Contenu principal

Message d'alerte

un homme qui tien la colonne verterbrale souffrant du dosUne personne sur deux dans le monde souffre de douleurs de dos au moins une fois dans l'année, et bien plus fréquemment dans la plupart des cas. Lancée en 2000, par l'BJD1 la journée mondiale de la colonne vertébrale sera célébrer en France pour la première fois avec le soutien de l'Association française de chiropratique (AFC). L'occasion de bénéficier d'une évaluation gratuite des dysfonctions vertébrales et des troubles de l'appareil locomoteur. Selon les derniers chiffres connus de l'INPES de 2004, le mal de dos concernerait en France 27 % des hommes et 36 % des femmes.

De leur côté les jeunes entre 12 et 19 ans, interrogés sur les principales douleurs ressenties au cours du dernier mois, déclarent que le mal de dos arrive en deuxième position (après le mal de tête, mais avant le mal de ventre). Une situation due à des cartables de plus en plus lourds. Pour ceux qui voudront d'ailleurs tester leurs connaissances avant de se tester ils peuvent le faire via Quiz mis en place sur le site de l'AFC

Un mal du siècle qui coûte cher...

Un mal qui coûte cher à la sécurité sociale et souvent liée à des accidents de travail ou des arrêts-maladies. Son coût de plusieurs milliards d'euros comme celui par exemple des lombalgies qui était en 2010 déjà de 1,5 à 2 Mds € par an, dont 500 millions d'euros pour les indemnités journalières liées à un arrêt de travail. Les lombalgies étaient selon derniers chiffres qui datent de 1992 avaient occasionné, 5,25 millions de consultations ou visites en médecine générale et 620 000 consultations de rhumatologues de ville.

Les chiropraticiens vous ouvrent leurs portes

Forte de ses 600 praticiens installés partout en France, l'Association française de chiropratique mobilisera à cette occasion près de 120 de praticien au cœur des 22 régions Françaises, le 16 octobre 2012, en vue de procéder au dépistage gratuit des dysfonctions de la colonne vertébrale et des troubles de l'appareil locomoteur. Les rendez-vous pourront être pris auprès des chiropraticiens participant à l'opération. Leurs coordonnées sont disponibles sur le site Internet de l'AFC

La chiropraxie, ... qu'est-ce que c'est ?

un chiropracteur exerçant une poussé sur le coup de sa patiente La chiropraxie est la première profession de médecine alternative et complémentaire (MAC) et la troisième profession de santé de niveau doctoral après la médecine et l'odontologie dans le domaine du international. Elle a pour objet la détection, la correction et la prévention des dysfonctionnements de l'appareil locomoteur et de ses conséquences, notamment au niveau de la colonne vertébrale et des membres.

Elle se fonde sur une conception globale du fonctionnement de l'organisme et des relations existant entre la colonne vertébrale, le système nerveux et certains troubles de la santé. Elle prend ainsi en compte les facultés de récupération du corps humain. La chiropraxie repose principalement sur les actes de manipulation vertébrale - manuelle ou instrumental, forcés ou non – et de mobilisation des articulations. Elle est reconnue dans plus de 40 pays, dont une dizaine de pays européens.

Une pratique médicale au mois de mai 2012, suite à une étude dû remise en cause par le Pr Edzard Ernst, médecin, enseignant et des chercheurs de l'université d'Exeter (Angleterre) en démontrant que les effets secondaires de cette médecine étaient sous-estimés dans les rapports médicaux remplis par les praticiens.Des résultats publiés en avril 2012 dans la Revue médicale de la Nouvelle-Zélande. Une étude américaine semble collaboré celle-ci ayant prouvé que la pratique de certains mouvements au niveau du cou, en particulier ceux qui impliquent une rotation forcée sur le côté, pourrait trop étirer une artère qui longe la colonne vertébrale, la déchirer et entraîner ainsi un accident vasculaire cérébral. «Et ce n'est que la partie émergée de l'iceberg», prévient le Pr Ernst.l'Association française de chiropratique d'une mauvaise pratique. 

En France qui sont les chiropraticiens ?

La chiropraxie est une profession de santé reconnue en France depuis 2002 par le Code de la santé publique. Une profession qui aura attendu le 7 janvier 2011 et le 21 septembre 2011 pour voir paraître les textes réglementaires concernant leur profession puis leurs formations. Une profession dispensée en France par plus 600 chiropraticiens. Les chiropraticiens sont les seuls thérapeutes non médecins habilités à pratiquer des manipulations vertébrales en première intention, c'est-à-dire sans avis médical préalable. Les chiropraticiens ont tous suivi un cursus de six années d'étude à temps plein soit 5 5 00 heures, dont 1400 heures de stages cliniques. Cette formation garantit un degré maximal de qualité et de sécurité des soins dispensés.

Il existe en France un Institut de Chiropratique, accrédité par le Conseil européen sur l'éducation chiropratique, qui dispense un enseignement de qualité, similaire à celui des collèges et universités agréés aux États-Unis et en Angleterre. C'est l'Institut Franco Européen de Chiropratique, à Ivry/seine et depuis 2010 à Toulouse.

À propos de BJD

C'est en 2000, après une conférence internationale organisée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur le fardeau des troubles musculo-squelettiques. l'BJD rassemblant plus de 750 organisations du champ sanitaire, dans 65 pays et dont quatre en France

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir