Contenu principal

Message d'alerte

l'ADAPT se mobilise pour le travail des personnes handicapés a travers différentes manifestation (illustration)A droite de l'image se situe un panneau ou est indiqué réussir avec un handicap avec un homme a tableau discutant avec demandeur d'emploiÀ la fin décembre 2011, le nombre de demandeurs d'emploi handicapés s'élevaient à 295 611, soit une augmentation de 13,9 % en un an contre +5,3% pour les salariés dit valide. Un chiffre confirmé pour le premier semestre 2012 avec +5,9 %. Un nombre qui reste largement en dessous de la réalité par l'absence d'inscription pour la majorité d'entre eux. L'ADAPT soucieuse de difficultés qui ne cesse de se multiplier rappel l'existence du réseau des réussites créée mise en place, il y a douze ans, elle invite entreprises, particuliers bénévoles et travailleurs handicapés à la recherche d'un emploi, à rejoindre le réseau.

Il s'agit de la possibilité pour tous les bénévoles de s'engager dans une démarche citoyenne de parrainage pour l'emploi en accompagnant des personnes handicapées dans la réalisation de leur projet professionnel. « Le réseau des Réussites, c'est la force bénévole de notre association », explique Emmanuel Constans, Président de L'ADAPT et de poursuivre « Les actions de parrainage développées par L'ADAPT pour accompagner les personnes en situation de handicap a prouvé que la mobilisation de bénévoles engagés contribue à favoriser l'aboutissement de projets d'insertion dans l'entreprise. Le développement de notre réseau des Réussites fait partie intégrante de notre nouveau projet associatif.»

Un maillage national et régional 

En 2011, le réseau des Réussites, c'est 320 parrains organisés en 34 antennes et comités départementaux répartis sur toute la France. Ces parrains ont accompagné et conseillé 440 travailleurs handicapés dans leurs démarches de recherche d'emploi en milieu ordinaire. Près de 60 % d'entre eux auraient trouvé une solution positive (emploi, formation, orientation) à leur recherche selon l'association. Par ailleurs, en 2012, six entreprises** ont choisi de soutenir cette démarche citoyenne et responsable en s'engageant dans le réseau. Certaines d'entre elles permettent à leurs salariés volontaires d'utiliser plusieurs heures par mois sur leur temps de travail pour parrainer un demandeur d'emploi.

Un engagement mutuel qui dépasse la simple recherche d'emploi

Le réseau des Réussites met en relation des parrains et des demandeurs d'emploi handicapés pour permettre à ces derniers d'être accompagnés de façon personnalisée dans leur démarche de recherche d'emploi. Cette relation de proximité s'inscrit dans la durée puisque le parrain accompagne et conseille sont parrainés jusqu'à ce qu'il ait trouvé un emploi. Il structure sa démarche, l'aide à élaborer son CV, sa lettre de motivation, travaille sur la manière de mettre en valeur ses points forts, ses qualités ou sur la manière de parler de son handicap face à un recruteur.

En contrepartie, le parrainer s'engage envers son parrain sur une liste d'actions à mener : réponses aux annonces, envois de candidatures spontanées, etc. Il s'engage également à respecter les rendez-vous fixés, à lui faire part de ses démarches, à rencontrer les personnes avec lesquelles il le mettra en relation.

Le soutien du parrain dépasse l'aide technique puisqu'il redonne à la personne handicapée confiance en elle et lui permet de rompre provisoirement avec la solitude et l'isolement. Cette démarche est aussi une occasion de changer le regard des salariés sur le handicap au sein des entreprises.

À quand une véritable solution ?

Une solution qui comme bon nombre existant tel que forums et autres diverse manifestation pour l'emploi régulièrement organisé, mais est telle réellement efficace ? Probablement, mais de façon restreinte. Car si personne ne conteste le bien-fondé, on reste toute de même à se demander si la solution n'est pas dans une réelle politique gouvernementale. On ne cesse de reprocher au travailleur handicapé la faiblesse dans leurs niveaux et manques de qualification. Mais a-t-on réellement donné accès à ces personnes une scolarité voire aux études supérieures ? A-t-on réellement mis en avant les moyens d'un réel accès à la formation professionnelle ? Des questions qui le jour où elles trouveront un réel engagement et des solutions à long terme seront la clé de la baisse du chômage des travailleurs handicapés en France...

Stéphane LAGOUTIÉRE

Renseignement utile : Contact pour rejoindre le réseau des réussites : Téléphone 01 48 10 34 97 ou par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir