Contenu principal

Message d'alerte

Logo Journee biomedecineA l’occasion des 4èmes journées de l’Agence de la biomédecine, du 28 au 29 mai 2015 à l’Université Paris-Descartes à Paris, cette dernière fêtera ses 10 ans. C’est le moment de revenir sur les résultats dans les différents champs d’activité de l’Agence au cours de ces dix années passées au service des malades et aux côtés des professionnels, des hôpitaux et des associations de patients et de promotion du don. Depuis dix ans, l’Agence de la biomédecine, avec ses partenaires, poursuit toujours le même but : l’intérêt des patients. Ce qui sera une nouvelle fois au cœur des 4èmes journées de l’agence de la biomédecine. Pour cette occasion, la ministre de la Santé, Marisol TOURAINE, ouvrira cette manifestation.

L’Agence de la biomédecine est une agence sanitaire de l’État créée par la loi bioéthique de 2004. Elle encadre, accompagne, évalue et informe pour améliorerl’accès aux soins et la qualité de vie des patients dans les domaines tels que : le prélèvement et de la greffe d’organes, de tissus et de cellules souches hématopoïétiques (moelleosseuse, sang périphérique et sang placentaire), l’assistance médicale à la procréation(AMP), les diagnostics prénatal (DPN), préimplantatoire (DPI) et génétique ou encore la recherche sur les cellules souches embryonnaires humaines (CSEh) et l’embryon humain.

Augmenter l’accès aux dons d’organes

À l’heure actuelle, 20 311 personnes ont eu besoin d’une greffe d’organes en 2014, ce qui représente 5357 personnes soit une hausse de 4,5% par rapport à 2013. Et 16% des greffes de reins ont été réalisées grâce à un don du vivant. En dix ans, on constate une augmentation dunombre de greffes d’organes de +26%. Bien évidemment, l’agence veut augmenter le nombre de greffes,, améliorer la chaîne du prélèvement et surtout encourager les dons du vivant.

Concernant la greffe de cornées, 4272 patients ont été greffés. En dix ans, 38 270 greffes de la cornée ont été réalisés. Rappelons qu’en 2014, le cap symbolique des 10 000 cornées prélèvées a été franchi.

Augmenter le nombre de donneurs volontaires

Là encore, l’agence veut augmenter le nombre de donneurs volontaires de moelle osseuse dans le Registre national France greffe de moelle géré par l’agence afin de toujours s’occuper du patient. Au 31 décembre 2014, près de 235 486 donneurs volontaires étaient inscrits sur ce Registre.

Par ailleurs plus de 31 000 unité de sang placentaires stockées au 31 décembre 2013. De plus la même année, le 10 000ème greffe de cellule souche hématopoiéthique qui a eu lieu en France.

Favoriser las cellules souches

Pour un meilleur accès aux soins, l’agence voit des avancéesmédicales dans es conditions éthiques rigoureuses. Depuis 2004, 73 protocoles de recherche (autorisations d’implantation et de conservationnon comptabilisées) ont été autorisésParmi eux, 39 sont actuellement en cours. Ce qui représente 39 équipes qui ont le droit de mettre en œuvre un protocole de recherche sur les cellules souches embryonnaires humaines ou sur l’embryon.

Les premiers essais cliniques ds travaux de recherche autorisées par l’agence de la biomédecine commencent à émerger dans les équipes en France. Des questions qui seront abordées tout au long de ces deux journées afin de continuer et de mettre l’accès aux soins et la qualité de vie du patient au cœur de leurs actions.

La Rédaction

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir