Contenu principal

Message d'alerte

Page d'acceuil du site HandiMOOC lancé officiellement le 22 juin par TH Conseil et le financement de l'AGEFIPH et du FIPHFPSurtout pas de miracle, ce site ne sera pas là pour vous permettre de vous trouver un emploi en quelques clics ! Ce n’est pas l’objectif de son concepteur TH Conseil et de l’AGEFIPH et du FIPHFP qui ont participé au financement du site HandiMOOC en ligne depuis le 4 juin dernier en vous permettant d’accéder à une formation gratuite en ligne pour mettre toutes les chances de son côté pour trouver un emploi. Un site sur lequel vous pourrez trouver des réponses, Comment aborder ma situation de handicap en entreprise ? Dois-je l'évoquer dans mon CV ? Quels sont les types d'aménagements existants ?

C’est quoi HandiMOOC ?
En anglais, cela donne « massive open online course » ou formation en ligne ouverte à tous. Développé par TH Conseil, l'Agefiph et le FIPHFP ainsi que d'une douzaine de grandes entreprises qui assurent sa diffusion au sein de leurs équipes. Un projet qui a également vu le jour grâce à l’appui de Cheops, Cap Emploi-Sameth, de Pôle Emploi, de centres de formation et d’associations spécialisées. À noter que si ce socle de formation a été présenté aux entreprises adaptées, ce MOOC n'aborde néanmoins pas la situation de travailleurs d'Esat puisqu'il cible l'emploi en milieu ordinaire.

HandiMOOC est avant tout un outil de formation à distance s'adresse à toutes les personnes en situation de handicap et entièrement gratuites, en veille ou en recherche d'emploi, de stage ou d'alternance. Pour y accéder, il suffit de s'enregistrer directement sur le site.

Un outil numérique et ludique…
HandiMOOC, naturellement conçu et pensé en amont et tout au long de sa réalisation dans une optique d'accessibilité. Dédié à tous types de handicaps, il répond aussi aux besoins des personnes avec un handicap mental avec une présentation simplifiée même si on peut regretter qu’il ne soit pas rédigé en facile à lire et à comprendre (FALC), sachant que le handicap mental demeure le plus touché par le chômage. Un site également accessible pour les personnes malentendantes, les vidéos sont sous-titrées et les textes téléchargeables, mais l'outil ne propose pas de versions en, à cause d'un « budget trop important » selon ses concepteurs.

S'il a été présenté dans un réseau d'entreprises adaptées, ce MOOC n'aborde néanmoins pas la situation de travailleurs d'Esat puisqu'il cible l'emploi en milieu ordinaire. Pour les personnes malentendantes, les vidéos sont sous-titrées et les textes téléchargeables, mais l'outil ne propose pas de versions en, à cause d'un « budget trop important » selon ses concepteurs.
Ludique avec des activités, à travers des questionnaires, des vidéos, des témoignages, et des cours interactifs, les utilisateurs disposent, d'outils adéquats les orientent dans l'organisation de leur recherche d'emploi et les aident à communiquer sur leur situation de handicap. L’objectif : capter votre attention et la garder !

Un outil fondé sur des expériences et des exemples de la vie quotidienne comme les erreurs à ne pas commettre dans un CV ou encore un tableau de suivi des actes de candidature. Cela en choisissantChoisissez votre personnage et suivez le à travers trois chapitres du projet professionnel à l'intégration en poste en passant par les outils clés votre personnage et suivez-le à travers trois chapitres : « handicap et projet professionnels », « organiser et outiller sa recherche d'emploi » et « communiquer sur sa situation de handicap en milieu professionnel ». Un parcours d’environ trois heures, voir davantage pour ceux qui voudront approfondir toute l’information a leurs dispositions, que vous pourrez faire en une seule ou plusieurs fois. Des participants qui pourront à la fin de cette formation en ligne obtenir une attestation.

Entre 10 et 15 000 utilisateurs par an.
Un outil qui représente un vaste réseau selon ces concepteurs cet outil présenté aux acteurs comme Pôle et Cap emploi, ainsi qu’au secteur de l'apprentissage et dans les universités. Des organismes dont certains ont pu bénéficier d’une formation. Aujourd'hui, les travailleurs handicapés « sont encore trop nombreux à rencontrer des difficultés pour faire aboutir leurs projets professionnels » insiste la présidente de l’AGEFIPH Anne Baltazar, pour qui « cet outil est « complémentaire de son offre de service pour réussir leur accompagnement ».

Un sentiment partagé Hélène BERENGUIER, directrice adjointe du FIPHFP, face au défi du chômage, la formation est un élément-clé pour les demandeurs d’emploi en situation de handicap et les aider à construire leur projet professionnel. Hélène BERENGUIER qui se dit ravi après avoir testé personnellement ce site. « Aimant les quiz j’ai été agréablement surprise, car c'est vraiment ludique. Bien construit le site aide la personne à en tenant compte de son parcours. Ces différents modules permettent aussi de poser les bonnes questions pour les personnes en cours de reclassement qui souhaitent se maintenir dans l'emploi ».

Un outil dont l’avenir ne fait aucun doute avec une population de travailleurs handicapés dont le taux atteint aujourd’hui près de 23 % et n’a eu de cesse de progresser et des records jamais atteint ces dernières années notamment entre 2012 et 2017. Pour Guy TISSERAND, son concepteur les premiers retours sont selon lui de bon augure…

Un vaste réseau oui mais… ?
Si le projet compte aujourd’hui 14 partenaires dont douze entreprises, le syndicat Handi-Presse Info exprime lui son étonnement de voir parmi ces derniers des entreprises comme Radio France qui comme l’ensemble des médias français (audiovisuel, radiophonique ou presse écrite) sont loin d’être un exemple en matière d’emploi. Certe celui-ci est dépositaire du label diversitéavec une politique, partagée à tous les niveaux de l'entreprise, qui s'articule autour de quatre axes prioritaires : l'égalité femmes / hommes, l'emploi et l'intégration des personnes en situation de handicap, la diversité des origines et l'équilibre intergénérationnel. Reste que le taux de 6 % de journalistes ou animateurs en situation de handicap et loin d'être atteint. Le Syndicat Handi-Presse Info rappelle « que 98 % d’entre eux ne respectant pas les quotas ». Alors, certes, on apporte un financement pour l’emploi d’un projet mais dans la pratique au sein même de l’entreprise la réalité et bien différente.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Sources : TH Conseil 2018

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir