Contenu principal

Message d'alerte

L'Association Handi Lyon RhôneColloque Diversite emploi organisee par Handi Lyon Rhone le 6 octobre a Lyon a choisi de mener un travail de recherche, en partenariat avec le réseau professionnels concernés et d'organiser un colloque Diversite&Emploi pour évoquer et médiatiser l'ensemble de ces enjeux. Le 06 octobre 2015 à Lyon sous le haut patronage de Michel DELPUECH, Préfet de la région Rhône-Alpes et du Rhône et du président de l'Association Handi Lyon Rhône, Peter REMETS, cette dernière rendra publics les résultats de cette enquête réalisée sur les neuf derniers mois. L'objectif de cette étude est de mieux cerner les interrogations, les incompréhensions attentes autour de l'emploi des personnes en situation de handicap psychique.

Trouver un emploi lorsque l'on a un handicap psychique est d'autant plus compliqué. Aujourd'hui encore, il y a beaucoup de confusions et de craintes pour les employeurs qui voudraient embaucher une personne atteinte d'une maladie mentale. « Il est temps de lever les doutes et de faire toute la lumière sur des situations de handicap dans le m onde du travail, qui ne doivent plus exclure la personne de la vie en général », a déclaré le directeur général d'Handi Lyon Rhône, Max THOUANEL, dans un communiqué.

C'est pour cette raison que cette association a voulu mener une enquête de plus de neuf mois afin de mieux cerner les interrogations, es incompréhensions et les attentes autour de l'emploi des personnes en situation de handicap psychique.

Pas moins de 50 entretiens ont été menés pour cette enquête

À cette occasion, 210 employeurs, responsables RH, référents sur les questions de handicap ont été sollicités, de même que les professionnels de l'insertion et de l'emploi et les experts du secteur santé et social. Durant ces neuf mois, pas moins de cinquante entretiens ont été menés avec des psychiatres, des, professionnels de l'insertion, structures spécialisés et institutionnels.

Cette enquête a ainsi permis de faire émerger trois premières tendances. Tout d'abord, ce travail de recherche a permis de faire dialoguer des acteurs très différents des handicaps psychiques tels que ceux de l'entreprise et ceux du secteur de la santé et du social. Ensuite, elle a également permis le dialogue entre les professionnels de la santé et ceux de l'insertion, entre employeurs et employés afin de trouver des solutions communes. Enfin cette dernière a pointé du doigt les manques criants qui existent aujourd'hui et notamment les moyens humains pour l'accompagnement. Les es résultats de cette enquête seront révélés à l'occasion du colloque qui se déroulera le 06 octobre 2015 dans les locaux de la Préfecture du Rhône.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir