Contenu principal

Message d'alerte

Imagerie médicale du cerveau photo InsermL'imagerie cérébrale constitue un ensemble de techniques issues de l'imagerie médicale qui permettent d'observer le cerveau, en particulier lorsqu'un individu exécute une tâche cognitive. Des nouveaux procédés représentent une révélation pour l'avancée de la science : d'une part, les spécialistes sont aujourd'hui capables de suivre au jour le jour les avancées des maladies en lien avec la mémoire et d'autre part. L'IRM qui peut aussi être un outil pertinent pour le bilan clinique de l'autisme comme le demontrer déjà une enquête de l'INSERM en Février 2009.

ils ont également la possibilité d'étudier le cerveau lorsqu'il est en pleine activité cognitive afin d'identifier et observer les parties du cerveau qui sont touchées.

Dans ce cadre de l'Observatoire B2V des Mémoires, le Professeur Francis EUSTACHE, Président du Comité scientifique de l'Observatoire B2V des Mémoires - spécialiste en neurosciences - Directeur de l'unité INSERM de Neuropsychologie cognitive et neuro-anatomie fonctionnelle de la mémoire humaine à l'Université de Caen en Basse-Normandie intervient pour partager ces connaissances sur les avancées de la recherche et les résultats obtenus sur la mémoire suite à l'exploitation du cerveau humain grâce à l'imagerie cérébrale.

Un scientifique qui étudie ainsi au sein de la Plate-forme Cyceron avec son équipe la mémoire humaine chez le sujet sain (de l'enfant à la personne âgée) et dans diverses pathologies (maladie d'Alzheimer et syndromes apparentés, syndromes amnésiques et autres amnésies organiques et fonctionnelles).

Il s'intéresse aux bases cérébrales de la mémoire et de ses troubles en utilisant différentes techniques d'imagerie cérébrale couplées à des explorations cognitives, et développe des procédures de diagnostic et de prise en charge.

Fort de son expérience et de ses connaissances, trois thèmes seront abordés: Le processus d'encodage et de récupération en mémoire celui des mécanismes physiologiques à l'origine de la réserve cognitive : permettant de résister aux effets délétères de l'âge et retardant la survenue des signes cliniques des maladies neuro-dégénératives.

Enfin celui de l'imagerie multimodale : permettant de mieux comprendre la physiologie des maladies de la mémoire et apportant des nouvelles piste pour de nouveaux modes de prises en charge. Une imagerie médicale en progression comme le démontre ici encore l'Inserm.

La Rédaction

Renseignement Pratique : Date et lieux de la conférence : le jeudi 19 Juin 2014 de 13h30 à 15 h à l'Hôtel Forest Hill (Porte de la Villette) 28 Ter Avenue Corentin Cariou, 75019 Paris

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir