Contenu principal

Message d'alerte

les salariés du Mac Do a Paris déchirant la lettre donnée et la doc technique donné par la victime à son agresseurLa France pays du tourisme et terre d'accueil aurait-elle changé de conception et oublié ses valeurs universelles ? Il faut espérer que non, mais l'expérience qu'a vécue un touriste canadien handicapé, Steve Mann et a sa famille en visite à Paris sur l'une des plus belles avenues du monde « les Champs Élysée ». Ce dernier sera prié avec force de quitter la chaîne de restauration rapide américaine Mc Do. Un fait divers dévoilé par un jeune blogueur Korben.

Ce dernier révèle ainsi comment, Steve Mann l'inventeur des « Digital Eye Glass » et permettant aux personnes ayant des soucis de vision de mieux voir et dont lui-même équipé vissée sur son crâne depuis une dizaine d'années. Présent en France depuis deux semaines, Steve Mann se balade partout... Musée, endroits surveillés... Etc, personne ne lui ayant demandé vraiment d'explications sur ses lunettes de cyborgs. Et le soir du 1er juillet, c'est le drame ! Toute la petite famille décide d'aller chez Mc Do, des Champs Élysée à Paris. Ces derniers font alors la queue. Un homme chargé de la sécurité lui demande alors de se justifier sur ces lunettes. Après cet incident Steve Mann rejoint une table en compagnie de sa famille.

Steve Mann équipe des lunettes. Des lunettes capables d'augmenter la réalité pour permettre par exemple à des personnes ayant des petits (ou gros) soucis aux yeux, de mieux voir. Ce sont ses travaux qui ont inspiré Google pour ses Google Glass par exemple... sauf que les siens sont vraiment destinés aux personnes handicapées.Mais ça, c'était sans compter sûr d'autres employer du McDonald's, qui débarque de nulle part et sans dire un mot, attrape les lunettes de Steve pour essayer de lui retirer. Une tentative qui provoquera plusieurs une destruction partielle des lunettes, mais surtout plusieurs blessures, les lunettes étant attachées au crâne.

Une victime qui tente malgré tout de calmer ses interlocuteurs en lui montrant la lettre et la doc technique à son agresseur. Ce dernier l'emmène voir deux autres employés du Mac Do tout aussi patibulaires. Ils lisent la lettre et deux d'entre eux qui tenaient les lettres en leur main, les chiffonnent et les déchirent. Steve regarde le badge d'un autre de ses agresseurs (pour relever son nom) et ce dernier le cache rapidement et ils mettent le pauvre Steve à la rue. La victime qui aura pris entre-temps des photos des employés l'ayant violenté avec ses lunettes et l'histoire ne s'arrêtera sans doute pas là ! Pour McDonald's ? Affaire, à suivre...

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir