après celui de Marie-Anne Montchamp en 2016. Une journée qui avait débuté le matin sous le thème de « L'accessibilité numérique, quel impact pour l'emploi des personnes handicapées » organisé par le Fiphfp à la Bibliothèque François Mitterrand. À noter pour les Parisiens l’organisation d’un Forum pour l’emploi le 15 novembre dans le 13e arrondissement à la halle Georges Carpentier.

Peu avant dans la matinée la ministre du Travail Muriel PENICAUD et la secrétaire d’État en charge du Handicap Sophie CLUZEL auront visité une agence de Pole Emploi dans le 19e arrondissement de Paris dans lequel avec le directeur de l’agence lui aura présenté tous les services proposés dans le dispositif d'accueil pour les personnes en situation de handicap ! Une visite qui poursuivra, par la rencontre avec le Cabinet Zenika spécialisé dans l’innovation technologique, managériale et organisationnelle. « Je suis admiratif de cette entreprise de 300 personnes à la pointe sur tous les aspects RH et notamment sur l'inclusion du handicap », aura déclaré Mme PENICAUD.

Un chômage en progression…
Visite dune agence de Pole Emploi dIle de France situe dans le 19e arrondissement de ParisSi tout le monde semble d’accord pour reconnaitre que ce chiffre reste une honte pour la France et que celui-ci n’a eu de cesse de progressé notamment de + 65 % entre 2012 et 2017, les médias eux ressent bien en dessous de la réalité annonçant des chiffres entre 19 et 20 %, alors que celui-ci atteint près de 23 %. Un chiffre qui reste encore difficile à obtenir avec précision, puisqu’aucune statistique comme chez les valides n’est publiée chaque mois. Mais qui provient également aussi de l’augmentation des RQTH. Une situation qui devrait peut-être changer prochainement le gouvernement ayant annoncé lors du CHI du 20 septembre dernier la mise en œuvre d’un

Des demandeurs d’emploi handicapés qui selon l’APF, restent beaucoup plus longtemps au chômage, avec 801 jours contre 597. Des chômeurs dont 48 % ont 50 ans ou plus (contre 25 % pour l’ensemble des publics). 27 % ont un niveau d’études supérieur ou égal au bac (45 % pour l’ensemble des publics) et 56 % sont des chômeurs de longue durée. Des chiffres que l’on retrouve également en Europe puisque moins d’un adulte sur deux dispose d’un emploi.

Mais qui pourrait aussi continuer a progressé si le gouvernement poursuite aussi sa politique contre les entreprises adaptées et les emplois aidés, comme la dénoncé l’Unea ou les associations dans leurs ensembles comme l’APF ou l’Unapei ou la FNATH. Autre sujet d’inquiétude a l’occasion de 21e éditions celle d'une éventuelle réforme des quotas, le gouvernement et le président de la République ayant annoncé qu’il n’était défavorable Emmanuel MACRON estimant que l’effet de contrainte ne permettez pas d’inciter les entreprises à embaucher. Une hypothese confirmé par les déclaration de la Sécretaire d'Etat, que affirme que «Embaucher une personne handicapée, il faut que ça devienne incitatif, il ne faut plus être coercitif »

Des entreprises toujours absentes…
La France reste un mauvais élève au sein de l'Union européenne, au-delà de quelques grandes entreprises comme le Groupe Casino avec 10.3 % ou le Groupe Carrefours avec 6.55 % en moyenne, ou encore SPIE, cet objectif des 6% est loin d'être atteint. Dans les entreprises soumises au quota d'embauche, le taux de travailleurs handicapés atteint péniblement 3,3%. Certains employeurs préfèrent verser une amende plutôt que de remplir leurs obligations. Un secteur public qui fait un peu mieux avec un taux d’emploi de 5,17 %, mais avec des modalités de décompte différentes.

Pire encore comme le dénonce le Syndicat Handi-Presse Info, seul syndicat en France a représenté les personnes en situation de handicap travaillant dans le monde des médias et de la presse, celle-ci ne respecte pas l’obligation a l’exception de l’Agence France Presse a avoir signé une convention avec l’AGEFIPH. Ou encore la radio RTL partenaire de cette manifestation qui signé avec l’Institut Nationale des Jeunes Aveugles une charte visant a favoriser l’insertion et la formation des personnes handicapées dans le monde audiovisuel.

L’emploi accompagné au centre des débats
L’ADAPT souhaite également par cette manifestation démontrée l’importance du secteur des emplois accompagnée. Un sentiment partagé par l’ensemble des associations qu’il concerne, la formation, leUn des logos de l'Unapei pour sa campagne #OnTravailleEnsemble secteur adapté et protégé, accompagnement vers l'emploi, inclusion du handicap mental ou les contrats aidés qui comme l’Unapei a lancé une campagne sur les réseaux sociaux #OntravailleEnsemble (v.article). Mais aussi l’Union Nationale des Entreprises adaptées, dont son président a écrit une lettre ouverte au Président Macron et la ministre du Travail Muriel PENICAUD, exprimant son désaccord sur la baisse des aides dans le PLFSS 2018. L’ADAPT qui rappel qui rappel également son importance dans l’inclusion dans le monde professionnel, comme le dispositif déjà expérimenté au sein de l’association dans ses 16 ESAT Hors-murs, LADAPT entend travailler à son développement et à sa mise en œuvre effective avec ses partenaires, en France comme en Europe, notamment au travers du programme DESC.

AGEFIPH ou FIPHFP en danger… ?
Les deux organismes d’aides a l’emploi qui seront aussi très présents a l’occasion de cette manifestation, deux organismes, dont l’AGEFIPH qui a fêté ces trente ans d’existences au mois de septembre. Avec comme message « Activateur de progrès ». Une campagne avec lancée avec le #emploiethandicap2017, pour qu'entreprises et salariés handicapés puissent servir de relais, accompagné de différents témoignages.

AGEFIPH partenaire de la semaine pour l'emploi lance #emploiethandicap2017 comme un activateur de progrèsUn organisme dont plus que jamais l’existence et le financement, restent aujourd’hui sources d’inquiétude. Tant par la baisse des cotisations, mais aussi et surtout par les ponctions quasi annuelles sur ces fonds. Une situation que vie également le FIPHFP avec en 2017 le prélèvement de 30 M€ sur ces fonds en faveur de la sécurité des universités qui reste de plus dans leurs grandes quasiment inaccessible aux étudiants handicapés.

Remise du 1er Handi Tech Trophy
Une première journée qui sera l’occasion de la remise des prix de la première édition du concours Handi Tech Trophy, dont l’ADAPT et partenaire. Un concours d'innovation technologique organisé par Jobinlive, Bpifrance et Le Figaro Economie pour primer les startups de La French Tech, écoles et étudiants qui se mobilisent pour une société solidaire et ouverte à tous. Un rendez-vous qui annonce avoir pour ambition de devenir un levier pour « désenclaver » la thématique du handicap et de la dépendance en l'intégrant dans les grands enjeux technologiques et sociaux des années à venir.

Exosquelettes, véhicules autonomes, objets connectés, domotique, accessibilité à l'emploi, intelligence artificielle / digital, thérapie génique, universal design… Les nouvelles technologies offrent aujourd'hui des perspectives incroyables pour compenser, voire dépasser, une perte d'autonomie, un handicap, ou une maladie grave, et ainsi améliorer notre avenir à tous.

Un prix 6 projets seront récompensés pour chacune des catégories suivantes : AI / Digital, Employment, Health, Mobility, Robotics, Student project. qui comptera six catégories et dans lequel se dont engagées 167 startups

Stéphane LAGOUTIÉRE

Sources : ADAPT / AGEFIPH / FIPHFP / UNAPEI / APF

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir