Contenu principal

Message d'alerte

Le Restaurant adapte de Bordeaux le Jardin PecheurSi les grosses entreprises du CAC 40 nous montrent souvent leurs efforts prétendu ou réel pour l’emploi des personnes, n’oublions pas que toutes les entreprises sont aujourd’hui concernées à partir de 20 salariés. Pourtant d’autres nous démontrent que des initiatives sont possibles comme a Nantes avec le Restaurant «  Le Reflet » créée en 2016 par Flore LELIEVRE, qui embauche des trisomiques (v.article) et désormais a Bordeaux depuis le 11 mars dernier avec le Restaurant Jardin Pêcheur qui emploie 90 % salariés en situation de handicap. Un restaurant inauguré par le Maire de Bordeaux, Alain JUPPEE et Nathalie DELATTRE et Pierre MALY.

En plein cœur du nouveau Bordeaux...
Situé dans un quartier en pleine transformation et qui ne cesse de se transformer, a quelques pas du nouveau musée des vins, le Jardin Pêcheur attire l’œil du passant déjà par son architecture futuriste en bois en forme de coque de bateaux, réalisé par l’architecte Marc EYSSATIER rappelant celle des guinguettes situées au Bord de la Seine. Reste plus qu’a invité les clients a venir peut finir la soirée en dansant sur les bords de la Garonne.

Un projet, celui de l’inclusion dans le travail...
Ancien directeur d’un institut thérapeutique éducatif et psychologique, pour Pierre MALY, ce restaurant et le deuxième, une expérience qu’il aura commencé en 2007 avec la création d’un premier restaurant à Trelissac en Dordogne souhaitant alors permettre a des salariés en situation de handicap psychique de leur permettre de bénéficier d’un emploi en milieu ordinaire. Une inclusion sociale qu’il estime comme essentielle et qui passe notamment par le travail. Un homme de conviction qui n’a jamais voulu baisser les bras, face a des personnes dont le taux de chômage dépasse aujourd’hui les 23 % et encore pour ceux inscrits a pole ou cap emploi.

Un restaurant social et solidaire...
Un nouvelle établissement de 650 M2 pouvant accueillir près de 300 couverts à la fois restaurant et entreprise adaptée, celui emploi 31 salarié dont 28 en situation de handicap. Le professionnalisme de toute l’équipe et de son Chef Inauguration du Jardin Pecheur par le maire de BordeauxArnaud LABODINIERE ainsi que la résonance sociale du concept ne cesse chaque jour de gagner une clientèle de bureau qui trouve un lieu où bien manger dans un quartier encore peu équipé ainsi que d’une vue agréable sur le pont Chaban-Delmas grâce a la terrasse installée au premier étage.

Le handicap dans sa différence puisque ce restaurant compte aussi bien des salariés comme Éric qui dirigé un restaurant gastronomique en Slovénie qu'il avait du abandonné en 2010 a la suite de son AVC et que sa rencontre avec Pierre MALY, le patron du Jardin Pêcheur lui a permis « ce métier qu’il aime passionnément ».

Un restaurant qui emploie également aussi en cuisine trois sourds, un pari difficile, mais qui semble depuis l’ouverture du restaurant parfaitement « s’accorder », mais ainsi que des déficients visuels ou encore avec sa directrice en situation de handicap moteur le seul « valide » de l’établissement, c’est le chef cuisinier qui s’adapte sans cesse aux autres : « Ils lisent sur les lèvres, échangent quelques signes. On écrit aussi plus gros pour les malvoyants ».

De partenaires nombreux...
Un homme de conviction qui aura réussi dans son parcours depuis 2007, a convaincre ses partenaires pour ce deuxième projet à Bordeaux, qu’il s’agisse de l’architecte Nicolas MICHELIN, responsable de l’atelier des Bassins à Flots. Un projet porté financièrement par Duval Développement dirigé par Éric DUVAL et sa fille Pauline DUVAL permettant à l’entreprise adaptée de n’être que simplement locataires. Un investissement qui pour les aménagements intérieurs et ceux du matériel de cuisine qui aura nécessité près de 900 000 € financés dont 850 000 € par des subventions par une quinzaine de partenaires.

Stéphane LAGOUTIERE

Renseignement pratique : Le Jardin Pêcheur- Garonne 1 quai Armand Lalande, Bordeaux Tél. 05 56 10 88 68

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir