Contenu principal

Message d'alerte

La présidente AGEFIPH Odile MENNETEAU, une femme de conviction et d’expérience notamment dans le monde de l'emploi et l'entreprise et qui souhaite renouveler l’image de l’AGEFIPH et faire progression celui du travailleur handicapé quel que soit son handicap  ©F.H.I / EGlobe.TvAu côté de l'ambassadeur de l'AGEFIPH, Grégory CUILLERON, et de son Directeur de la communication, François ATGER, la Présidente Odile MENNETEAU, a présenté hier à la presse, la nouvelle campagne de communication avec comme accroche « Dans tous les secteurs professionnels, les personnes handicapées réussissent...et c'est normal ». Un spot qui sera présent pendant deux semaines à partir du 24 mars prochains sur les chaînes de la TNT et ce jusqu'à la fin avril dans la presse écrite et le web. Mais aussi sur le site mise en place par l'AGEFIPH cestnormal.com. Dynamique, ce spot est la preuve par l'exemple que la diversité des métiers et des handicaps mène à de belles réussites que France handicap info vous invite à découvrir ici même en avant-première.

Lutter contre les idées reçues...

La Présidente qui a souligné l'importance la force du message et notamment l'importance de celui-ci affirmant de l'importance de lutter contre les stéréotypes est un enjeu majeur pour réussir l'emploi des personnes handicapées. UneLa Directrice de l’agence de communication Posterscope Agency chargé la réalisation de ce spot et son réalisateur Pascal DASH qui a réalisé plus d’une centaine de spots TV à travers le monde, au cours de ces douze dernières années, avec notamment un autre spot sur le handicap pour le CNOSF. ©F.H.I / EGlobe.Tv campagne qui s'adresse « d'abord à 2,5 millions de personnes handicapées bénéficiaires de l'obligation d'emploi (6 % des 16 - 64 ans) et à tous les chefs d'entreprises de toutes tailles et de plus 20 salariés, mais aussi a leur entourages, famille, amis, collègues de travail ». precise t-elle.

Reconnaissant dans le debut de son intervention, l'impact de la crise économique et une "situation qui économique n'est pas propice au recrutement et que le nombre de chômeurs handicapés s'accroit, ce qui nous pousse encore et toujours a être encore plus créatif. C'est pourquoi nous avons adapté nos offres en mettant dans l'ordre de nos priorités le maintien dans l'emploi de ceux devenu handicapés, mais aussi le soutien de l'aide au travailleur handicapé sénior, enfin avec le développement de la formation par alternance à la fois pour répondre au besoin de qualifications des travailleurs tout comme des entreprises" souligne la présidente. Un message qui se retrouve dans le spot avec notamment la présence nouvelle des co-ambassadeurs.

Une campagne de communication, dont le cout et la réalisation et la diffusion sont de 1.6 M€, dont 900 000 € pour l'achat d'espace publicitaire.

Grégory heureux et convaincu du message...

Quatre ans après sa participation à la 1ère saison de Top-chef sur M6, il s'engage pour la trois années au côté de cette institution, pour lequel il fier souligné que la compétence des personnes handicapées dans tout métier et secteur professionnel, et c'est normal ! « Ce message est pour moi, réaliste et positif, car c'est ainsi que je vois l'inclusion des personnes handicapées ». Insiste-t-il.

Les salariés du quotidien

Deux des trois co-ambassadeur AGEFIPH, avec ici Corentin MIRMAND, Anita ERDMANN, au micro de Grégory les interrogeant sur leur raisons a ce spot © F.H.I / E.Globe.TvAussi, pour prolonger plus efficacement leur mobilisation, la nouvelle campagne met en scène Grégory CUILLERON, l'ambassadeur de l'Agefiph, aux côtés de co-ambassadeurs, représentatifs d'une diversité de métiers et de secteurs professionnels. Ils s'appellent Anita ERDMANN, Joël CHALUDE, Corentin MIRMAND, des hommes et des femmes qui seront au côté de Grégory comme co-ambassadeurs apportant un témoignage de reconnaissance des services qu'ils ont bénéficié à un moment de leur vie. Une présentation des nouveaux ambassadeurs qui aura commencé avec les séniors comme l'aura fait observer Anita ERDMANN, en plaisantant. Une femme qui après 25 ans dans la restauration et une formation de conseiller service client à distance à l'AFPA, un métier compatible avec son handicap et dans lequel sa bonne humeur fait la différence.

Stéphane LAGOUTIERE

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir