Contenu principal

Message d'alerte

Reunion a macon sur le vieillissement et le handicapDans le cadre du Printemps du Handicap coordonné par AMI 71, la Ville de Mâcon en collaboration avec le groupe AXA et l'Association Valentin Haüy, organisait une conférence-débat sur ce thème en présence de Jean-Pierre Mathieu, conseiller délégué chargé de la politique d'intégration des personnes en situation de handicap. Un sujet pour lequel les associations ne cessent de mettre en garde tous comme l’OMS qui sortie une étude le 19 mai dernier et démontre la forte progression de l’espérance de vie chez les personnes en situation de handicap et notamment mentales qui a été multiplier par quatre depuis la fin de 1950 et rejoint désormais ceux des valides.

L'approche du vieillissement pour les personnes handicapées et leurs aidants a réuni un grand nombre de personnes issues des associations telles l'A.P.F. (Association des Paralysés de France), les I.M.C. (infirmes moteurs cérébraux), l'A.V.H. (Association Valentin Haüy au service des malvoyants), AMI 71, Handisertion, Loisirs Solidarité Retraite, des élus, des représentants des clubs service (Lions Club, Zonta...) et bien sûr des particuliers intéressés par les nouvelles réalités d'accompagnement, en particulier financières, des personnes handicapées vieillissantes.

Toutes les familles concernées par ces difficultés.
L'espérance de vie augmente pour toutes les catégories de population. Se préoccuper d'un devenir le plus décent possible, voilà le défi qui a été développé par les intervenants, Nicolas Nigoghossian, Daniel Etevenard et Michel Desforges ; AXA finançant également de nombreux projets «Atout coeur».

Les thèmes abordés ont été variés : besoins de garanties de revenus et de transmission, mais aussi les sujets de la perte d'autonomie et les accidents de la vie courante qui peuvent être des facteurs aggravants. Le but étant de sensibiliser les participants à l'existence de solutions pour répondre au défi de bien vieillir, notamment dans le cas de situations de handicap qui engendrent des difficultés encore plus prégnantes.

Un rapport de l’OMS qui pointe ainsi le doigt sur l’importance de la prise de conscience des politiques nationales afin de favoriser le vieillissement en bonne santé, construit autour du nouveau concept des capacités fonctionnelles. « Une transformation des systèmes de santé s’éloignant des modèles curatifs basés sur la maladie pour préconiser la prestation de soins intégrés et centrés sur la personne âgée » souligne l’étude.

La question du statut de l'aidant a aussi été largement abordée.
Cette soirée fut un moment de partage et aussi d'échanges sur les situations souvent précaires des personnes handicapées, clôturées par un cocktail préparé par l'équipe des «Bras cassés» de Michel Molliard, vice-président de l'association Steps (Service Tremplin d'Entraide et de Participation Sociale), regroupant des personnes en situation de handicap qui souhaitent se retrouver afin de sortir de leur isolement et retrouver un rôle social.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir